21 décembre 1992

Journal officiel du Lémania Coccinelle Club

Paraît 5 fois l'an / Tirage 180


 Retour à la page d'accueil du site du Lémania Coccinelle Club

Prochaine parution : mars 1993


Sommaire


Editorial
La restauration d'une Split
Notre concours "L'événement"
Nouvelles du club
Liste des pièces disponibles
Les couleurs d'origine, partie 7
Clin d'Oeil
Infos dernières
Calendrier 92 et 93

 


Editorial

Ainsi se termine, avec cet écho n°17, l’année 1992. Une année riche en activité, qui a connu, cependant, des hauts et des... bas !

Au niveau des satisfactions, la 2ème édition de notre meeting international de Château-d’Oex vient, sans aucun doute, en tête de liste. La participation à plusieurs meetings hors de nos frontières (Paris-Jablines, Monza, Alsacox, entre autres) a également apporté son lot de joie aux membres présents. Enfin, le stand présenté par notre club au concours de la B.P.S. à Vevey en mars dernier, a également rencontré un très vif succès.

Un succès qui a, par contre, malheureusement boudé les sorties propre à notre club. En effet, cette année nos sorties n’ont pas attiré la grande foule (on était loin des 45 voitures présentes à notre sortie du printemps 1991) avec une participation minimale de... 5 voitures en août dernier pour notre excursion à la plage de la Beunaz ! De plus, la météo exécrable que nous avons connu cet automne, nous obligeant à annuler notre dernière sortie, a mis un terme en queue de poisson à la saison 92.

Pour 1993, le comité devra tenir compte des expériences faites cette année pour présenter un programme des plus attractifs. Un programme dans lequel figurera à nouveau plusieurs meetings internationaux ainsi que la 3ème édition de notre meeting de Château-d’Oex (3, 4 et 5 septembre 1993).

Quant aux sorties internes du club, nous allons essayer de varier au mieux les activités afin de contenter le plus grand nombre possible de membres. D’ores et déjà une sortie sous forme de rallye est prévue. Pour le reste, nous restons à l’écoute de vos souhaits et c’est avec beaucoup de plaisir que nous accueillerons vos remarques et suggestions. L’adresse du club (Lémania Coccinelle Club, case postale 533, 1800 Vevey) n’est vraiment pas bien difficile à retenir !

Pour conclure cet éditorial, j’aimerai, à l’image de la première page de cet écho, vous souhaiter d’excellentes fêtes de fin d’année ainsi que mes meilleurs voeux pour 1993.
Olivier Guignard

Retour au sommaire


La restauration d'une Split

Quand, en octobre 89, Thierry Blanchut, Richard Aïta et Olivier Guignard invitèrent les possesseurs d’une VW Coccinelle de la région de Vevey à se rencontrer pour fonder le club, Patrick Montoliu venait juste de mettre la dernière main à son magnifique Cal-Look bleu. Ceux qui ont eu l’occasion d’examiner de près sa réalisation, se rendirent vite compte avec quel soin il avait mené à bien son projet.

Aussi, c’est avec beaucoup de plaisir que l’on a appis, lors de la 2ème sortie du club en décembre 89, que Patrick avait “craqué” une nouvelle fois et venait d’acquérir une split de 52 à restaurer. Et cette fois, pas question d’en faire un Cal-Look. Cette 52 restera 100 % d’origine ! En connaissant le côté très méticuleux de Patrick, nous ne pouvions que nous réjouir de voir bientôt une split flambant neuve retrouver la route. 3 ans après ces faits, il m’a paru intéressant de vous décrire dans cet écho où en sont les travaux ainsi que les différentes étapes suivies par Patrick.

Première étape : le démontage
Cette première étape s’est faite assez rapidement puisqu’il n’a fallu qu’un petit mois (en ne travaillant que les week-end) à Patrick pour “désosser” complètement sa split. Toutes les pièces démontées ont été, avant d’être rangées dans des cartons, soigneusement examinées afin de noter sur une liste  toutes celles qui étaient défectueuses.
Une fois le démontage terminé, Patrick a pu constater avec satisfaction que sa voiture se trouvait dans un très bon état de conservation, le châssis ainsi que la coque ne présentant que très peu de signes de corrosion.

Deuxième  étape : la chasse aux pièces
Cette étape est particulièrement importante car elle détermine la suite des travaux. La Coccinelle a beau détenir le record du monde de production, il n’est pas toujours aisé de dénicher des pièces de 52 en excellent état. Et quand on en trouve une, il arrive fréquemment qu’elle soit vendue à un prix excessif ! Patrick a pu s’en rendre compte à maintes reprises. Cependant, après de très longs mois de recherche intensive (ici, il ne faut jamais être trop pressé) et grâce aussi à l’aide de quelques membres du club, Patrick a fini par rassembler la quasi totalité des pièces qu’il lui manquait.

3ème étape : le châssis
Après avoir réalisé un plan précis du châssis mentionnant toutes les réparations à effectuer, Patrick confia ce dernier, entièrement sablé, à une carrosserie pour effectuer les travaux. Quelques semaines plus tard, Patrick, qui a suivi de très près l’évolution des travaux, retrouvait un châssis plus neuf que neuf ! Et c’est avec empressement et plaisir que celui-ci s’attaqua au remontage du châssis (train avant, freins, boîte à vitesse, les différents câbles passant dans le tunnel central, etc.). Inutile de préciser que Patrick ne remonta les différentes pièces sablées et repeintes qu’avec de la boulonnerie neuve. Un vrai travail d’orfèvre !


Le châssis terminé

4ème étape : la coque
Le chassis quasi terminé, Patrick s’attaqua à la coque. Avant de l’amener dans la carrosserie qui réalisa la restauration du châssis, Patrick l’a fait entièrement sabler à Lausanne. Actuellement, la coque se trouve toujours à la carrosserie où  les travaux avancent au compte-gouttes !
Concernant la couleur (la même que d’origine, naturellement) Patrick a connu quelques problèmes. En effet, bien que connaissant le numéro de ladite couleur, aucune carrosserie n’était en mesure de ressortir la formule des mélanges. Aussi, c’est avec tâtonnement (en se fiant à une partie de la voiture qui avait gardé sa couleur intacte) que cette dernière a été reconstituée !


La coque sablée

Prochaine étape : le remontage
Quand Patrick aura “récupéré” la coque, il pourra s’attaquer au remontage et au “remariage” de la coque et du châssis. Un travail délicat mais ô combien agréable ! Puis avant de voir enfin sa voiture rouler, Patrick devra encore s’occuper de toute la partie électrique (la torche électrique sera entièrement refaite à neuf), du moteur qui lui cause encore quelques soucis (il est toujours à la recherche de coussinets) et enfin de la sellerie. Comme vous pouvez le constater, Patrick n’est pas encore au bout de ses peines.
Cependant, si tout ce passe selon ses prévisions (en restauration, on ne peut jamais jurer de rien), Patrick verra le “bout du tunnel” dans le courant de l’année… 1994. Un moment que tant Patrick que sa femme Doriane et nous-même attendent avec beaucoup d’impatience. Sûr que le résultat sera à la hauteur du travail fourni !
Olivier Guignard

Retour au sommaire


"L'événement"

A la fin des années 50, la presse spécialisée commençait à s’impatienter quant à la sortie d’un nouveau modèle Volkswagen. En effet, depuis la reprise de la production en 1945, l’usine ne proposait toujours pas, mis à part l’utilitaire, une alternative à la Coccinelle. Une politique axée sur un seul et unique modèle, sans cesse amélioré, qui se différenciait singulièrement de la concurrence.
Aussi, quand Volkswagen annonça la sortie d’un nouveau modèle, photos à l’appui, la nouvelle fit sensation !

Voici, ci-dessous, un des premiers articles consacrés à la nouvelle VW. Comme vous pourrez le constater, j’ai volontairement “oublié” de dater l’événement. A vous de trouver quand cet article a paru dans l’Automobile Magazine (mois et année). Les 3 personnes qui auront répondu au plus près de la vérité recevront un jeu de cartes et un disque bleu à l’effigie du club. Date limite pour le retour des réponses : 31 janvier 1993.

Vingt ans après : la nouvelle 1500 Volkswagen
C’est officiel, la nouvelle Volkswagen sera présentée au salon de Francfort en septembre prochain. Ce sera une 1500 cm3 à moteur arrière. L’événement est d’importance. La gigantesque usine de Wolfsburg (1 million de mètres carrés, 53’000 ouvriers) consent ainsi, après plus de vingt ans, à adjoindre un second modèle à sa production. Certes, la célèbre VW conçue en 1938 par Ferdinand Porsche sera encore construite, sa cadence de production journalière devant atteindre prochainement 4’000 unités ! Résultat unique : l’une des plus fortes productions mondiales avec le modèle le plus ancien dans sa conception générale. Il était logique dans ces conditions que le modèle nouveau soit directement inspiré de son prestigieux aîné.
La nouvelle 1500 sera donc une berline 4 places, 2 portes, animée par un moteur arrière 4 cylindres à plat refroidi par air. Sa ligne est sobre et classique sans concessions à la mode actuelle et apparemment prévue pour résister, par sa simplicité, aux caprices de la mode future.


La 1ère photo officielle de la VW 1500


L’ensemble mécanique, pour lequel la firme allemande n’a diffusé jusqu’ici que peu de précisions, sera vraisemblablement celui de l’ancienne voiture adapté à son nouvel usage.
La cylindrée de 1500 a été obtenue par une augmentation de l’alésage. La puissance réelle doit avoisiner 55 ch. La fixation du groupe moteur-boîte a été étudiée pour faciliter au maximum démontage et remontage.
La Volkswagen 1500 sera doublée d’un break de conception originale. Comme sur la Fiat Giardiniera, le moteur de ce break est dissimulé à l’extrême arrière sous le plancher grâce à l’emploi d’une nouvelle soufflerie de refroidissement moins volumineuse. Cette soufflerie a permis par ailleurs sur la berline d’aménager un second coffre à bagages directement au-dessus du moteur et accessible de l’intérieur comme de l’extérieur.


Le break basé sur la berline


Quelle sera la place de la nouvelle VW sur le marché européen ? Par sa cylindrée et ses dimensions, elle se pose en rivale directe de la Peugeot 404, de la Ford Taunus, de l’Opel 1500 et de la future Fiat 1500 dont nous avons publié le dessin dans notre précédent numéro. Mais son prix n’est pas encore fixé et ses qualités routières sont encore du domaine de l’inconnu. Il est permis de supposer qu’un effort important sera accompli au point de vue prix complété par un effort parallèle du service après-vente de Volkswagen (celui-ci s’imposant déjà comme un modèle du genre).

La nouvelle VW semble promise à une large diffusion au même titre que son aînée. Au sein de la catégorie 1500, plus riche actuellement en modèles de valeur qu’elle ne le fut jamais, la lutte promet d’être passionnante !

Retour au sommaire


Nouvelles du club

- Le 5 septembre dernier, Daniel Truan et Chantal Bornex ont uni leurs destinées en l’église de Bussigny. Ne pouvant être présent en raison de son meeting international de Château-d’Oex, le club leur adresse, par l’intermédiaire de cet écho, ses plus vives félicitations et leur souhaite beaucoup de bonheur dans leur nouvelle vie de couple.

-  Les membres du club qui se sont rendus au meeting international de Monza en juin dernier n’ont pas manqué d’adresser un petit bonjour (sous forme de carte postale) aux malchanceux qui ont dû rester en Suisse.

- Puisque nous sommes dans les mariages, relevons qu’à nouveau cette année plusieurs de nos membres ont « véhiculé » à bord de leur chère Coccinelle de jeunes mariés de l’église à la réception. Un grand merci à ces membres d’avoir consacré un samedi au bonheur des jeunes tourtereaux !

- De Puerto de Pollensa en Espagne, Virginie et Isabelle Exhenry ne nous ont également pas oubliés malgré le soleil qui invitait plus à la farniente qu’à l’écriture ! Merci pour votre carte postale qui m’a fait regretter de ne pas être aussi en vacances !
Olivier Guignard


La couverture du faire-part de mariage de Chantal Bornex et de Daniel Truan

Retour au sommaire


Liste des pièces disponibles

 

Retour au sommaire


Les couleurs d'origine, partie 7

 

Retour au sommaire


Clin d'oeil

A partir de cet écho n° 17, nous allons publier régulièrement des articles ayant trait au passé de la VW Coccinelle. Voici donc, pour le plaisir des nostalgiques, une publicité parue le 24 février 1958 dans la feuille d’avis de Vevey.

Retour au sommaire


Infos dernières

- Vous pouvez deljà prendre note que notre assemble générale aura lieu le vendredi soir 12 février prochain. Elle sera suivie par un souper. L'ordre du jour, l'endroit ainsi que les propositions de menus vous parviendront au début de 1'année prochaine en même temps que le... bulletin de versement qui vous permettra de vous acquitter de la cotisation 1993!

- En parlant de cotisation, je rappelle à tous les retardataires (ils ont reçu un rappel personnel en novembre dernier), que le délai pour le paiement de la cotisation 1992 est fixé au 31 décembre prochain. Passé ce délai, ils seront considérés comme démissionnaires.

Remarque
Au sujet de notre service des “petites annonces”, nous tenons à préciser ce qui suit :
- les annonces sont gratuites
- les prix de vente sont mentionnés pour autant qu’ils nous ont été communiqués
- le club ne peut être tenu responsable du contenu des annonces. Il ne joue qu’un rôle d’intermédiaire entre le vendeur et l’acheteur. A ce titre, il ne perçoit aucune commission!
Le comité

Retour au sommaire


Calendrier du club 1992

28 février Assemblée générale 1992 à Corsier-sur-Vevey
14 mars Prix BPS à Vevey - Présentation du club
26 avril Sortie de printemps
1 - 3 mai Rencontre int. VW à Ventimiglia organisée par le Maggiolino Club
28 - 31 mai Super VW National à Paris
13 juin Participation du club au meeting int. VW à Bienne
13 - 14 juin Participation du club au meeting de Monza
27 - 28 juin Alsacox 92 avec arrêt à Baden - Baden
4 juillet Sortie du club à l'hippodrome d'Yverdon
16 août Participation au meeting de la Chaux-de-Fonds
23 août Sortie du club à la plage de la Beunaz
4 - 6 septembre Château-d'Oex 92
9 - 10 octobre Veterama de Mannheim
24 octobre Sortie du club - Annulée à cause du mauvais temps (Ballenberg)


Calendrier du club 1993

12 février Assemblée générale 1993 à Lavey-les-Bains
4 - 5 avril Happy Cox à Avignon
16 mai 1er rallye du club
23 mai Participation du club au meeting de Dulliken
12 - 13 juin Participation du club au meeting de Monza
3 - 4 juillet Sortie du club à Morbier dans le Jura français avec participation au meeting des 4 Types
18 juillet Sortie du club au meeting de Fribourg à Villars-sur-Glâne
22 - 25 juillet Participation du club au Super VW National au Mans
15 août Participation du club au meeting de la Chaux-de-Fonds
28 - 29 août Participation du club à l'Alsacox 93
28 - 29 août Stand à la bourse d'échange de Payerne
3 - 5 septembre Château-d'Oex 93
3 octobre Sortie du club
9 octobre Participation au Veterama de Mannheim
3 décembre Souper fondue

 

 

Retour au sommaire