16 octobre 1992

Journal officiel du Lémania Coccinelle Club

Paraît 5 fois l'an / Tirage 180


 Retour à la page d'accueil du site du Lémania Coccinelle Club

Prochaine parution : décembre 1992


Sommaire


Editorial
Jablines 92
Meeting de Monza
Meeting de Bienne
Alsacox 92
Fête du cheval à Yverdon
Cox'Oc 92
Meeting de la Chaux-de-Fonds
Sortie du 23 août
Château-d'Oex 92
Nouveau record de production
Les gestes qui ne font pas plaisir
Mannheim 92
Les couleurs d'origine, partie 6
Calendrier du club

 


Editorial

Coucou me revoilà ! Depuis ma dernière parution en juin dernier, il s’en est passé des choses. Le Lémania Coccinelle Club a été présent dans pas moins de 6 meetings internationaux (Paris, Monza, Bienne, Alsace, Toulouse et la Chaux-de-Fonds), les sorties du club de juillet (Yverdon) et d’août (plage de la Beunaz) ont connu des fortunes diverses et enfin notre 2e meeting international VW de Château-d’Oex s’est à nouveau soldé par un succès populaire extraordinaire. Que la fête fut belle ! “Quand le rêve devient réalité, c’est Château-d’Oex” a écrit un participant belge dans le livre d’or de la manifestation.

Vous retrouverez en détail les commentaires de tous ces événements à l’intérieur de cet écho. Alors bonne lecture et au 24 octobre pour notre dernière sortie de l’année.
Olivier

Retour au sommaire


Jablines 92

Organisé pour la 5e fois par le Wild VW and Buggy’s, le Super-VW National de Jablines, près de Paris, promettait beaucoup. Cela devait être l’Evénement Cox de l’année avec plus de 2’500 voitures attendues et un programme d’animations des plus alléchant !

Malheureusement, les conséquences de la catastrophe de Bastia (effondrement des tribunes dans le stade de football de la ville) et les tergiversations du fantasque président de la base de loisirs obligèrent les organisateurs à modifier en dernière minute le programme du meeting. Il s’en est même fallu de très peu pour que celui-ci ne soit purement et simplement annulé ! Ce n’est que grâce à la lutte acharnée menée par Michel Cailloux, président du club organisateur et Jacky Morel, rédacteur en chef du Super-VW Magazine qu’il a été possible de le maintenir.

Cependant, la suppression d’un certain nombre d’animations (course de dragsters et feu d’artifice, pour ne citer que les plus importantes) a soulevé une vague de mécontentement parmi un certain nombre de participants qui, sous l’emprise de l’alcool, ont organisé une course sauvage dans les allées de la base et agressé les organisateurs à coup de bouteilles de bière. Un bien triste spectacle. Pendant ce temps, d’autres énergumènes ont fait la tournée des tentes. Le drapeau de notre club en a d’ailleurs fait les frais !

Toutefois, l’attitude lamentable d’un petit pourcentage de participants ne doit pas nous faire oublier que la fête fut quand même belle. Près de 3’000 VW ont finalement rallié la base de loisirs de Jablines. Pour les vrais amoureux de la Coccinelle, le spectacle était bien présent sur le terrain. On a vraiment pu admirer de très belles voitures. Et une fois de plus, les voitures de notre club ne sont pas passées inaperçues !

Pour se rendre à Paris, notre club a organisé, comme l’an dernier, une caravane avec Château-d’Oex comme point de départ. De quelques unités à sa naissance, notre caravane a rejoint Paris avec plus de 200 voitures. Fantastique !

Paris ne serait pas Paris sans l’arrêt chez les beaux-parents de Martial à Paron, lors du retour. Une fois de plus nous avons été reçus comme des rois. Merci de tout coeur car, pour moi, cet arrêt reste, à chaque fois, à chaque fois, un moment privilégié du week-end.
Olivier

La fondue était aussi présente à Paris !
Les voitures du club à la parade !

En marge du meeting de Jablines
Le 5e Super-VW National a suscité un certain nombre de réactions allant presque toutes dans le même sens, c’est-à-dire que plus d'un regrettaient l’attitude déplorable d’une minorité et que finalement le spectacle était bien au rendez-vous. La lettre envoyée par Martial Obéron au journal Super-VW-Magazine que nous publions ci-dessous, résume très bien cette tendance.

La critique est facile...
Organisateur de la caravane de Suisse pour Paris et du meeting de Château-d’Oex, j’espère que je sais de quoi je parle. Jeudi matin de très bonne heure, je rejoins le lieu de départ pour Paris. Nous roulons d’arrêt en arrêt, la caravane grossit et ma joie avec elle. Arrivés à Jablines, mon bonheur devient, comme chaque année, irréel (pince-moi !). Puis arrive le moment de la déconvenue où j’apprends que d’énormes restrictions ont été imposées par M. le préfet.

Mais si le soir n’est plus synonyme de fête, elle ne doit pas non plus devenir cauchemar. Fallait-il que Jablines devienne une grande course off road, car des personnes ivres, inconscientes et stupides s’ennuyaient ? Fallait-il cacher sa VW de peur qu’elle ne soit démolie par des êtres stupides ? Fallait-il s’attaquer au matériel des organisateurs en les insultant ? Non, il fallait se reposer, car le spectacle était au rendez-vous.

Le spectacle, parlons-en, car qui peut se vanter d’avoir tout vu ? En tout cas pas moi, car il y avait tellement de belles réalisations qu’admirer chaque originalité était source de joie. Qu’on soit resto, Cal Look, German Look ou autres, tous les styles étaient présents à Jablines; ce n’est pas pour casser les toilettes, salir la base ou brûler les arbres. Non, ce que nous voulons, c’est le spectacle de belles VW, connaître d’autres personnes démangées par la même passion...

Messieurs les organisateurs, je tiens personnellement à vous féliciter car organiser un tel déplacement de masse n’est pas facile, le gérer dans de telles conditions, encore moins... Ne vous laissez pas abattre, car la critique est aisée, mais l’art ne l’est point !
Martial Obéron

 

Retour au sommaire


Meeting de Monza

Le “Lemania European Tour 92” continue ! Après Paris en mai, l’Italie est au programme de ce week-end des 13 et 14 juin. Rendez-vous était pris le samedi matin, 7h30 à Martigny où 7 Coccinelle et 1 Karmann-Ghia, avec à leurs bords 14 adultes et 4 enfants, répondaient présents pour ce voyage. Un peu de retard était pris sur l’heure du départ, la famille Obéron ayant été retardée par un... chevreuil ! En effet, celui-ci eut la mauvaise idée de venir à la rencontre de l’avant de la Cox de Martial. C’est donc après constat de police, "rafistolage" de capot et changement express de phare, puis descente “rallye” à Martigny que nos amis nous rejoignaient et départ outre-Alpes.

A 9h45, nous étions au col du Simplon pour un arrêt-thermos et à 12h00 la caravane faisait halte au bord du lac Majeur pour admirer un magnifique paysage, croquer une "morce" et déguster un bon petit coup de rouge de la région. A 14h00, nous faisions notre entrée au meeting de Monza. Une magnifique pendule à l’effigie du Maggiolino Käfer Club était offerte à chacun, puis formalités d’entrée faites, nous plantions nos tentes au milieu d’une surface verdoyante entourée d’arbres, tout près du circuit.

Le samedi, la participation ne fut pas énorme, mais par contre le dimanche arrivèrent des Cox et bus de tous côtés. C’est sous un beau soleil estival que chacun put admirer de très belles voitures et partager sa passion avec d’autres amoureux de la VW. Quelques belles réalisations, notamment une Cox allemande avec un moteur de... Golf !
Vers 11h30 eut lieu le “clou du spectacle”: en effet le circuit de Monza fut ouvert et durant 1 heure environ, chacun eut la possibilité d’y tourner avec sa voiture. Imaginez-vous des dizaines de Coccinelle roulant sur le circuit de F1 de Monza !

Des moments inoubliables qui, à eux seuls, méritaient le déplacement. En début d’après-midi, remise des prix où le Maggiolino Käfer Club offrait une très belle coupe au Lémania Coccinelle Club en gage de notre amitié réciproque. Le Lémania Coccinelle Club remercie chaleureusement nos amis italiens et se réjouit déjà de les recevoir à Château-d’Oex. Vers 15h30 nous reprenions la route et après une sortie quelque peu laborieuse de Monza, nous filions droit direction Helvétie. A 21h00, revenus au point de départ de Martigny, nous nous séparons, heureux d’avoir passé ces deux jours ensemble dans une très bonne ambiance et par un temps magnifique. Une très belle sortie à rééditer l’année prochaine.
Richard Aïta

L'arrêt au col du Simplon
Les Coccinelle en pleine action !

Retour au sommaire


Meeting de Bienne

De mai à septembre, les amateurs de meetings VW pourraient être sur la route pratiquement tous les week-ends tant le calendrier des manifestations VW est chargé ! Ceci était particulièrement vrai le week-end des 13 et 14 juin où, alors que notre club se rendait au meeting international de Monza, le VW-Club Seeland Orpund organisait son deuxième meeting international  de Bienne. N’ayant pu me rendre à Monza avec les autres membres du club, j’en ai profité pour faire un tour du côté de Bienne.

Malgré un accueil des plus sympathiques, des prix très raisonnables et la présence d’un joli nombre de belles anciennes Coccinelle, je ne garde de cette manifestation, qui a attiré un peu moins de 300 voitures, qu’un souvenir mitigé. En effet, l’endroit choisi pour ce meeting était tout sauf accueillant. Organiser une rencontre internationale sur un terrain vague (et le mot est faible) n’apporte vraiment rien au mouvement VW. Dommage, car il y a sûrement beaucoup mieux dans la région de Bienne, ne serait-ce que sur les hauteurs, dans les environs de Macolin.
Olivier Guignard


Une Dannenhauer & Stauss avait fait le déplacement d'Allemagne !

Retour au sommaire


Alsacox 92

En avant-goût des grandes vacances d’été, le Lémania Coccinelle Club organisait les 27 et 28 juin dernier une sortie en Alsace. Rendez-vous était donné le samedi matin au restauroute de Gruyère où un nombre record... de 4 Coccinelle était au départ pour l’Alsace (mais où étaient donc passés les 166 autres membres du Lémania ?). Après un très agréable voyage sous un beau soleil, nous arrivons sur l’emplacement du meeting situé dans un très bel endroit en forêt au-dessus du village de Soulzeren. Les tentes installées, nous partons visiter la très belle ville de Münster, célèbre pour ses fromages et ses cigognes, puis balade en forêt et arrêt dans un refuge pour une dégustation d’apréro.

Après quelques bonnes bouteilles de Gewürzraminer, c’est l’humeur... joyeuse que nous redescendons au campement. La manifestation n’ayant lieu qu’à partir du dimanche, nous terminons cette soirée du samedi fort agréablement en compagnie de quelques amis alsaciens.

Et c’est le dimanche matin que les choses sérieuses commencèrent avec le rallye touristique. Un questionnaire était remis à chaque voiture et nous nous élancions pour 2 heures de merveilleux parcours à travers bois et vallons. Vraiment une très belle région à absolument visiter. En fin de parcours, chaque participant subissait une sympathique épreuve chronométrée : monter les câbles d’allumage d’un moteur Cox (évidemment) sur leurs emplacements respectifs.

A midi, la centaine de participants se retrouvaient à la cantine ouverte pour partager d’excellentes grillades du pays. La manifestation redémarrait ensuite sur les chapeaux de roue, conduite par un animateur déchaîné. Celui-ci sera à Château-d’Oex où nous aurons la chance de bénéficier de tout son talent !

Sachez aussi que le Lémania Coccinelle Club fut à l’honneur lors de la remise des prix. Les membres de notre club étant peu nombreux, chacun s’est surpassé et a donné le meilleur. Le prix resto, le 1er prix du rallye touristique, plusieurs prix gagnés aux divers jeux organisés, ce n’était pas la “razzia” complète, mais presque ! Et c’est vers 18h00, après avoir fait une provision de fromages de Münster, que nous reprenions la route du retour.

En résumé, un week-end où toutes les conditions étaient réunies pour qu’il devienne une réussite totale. Cadre super, beau temps, accueil des plus sympathiques, nourritures (et... vins) excellents, plein d’animations, bref une “concentre” où l’on ne s’est pas ennuyé une seconde ! Un grand merci à nos amis alsaciens qui ont vraiment bien fait les choses. Et vivement l’Alsacox 1993 !
Richard Aïta

Retour au sommaire


Fête du cheval à Yverdon

Afin de relancer l’hippodrome d’Yverdon, déficitaire ces dernières années, les responsables yverdonnois avaient décidé d’intégrer, aux traditionnelles courses de chevaux, un spectacle inédit. C’est ainsi qu’ils ont approché le club pour savoir s’il serait possible de faire une exposition de Coccinelle dans l’enceinte même de l’hippodrome.

Prévu le 4 juillet dernier, ce rassemblement de Coccinelle entrait dans le cadre de notre sortie de juillet. Pour donner un peu plus d’ampleur à notre exposition, les autres clubs suisses ainsi que les clubs français frontaliers ont également été invités à participer à la manifestation. Tout était donc réuni pour que la fête soit belle !

Malheureusement, le soleil n’a pas daigné montrer le bout de son nez. Pour une telle manifestation, c’est incontestablement une “tuile” ! Cependant, si le temps était froid et humide, l’ambiance était, quant à elle, plutôt chaude. Sur l’ensemble de la journée, une centaine de Coccinelle ont participé à cette fête du cheval, par ailleurs très bien orchestrée. Les organisateurs nous ont reçus avec beaucoup d’égard, chaque participant recevant un bon pour une collation ainsi que l’entrée gratuite pour assister aux différentes courses de chevaux. En définitive, une magnifique journée malgré la pluie, où la “parade” des Coccinelles sur la piste de l’hippodrome aura été un des moments fort de la journée !
Olivier Guignard

Retour au sommaire


Cox'Oc 92

Les 17, 18 et 19 juillet dernier le club “la Coccinelle Occitane” de Toulouse organisait le Cox’Oc 92 à Roc-sur-Garone. Martial Obéron et sa petite famille n’ont pas hésité à parcourir  quelque 1’100 km pour participer à ce meeting qui s’est déroulé dans une superbe ambiance. Et pour ne pas faillir à la tradition, Martial a remporté le prix du "Best of Show". Un prix qu’il a d’ailleurs eu  beaucoup de peine à ramener puisqu’il s’agissait d’un téléviseur couleur avec télécommande!
Olivier Guignard

Retour au sommaire


Meeting de la Chaux-de-Fonds

Organisé par le Cox’Ice Club de la Chaux-de-Fonds, la 3e édition du meeting chaux-de-fonnier s’est déroulé le dimanche 16 août dernier sur le parking d’un super-marché de la ville. Une fois n’est pas coutume, le soleil était au rendez-vous pour le plus grand plaisir des participants (une bonne centaine de voitures) parmi lesquels on pouvait dénombrer une petite poignée de membres du Lémania Coccinelle Club.

Si la journée s’est très bien déroulée dans une ambiance agréable, il convient cependant de relever qu’à l’instar du meeting de Bienne, l’endroit choisi ne se prêta pas particulièrement bien à une telle manifestation. Une fois de plus dommage, car les organisateurs n’ont pas su tirer profit du magnifique paysage que peut nous offrir la région de la Chaux-de-Fonds !
Olivier Guignard

Retour au sommaire


Sortie du 23 août

Après avoir participé à un bon nombre de meetings VW, le club se retrouvait à nouveau à “huis clos” pour sa sortie d’été, organisée le samedi 23 août dernier. Afin de varier quelque-peu les activités, le comité avait décidé de donner un caractère un peu plus sportif à cette sortie en se rendant à la plage de la Beunaz, située à proximité de Thollon-les-Mémises, au-dessus d’Evian. Une plage magnifique située au bord d’un petit lac de montagne et qui offre un certain nombre d’attractions aquatiques.

Si le soleil était fidèle au rendez-vous, les membres l’étaient beaucoup moins puisqu’il n’y avait que... 4 voitures au rendez-vous à Villeneuve ! Qu’à cela ne tienne, la très faible participation ne tempéra nullement l’enthousiasme des membres présents et c’est  avec une mini-caravane où, fait rarissime, il y avait autant de cabriolets que de berlines, que ceux-ci se dirigèrent vers la plage de la Beunaz.

Sur place, la mini-délégation “grossit” quelque-peu avec l’arrivée appréciée de Virginie Exhenry (elle travaillait le samedi matin) et d’un vacancier français, propriétaire d’un magnifique cabriolet rouge. Baignade, plongeons, pédalos, pétanque et grillades ont constitué les ingrédients d’une journée réussie. Une fois de plus, les absents ont eu tort !
Olivier Guignard

Retour au sommaire


Château-d'Oex 92

Pour sa deuxième édition, le meeting international VW de Château-d’Oex a, à nouveau, connu un succès extraordinaire. Malgré les mauvaises conditions météo (il a neigé au col des Mosses le vendredi du meeting) qui ont duré jusqu’au petit matin du samedi, près de 600 VW ont rallié Château-d’Oex. Bien leur en pris, car à partir du samedi matin, la météo a changé de veste et c’est sous un soleil éclatant que s’est déroulé le meeting. Un meeting qui a conquis un très nombreux public. “Après le succès indiscutable de la Semaine de ballons, voici le week-end des Coccinelle qui est en train d’inscrire ses lettres de noblesse dans la liste des grandes manifestations organisées à Château-d’Oex” concluait le chroniqueur du journal du Pays d’Enhaut dans l’édition du 10 septembre. Quelle belle récompense pour le formidable travail accompli par le comité d’organisation emmené par Martial Obéron.

Le grand frisson !
En montant à Château-d’Oex le vendredi soir, je n’avais guère le moral. Les averses se succédaient à un rythme régulier et la météo n’était pas très favorable pour le samedi. Le fait de n’avoir pas pu entrer sur le terrain détrempé sans patiner comme en plein hiver n’a pas arrangé les choses. De service à l’accueil pendant toute la nuit, j’avais de la peine à savoir qui de mon coeur ou de la pluie battait le plus fort !

A l’aube du samedi matin, il n’y avait que 70 voitures d’enregistrées (30 de moins que l’année dernière) et toujours cette fichue pluie qui n’en finissait pas de tomber. Là, je me suis vraiment dit que l’on allait au devant d’un sacré “bouillon” !

Merci Jean Rosset
Puis, comme par enchantement, le ciel s’est dégagé vers les 7h du matin et dès 8h le soleil a pris ses quartiers pour ne plus les quitter jusqu’au dimanche soir. Alors, le moral remonta aussi vite que le terrain sécha. Quelques bottes de paille aux endroits les plus détrempés et le terrain était à nouveau prêt à recevoir la nuée de Coccinelle ayant répondu présent à notre invitation. De “l’enfer”, j’étais revenu au paradis !

Une “méga-balade” et un nouveau record de monde
La balade à travers le pays d’En-Haut et la tentative réussie contre le record du monde du plus grand nombre de personnes adultes dans un bus VW auront à nouveau été les moments fort de notre meeting. Le dimanche matin dès 9h, il y avait une grande animation sur le terrain de l’UCAR. C’est que le speaker officiel venait d’annoncer le départ de la balade pour 9h15. Et comme la majorité des participants ne voulaient pour rien au monde la manquer, il ne fallait pas mettre les deux pieds dans le même soulier pour être prêt à l’heure H.


L'arrêt aux Diablerets

Comme annoncé, c’est à 9h15 précises que Martial emmena la caravane forte de plus de 400 voitures en direction des Diablerets, via Gstaad et le col du Pillon. Après un arrêt aux Diablerets, la caravane reprit le chemin du retour, via le col des Mosses. Pour ceux qui sont restés sur le terrain de l’UCAR, l’arrivée de la caravane aux environs de12h15 fut quelque chose d’impressionnant. Pendant près d’une demi-heure, les VW n’arrêtaient pas d’entrer sur le terrain de la manifestation. Et contrairement à l’an passé, le 2e terrain situé derrière le bâtiment de l’UCAR a du être utilisé pour accueillir toutes les voitures. Quel spectacle !


Retour de balade impressionnant !

Après avoir battu l’an dernier le record du monde de contenance d’une Coccinelle avec 20 personnes à bord, le comité d’organisation espérait bien, cette année, battre celui d’un bus VW. Appelés par l’animateur du meeting, 49 personnes se sont portées volontaires pour monter dans le bus. “Le souvenir qui me restera, c’est surtout la chaleur qui régnait dans ce bus” commenta, ruisselante, une des recordwomen ! Les premiers ont pu s’asseoir, puis à mesure que le bus se remplissait, il fallait se serrer, se serrer encore davantage. La fermeture difficile des portes s’est faite sous les vivas du très nombreux public présent. Avec 49 personnes à bord, ce nouveau record pulvérise le précédent (43 personnes) détenu par une équipe américaine.

Les surprises  d’Amag
Une fois de plus, nous avons pu compter sur le soutien inconditionnel d’Amag-Import AG de Schinznach pour l’organisation de notre meeting. Et cette année ils ont mis le “paquet”, si je peux me permettre cette expression. En plus d’une aide financière substantielle, la mise à disposition du skid-car (voiture qui permet d’imiter la conduite sur glace), le prêt de drapeaux et autres banderoles aux couleurs VW pour décorer la halle de l’UCAR et le terrain et le don de deux voyages pour deux personnes aux usines VW à Wolfsburg (valeur frs 1’500.— par voyage), Amag nous a réservé deux magnifiques surprises. Tout d’abord, ils ont réalisé, spécialement pour notre meeting, une montgolfière lumineuse aux couleurs VW (3 m de haut et 2 m de diamètre environ) en guise d’enseigne. Pour Château-d’Oex, Mecque du ballon, c’était bien vu ! Ensuite, ils ont fait venir, pour la première fois en Suisse, deux voitures du musée VW de Wolfsburg. La première était une Coccinelle 4 X 4 construite pendant la guerre et restaurée par l’usine en 1946 alors que la deuxième était une Coccinelle de 1972 dont la carrosserie est entièrement construite en fer forgé. Superbe !

Les 2 voitures du musée de Wolfsburg amenées par Amag


Simulation de conduite sur glace. Pas facile !

Château-d’Oex 92, côté cour ...
- les personnes affectées à la cantine se souviendront encore longtemps de Château-d’Oex 92. Du matin au soir, la foule se pressait au portillon pour acheter saucisses, sandwichs, portions de frites, cuisses de poulet ou autres portions de raclette. Pas le temps de rêver !

- Même remarque pour les membres responsables de l’entrée public et de l’accueil des participants qui, le dimanche matin spécialement, ont été débordés de travail. C’est la rançon du succès !

- Il y avait tellement de monde le dimanche à Château-d’Oex qu’il a été impossible de déplacer les voitures primées pour les présenter au public lors de la remise des prix !

- l’extraordinaire succès remporté par notre meeting est du , d’une part au soleil qui régna tout au long du week-end et d’autre part au gigantesque travail accompli par le comité d’organisation. Aussi, Martial Obéron, président du C.O., Daniel Duchemin fils (accueil participants), Richard Aïta (entrée public), Patrick Montoliu (parking sur le terrain du meeting), Doriane Montoliu (stand Lémania), Daniel Duchemin père (cantine), Valérie Obéron (buvette), Serge Henry (propreté terrain), Herbert Wey (caisse), Nino Fabbri et Olivier Guignard (adjoints) méritent un grand coup de chapeau !

- En plus d’Amag, plusieurs entreprises nous ont accordé leur confiance et leur... aide financière. Je pense à Esso qui en plus d’un soutier financier important a offert aux participants un certain nombre d’articles publicitaires (casquettes, portes-clefs, pharmacies de voyage, lampes de poche) ainsi qu’à tous les commerçants qui ont bien voulu insérer une annonce dans notre livret de fête.

- En s’inscrivant au meeting, chaque participant participait automatiquement aux tirages au sort des voyages à Wolfsburg offerts par AMAG. Lors du tirage au sort  du samedi soir, le sort désigna notre vice-président Richard Aïta. Très fair-play, celui-ci remit son voyage en jeu. Un geste fantastique, apprécié à sa juste valeur par nos hôtes étrangers !

- Notre meeting n’avait pas d’international que le nom ! En effet, on a pu voir des Coccinelle venant de France, d’Italie, du Luxenburg, d’Allemagne, de Belgique, du Portugal et de Grande-Bretagne. Afin de recevoir au mieux tous ces étrangers, nous avons réalisé notre livret de fête en 3 langues (français, allemand et italien).

- En engageant  Michel Susin de Soulzeren, comme animateur de notre meeting, Martial Obéron a eu fin nez. Parlant couramment le français et l’allemand, celui-ci a rempli sa mission de façon remarquable. Bravo et mille fois merci !

- Comme l'an dernier, la sécurité du meeting a été assurée par le club cynophile du lieu. Une sécurité qui a été aussi discrète qu'efficace !

- M. Seraïdaris, propriétaire de la superbe Mercedes bordeaux de 1935 (celle conçue par F. Porsche et qui ressemble étrangement à une Coccinelle) aperçue lors de l'inauguration de notre club à Vevey en avril 1990, nous a fait l'agréable surprise d'amener sa voiture à Château-d'Oex. Une surprise appréciée à sa juste valeur !

- Les participants les plus âgés du meeting était un couple venant de Rolle à bord d'une magnifique Notchback 1500 S. L'épouse portait gaillardement ses... 84 printemps. Un âge plus que respectacle qui ne l'a pas empêchée de passer les deux nuits dans sa voiture avec son mari !

- Le prix spécial du jury a été attribué à un couple de parisiens qui sont arrivés sur les lieux du meeting en début de semaine déjà. Et malgré le mauvais temps (pluie, neige et froid), ils ont tenu à rester dans leur tente, refusant même une invitation de Martial à venir dormir au chaud à la maison. Passion, quand tu nous tient !

- Une personne de notre club mérite une ovation toute particulière. Je veux parler de la femme de notre président du C.O., Valérie Obéron, qui a accompli avant et pendant le meeting un travail extraordinaire. Enumérer tout ce qu’elle a fait remplirait un “écho” entier. Bravo et merci !

- Durant tout le week-end, nous avons été aidé par plusieurs habitants du village. Et quand je dit aidé, le mot est faible tant leur apport a été considérable.  A toutes ces aides extérieures au club, je leur adresse également un chaleureux et immense merci.

- Le faible pourcentage de membres inscrits pour venir travailler pendant le meeting par rapport à l’effectif du club (20%) reste une des seules déceptions du comité d’organisation. Toutefois, s’il n’y avait pas la quantité, la qualité par contre était bien présente ! J’ai été littéralement ébloui par le fantastique travail accompli par les membres présents. A eux également, je leur tire bien bas mon chapeau !

... et côté Jardin !

A l’occasion de ce 2ème meeting international VW de Château-d’Oex, un livre d’or a été créé. Tout au long du week-end, les participants et le public ont été invités à venir inscrire leurs remarques. En voici quelques-unes :

- un cadre fantastique, du soleil et un maximum de très belles Coccinelle, du genre de celles qu’on ne voit pas en France, une organisation super, parmi les meilleures du monde, voilà le secret de la réussite ! Et puis sans oublier beaucoup d’idées et surtout de travail de la part de la sympathique équipe du club. Et cela n’est pas donné à tout le monde. Jacky Morel, directeur et rédacteur en chef du Super-VW-Magazine.

- C’est avec plaisir que nous avons fait plus de 1’000 km pour venir à Château-d’Oex et même s’il y en avait eu le double, nous serions quand même venus ! A l’année prochaine ! Véronique et Francky de Toulouse

- Super concentre, super temps (sauf la nuit!), super balade touristique, bravo aux organisateurs et à tous les Suisses que nous  avons rencontrés; encore bravo et l'année prochaine nous serons encore plus nombreux.

- Plus jamais on ne manquera une réunion pareille ! Marie, Nicole, Antoine

- Pour ne pas dire, comme tous les autres, que c’était super, gai, fantastique, extra, nous disons simplement c’était Cox. Club Cox, Luxembourg

- Concentration hyper-super-cool. Tellement bien que l'on fait 2'500 km, voir plus, pour venir. Olivier L.

- Superbe meeting en guise de vacances, super voitures, super paysage, super accueil. Les souvenirs resteront bons et longtemps. On espère bien revenir. Sandra

- Super concentre, super fête ! Arrivés les premiers, mais pas les premiers à repartir.

- Quand on connait la stricte Suisse, on se dit que cela peut être vitre contredit !

- Un grand bonjour des "Herbie's Belgian VW Club". Très belle concentration, bien organisée. Nous reviendrons l'année prochaine. Le président

- Martial, on est désolé pour le toit de ton bus ! Mais on est très content d'avoir battu le record de contenance d'un bus VW. Bravo pour  l'organisation.  Anne-Sylvie et Stéphane
A l’issue de la manifestation, M. Philippe Sublet, directeur de l’Office du Tourisme de Château-d’Oex a envoyé cette lettre à notre président du C.O. :

 Monsieur le président,
Après ce magnifique week-end que Château-d’Oex vient de vivre grâce à la deuxième rencontre internationale de VW Cox, je tiens au nom de l’Office du Tourisme de Château-d’Oex à vous féliciter pour la parfaite organisation de ce meeting, qui s’est déroulé dans un esprit convivial et la bonne humeur.
Tous les échos qui me sont parvenus, que ce soit de la presse, des habitants de notre vallée ou des participants, sont très positifs et relèvent le sérieux et le parfait déroulement de cette importante manifestation.
Je vous prie de bien vouloir transmettre à tout votre comité et à vos nombreux collaborateurs nos compliments pour l’excellent travail fourni à cette occasion.
Dans l’attente du plaisir de vivre la troisième édition de votre meeting à retentissement international, je vous adresse, Monsieur le Président, mes salutations les meilleures.                  Office du Tourisme de Château-d’Oex Philippe Sublet, directeur

Retour au sommaire


Nouveau record de production

Le nouveau record établi par la célébrissime Coccinelle donne le vertige ! Les chaînes de fabrication de Puebla, au Mexique, viennent en effet de sortir la 21’000’000e Volkswagen Coccinelle. Ce symbole du renouveau économique dans plusieurs pays pose un sacré jalon dans sa légende.

Conçue et développée par le Dr Ing. H.C. Ferdinand Porsche à partir de 1934, l’ancêtre de la Coccinelle avait atteint son état optimal en 1938. Mais le lancement de la production de la véritable Coccinelle n’eut lieu qu’en 1945, juste après la guerre. La production reprit dans les usines VW, malgré l’état des halles qui avaient été en grande partie détruites.

La millionième Coccinelle sortit des chaînes de fabrication déjà en 1955, et elle franchit la barre des 10’000’000 en 1967. Le 17 février 1972, VW dépassa avec la 15’007’034e Coccinelle le record de production de la Ford T. La Coccinelle n’est plus produite aujourd’hui qu’à Puebla, à raison de 450 unités environ par jour.

Des Coccinelle roulent aujourd’hui encore dans presque tous les pays du monde. La voiture a gardé sa forme ainsi que ses caractéristiques depuis plus d’un demi-siècle. Comme toute véritable vedette, elle est reconnue tout autour du globe sur un simple coup d’oeil. C’est tout juste si on ne lui demande pas de signer des autographes...
Article paru dans la presse en mai dernier

Retour au sommaire


Les gestes qui ne font pas plaisir

Eh oui, les brebis galeuses sévissent aussi parmi les Coccinelle !
Le garage de la Grande Place à Clarens a été très touché par le geste d’un ou plusieurs individus auxquels il manquait un jeu de pare-chocs américains pour leur Cox. En effet, celui-ci ou ceux-ci n’ont eu qu’à se servir, de nuit, sur une “64” confiée au garage par un client.

Un geste qui ne fait vraiment pas honneur à la Coccinelle. Alors, si un amateur (honnête) de Cox entend parler de pare-chocs US achetés “bon marché...
De plus, tout ce qui touche à la Coccinelle semble vraiment intéresser beaucoup de monde puisqu’en même temps que les pare-chocs, disparaissaient les panneaux “VW-Service” et “VW-Pièces d'Origine” vissés sur la barrière du garage depuis la construction de celui-ci !
Richard Aïta

Retour au sommaire


Mannheim 92

Les 9, 10 et 11 octobre prochain aura lieu à Mannheim le traditionnel Vétérama (foire aux pièces d’occasion de motos et voitures). Pour la 3ème année consécutive, certains membres du club feront le déplacement à cette gigantesque bourse d’échange. Pour donner la possibilité à un plus grand nombre de personnes d’y participer, le club organise un déplacement collectif avec un départ prévu le vendredi 9 octobre aux environs de 14h. Pour plus de renseignements ou pour vous inscrire, veuillez vous adressez à Patrick Montoliu, tél. 021/944.92.17.
Patrick Montoliu

Retour au sommaire


Les couleurs d'origine, partie 6

A suivre...

Retour au sommaire


Calendrier du club 1992

28 février Assemblée générale 1992 à Corsier-sur-Vevey
14 mars Prix BPS à Vevey - Présentation du club
26 avril Sortie de printemps
1 - 3 mai Rencontre int. VW à Ventimiglia organisée par le Maggiolino Club
28 - 31 mai Super VW National à Paris
13 juin Participation du club au meeting int. VW à Bienne
13 - 14 juin Participation du club au meeting de Monza
27 - 28 juin Alsacox 92 avec arrêt à Baden - Baden
4 juillet Sortie du club à l'hippodrome d'Yverdon
16 août Participation au meeting de la Chaux-de-Fonds
23 août Sortie du club à la plage de la Beunaz
4 - 6 septembre Château-d'Oex 92
9 - 10 octobre Veterama de Mannheim
24 octobre Sortie du club - Annulée à cause du mauvais temps (Ballenberg)

 

Retour au sommaire