30 avril 1993

Journal officiel du Lémania Coccinelle Club

Paraît 5 fois l'an / Tirage 180


 Retour à la page d'accueil du site du Lémania Coccinelle Club

Prochaine parution : juin 1993


Sommaire

Editorial
Happy Cox en Avignon
Prochaine sortie du club
La Coccinelle, la bonne à tout faire
Service technique
A propos de la Käfer Cup
Meetings VW
Meetings annoncés
Adresses professionnelles
Nouvelle liste de pièces détachées
Infos - dernières

Calendrier 93

 


Editorial

Au printemps, les Coccinelle sont comme les fleurs, elles fleurissent de partout, apportant un peu de couleur sur nos routes. Pour tous ceux qui, comme moi, gardent leur "bijou" au chaud l'hiver, l’arrivée du printemps est attendue avec beaucoup d'impatience. Les premiers tours de roue de l’année sont toujours un moment magique, une grande joie.

La Coccinelle a beau avoir été conçue dans le milieu des années 30, sa conduite demeure une source permanente de plaisir. Pour ceux qui suivent 1'actualité de près, l'annonce de la reprise de la fabrication des Coccinelle au Brésil n'a pas passé inaperçue. Cette nouvelle, même si elle n'a pas fait les grands titres, mérite quelques commentaires. A notre époque où tout devient obsolète après quelques années, voire quelques mois (le matériel informatique en est l'exemple type), le redémarrage des chaînes de production au Brésil a quelque chose d'insolite !

Je ne vais pas m'attarder ici sur les raisons qui ont conduit à cette reprise de la production, mais simplement souligner le fait extraordinaire qu'une voiture que l’on disait démodée et bonne pour le musée à la fin des années 50 déjà, reprend du "poil de la bête" à l'aube du 21eme siècle !

Non, la Coccinelle n'est vraiment pas une voiture... ordinaire ! Sur ce, bonne lecture et au 16 mai pour notre rallye.
Olivier

Retour au sommaire


Happy Cox en Avignon

Le voyage
Les 4 et 5 avril 1993,1'association Happy Cox organisait avec le Wolfsgang VW Fan d'Avignon et un club VW de Nîmes une rencontre. Suite à une demande de renseignements, nous décidons donc de partir pour l'espace d'un week-end dans le sud, à la recherche d'un peu de soleil... Le jeudi 1er avril, la maison entre dans une effervescence habituelle lors de la préparation d'un départ.

Non, ce n'est pas un poisson... La traditionnelle malle en osier est remplie avec soins, la glacière de voyage est prête. La vérification des niveaux terminée, c’est le départ. II est 19h et la Coccinelle quitte Château-d'Oex sous des nuages de plus en plus menaçants. La pluie viendra rejoindre notre caravane d'une seule VW et nous accompagnera jusqu'a destination.

Après un arrêt café, nous passons la douane vers Genève, et la Cox file à toute allure (soyons modeste...à 80 km/h) sur l'autoroute blanche en direction de Lyon. Le premier arrêt de détente se fera à Vienne sur une aire de repos où nous voyons apparaître une Coccinelle cabriolet 1303 LS, allemande de 1978.

Sourires, puis discussions en Anglais sur un sujet précis (ne cherchez pas lequel, vous ne trouveriez pas) et enfin un salut car eux partent en vacances en Espagne, par l'autoroute. Nous, nous repartons par la nationale 7, toujours à notre vitesse de croisière, mais cette fois-ci, derrière un combi allemand pendant plus de 150 km. Nous arrivons enfin au dernier arrêt qui se situe à Orange dans une station-service-bar de nuit. La serveuse nous offre avec le café deux porte-clés publicitaires TOTAL... Coccinelle avec le sourire. Un geste sympathique au milieu de la nuit venteuse et pluvieuse ! 4h30, c'est la fin du voyage, nous sommes arrivés sans encombre, malgré le six volts, les diagonaux et les essuie-glaces...

Le rencard
Comme on peut le lire dans Super VW-Magazine, des rencards existent ici ou là et nous invitent si nous passons par ces lieux de rendez-vous. Nous décidons donc de nous rendre à celui d'Avignon le premier vendredi soir de chaque mois. Surprise, une trentaine de VW sont sur la place et attendent les derniers retardataires. Accueil sympa et balade superbe au coeur de la cité des Papes by night, avec un passage obligatoire devant les magnifiques monuments médiévaux.

Le meeting
Organisé par un petit groupe d'étudiants sur la place du pare des expositions, la réunion débutait le samedi avec un rallye touristique de 125 km dans la région avec un questionnaire sur le paysage et les sites traverses. Sous le soleil, avec un peu de mistral, nous avons fait route en compagnie de ma soeur qui possède aussi une Cox depuis 1980. Cette VW a été refaite par mes soins il y a douze ans.

Sur la route, près du moulin d'Alphonse Daudet, une Golf nous klaxonne. Nous nous arrêtons et nous reconnaissons le rédacteur de Super-VW -Magazine qui vient à notre rencontre. Photos souvenir et nous repartons. Le questionnaire est rempli consciencieusement et le rallye se termine au point de départ. Le repas étant compris dans 1'inscription, nous mangeons sur place. Le bal commencera vers 22h. et la soirée finira tard dans la nuit pour les plus noctambules.

Dimanche s'annonce mal avec le mistral et une très grosse pluie. Mais vers onze heures, tout s'arrête et le soleil reparait de plus belle. Un splendide show and shine avec une tendance cal look et cabriolet prend place. Les jeux sympas commencent avec toutefois une innovation : reculer avec sa cox le plus près possible d'une chaise sans la toucher... J'envois déjà qui rigolent. Eh bien essayez, ce n'est pas évident et en plus peu de monde réussira! Une super cascade avec une équipe professionnelle de cascadeurs nous sera offerte comme spectacle pour clôturer le week-end avant la remise des prix.

Le Lémania Coccinelle Club est une fois de plus à l'honneur avec le premier prix du Rallye d'Avignon. Comme pour l’aller, le retour se fit sous la pluie battante de Valence à Château-d'Oex et par la même route : nationale 7, autoroute blanche, puis Lausanne, Vevey, soit au total 1’300 kms sans encombre.

Nos impressions
Pour une première, c’était une première ! Organisation et organisateurs sympas , accueil du Sud oblige. Le rallye est une idée à de développer surtout quand le site le permet, cela donne un caractère spécial à la balade qu'on à décidé de faire en rejoignant une rencontre. Environ 150VW, bien vu si on considère que c'est tôt dans la saison.

A noter
Un buggy très spécial, raccourci de 40 cm, avec comme motorisation une base 1600 cc, avec des pistons chemises d'Alfa GTV six cylindres, des culasses de Citroën GS équipées d'arbres à cames d'Alfa Sud, le tout muni d'une pompe à huile et d'une pompe a essence montées sur les arbres a cames. Bizarre n'est-ce pas ? Mais croyez moi, cela pousse fort... très fort... les roues avants n'en touchent même plus le sol !
Martial et Valérie Oberon

Retour au sommaire


Prochaine sortie du club

Comme annoncé dans le programme annuel paru dans le dernier écho, notre sortie de printemps, prévue sous la forme d'un rallye aura lieu le dimanche 16 mai prochain. Celui-ci se déroulera dans les environs de Vevey et se terminera dans un refuge de la région. Pour le repas de midi, vous avez deux solutions: pique-nique ou grillades.

Au programme, rallye le matin et jeux l'après-midi (n'oubliez pas vos boules de pétanque !). Comme nous avons la possibilité de s'abriter dans le refuge, le rallye aura lieu par n'importe quel temps. Afin que nous puissions organiser le rallye dans les meilleures conditions (nombre de questionnaires et feuilles de route à préparer), nous vous prions de vous inscrire au moyen du bulletin-réponse ci-joint et de le renvoyer à l'adresse du club pour le samedi 8 mai, dernier délai.

Rendez-vous :
8h45 au bas de la place du marché de Vevey, devant l’entrée du Casino du Rivage.

Retour au sommaire


La Coccinelle, la bonne à tout faire

De par sa conception (châssis avec poutre centrale et coque boulonnée sur celui-ci), la Coccinelle a de tout temps attisé le génie créatif des petits carrossiers. Depuis le début des années cinquante en effet, le châssis VW a été utilisé à toutes les sauces : voitures de sport, coupés, carrosseries spéciales, répliques ou autres engins spéciaux dont le plus célèbre est certainement le buggy. (Ndr: nous aurons d'ailleurs l'occasion de vous présenter dans les prochains échos quelques modèles originaux qui ont vu le jour grâce à la Coccinelle).

Si le fait d'utiliser le châssis VW était compréhensible à l’apogée de la Coccinelle, ce qui l’est beaucoup moins, c'est que l’on continue aujourd'hui, 15 ans après son arrêt de la production en Europe, à se servir de celui-ci pour construire de nouveaux modèles ou répliques (voir l'éditorial !).


Austin Healey 3000 "réplica"

En effet, la firme Saier en Allemagne propose, sous forme soit de kit de construction (des 9'000.— DM), soit de voiture achevée (à partir de 35'900.— DM, une réplique de l'Austin Healey 3000 des années soixante. La carrosserie est en plastique renforce de fibre de verre et elle se pose sur une plate-forme de Coccinelle. Comme moteur, on peut choisir soit le boxer avec catalyseur à trois voies et développant 34 ch, soit un moteur de Golf de 90ch.

En Australie, près de Sidney, les frères Tony, Georges et Gerri Khouri fabriquent depuis 1991 une très réussie réplique de la Madison, voiture "néoclassique" anglaise. Montée elle aussi sur châssis Coccinelle, cette voiture est livrée avec un moteur arrière 1.6 à refroidissement à air au prix de 37'000.— francs environ !


Madison - Bufori

 

Retour au sommaire


Service technique

Qui n'a pas rêvé, un jour, avec un brin de perfectionnisme, mais surtout une bonne dose de courage, de restaurer sa Cox, seul et sans aide extérieure ! Cette bonne résolution -le sauvetage de nos bien-aimées, c'est l’assurance d'une longue et saine "amitié"- comporte quelques risques qui peuvent être de conséquence. Pour preuve, l’histoire de ce jeune homme qui, ayant acheté sa première VW, se décida pour une restauration complète.

Après quelques coups de "clé de 13", la voiture s'avéra en très mauvais état et... bonne pour la casse. Notre jeune homme, pas dépité pour "quat' sous" et un tantinet têtu, repart à la recherche d'un nouvel insecte. L'objet de ses rêves est bientôt découvert et peu de temps lui en faudra pour se retrouver toute nue (inutile de rougir, madame Coccinelle !).

Au premier coup d'oeil, la VW paraît saine, et un sablage en bonne et due forme est décidé. Mais voila, autres surprises de taille, la voiture avait été mastiquée du sol au plafond et gravement accidentée. Bien sur que cette voiture est restaurable, mais a quel prix ! Donc, redépart... à la casse et en plus, la crousille sonne dangereusement creux !

Moralité : a quoi ça sert que le club se "décarcasse" ? En effet, au sein du club, il existe des gens dynamiques et connaisseurs qui peuvent vous renseigner, vous conseiller et vous éviter de perdre du temps et de l'argent. A la fin de cet écho, vous trouverez la liste de nos membres qui travaillent dans le domaine de 1'automobile. De plus, en cas de problème ou si vous avez besoin d'un renseignement, n’hésitez pas a téléphoner à notre président Olivier Guignard qui vous aiguillera bien volontiers vers la bonne personne. Alors a bon entendeur !
Patrick Montoliu

 

Retour au sommaire


A propos de la Käfer Cup

II existe en Allemagne des courses réservées aux Coccinelle. Si la silhouette doit rester strictement d'origine (seul l’élargissement des ailes est accepté), les concurrents ont tout loisir de "gonfler" le moteur (on arrive allégrement à 200 ch) et d'adapter le système de freinage à ce surcroit de puissance.

Grâce au journal Super-VW-Magazine, ces compétitions vont s'étendre à la France ou un véritable championnat a été mis sur pied pour cette année. Cependant, si la Super VW Cup débutera officiellement cette année, les compétitions de Coccinelle ne sont pas une nouveauté en soi.

Ainsi, en 1965, dans le cadre de la semaine de vitesse de Nassau aux Bahamas où de nombreuses épreuves destinées aux voitures de sport, de grand tourisme et de formule V (monoplaces utilisant obligatoirement moteurs et suspensions VW) furent organisées, une course de Coccinelle de série compléta le tableau. Le vainqueur de ce grand prix VW, auquel de grands pilotes de sport et de F. 1 prirent part, fut difficile à discerner. En effet, Dan Gurney devait normalement se classer premier devant A.J. Foyt. Mais Gurney était disqualifié plus tard, sa voiture n'étant pas tout à fait un modèle de série.


Gurney et Foyt en action

Course amusante pendant laquelle le bon camarade Gurney poussa la VW de Foyt, nettement moins rapide que la sienne... Aux dires de Foyt, sa vitesse maxima aurait augmenté de 15km/h. Poussé par "Gurney-la-locomotive", le tandem distança rapidement les autres concurrents et, au dernier tour, Gurney divorça de Foyt pour franchir la ligne d'arrivée en tête devant un public hilare.

Pour la petite histoire, relevons que le vainqueur de la course de formule V était un certain... Bruce Mc-Laren !
Olivier

 

Retour au sommaire


Meetings VW

II y a l'ouverture de la pêche, l'ouverture de la chasse, et l’ouverture des meetings.
Comme chaque année, le calendrier des rencontres VW s'allonge au fur et à mesure de la venue de l’été. Cette année, nous en sommes seulement aux balbutiements d'un printemps qui a du mal à poindre des températures clémentes, que nous croulons sous une avalanche de dates réservées par des clubs amis.

Notre journal se fera un plaisir de vous annoncer les dates des rencontres des que nous en aurons connaissance à chaque parution. Si un week-end vous décidez de sortir votre VW pour une promenade de santé et que vous ne savez pas ou aller, appeler le tel. 029 4 54 37 et nous vous indiquerons où vous pourrez éventuellement vous rendre.

Nous savons de dernière minute qu'une caravane sera organisée pour aller au Super VW National au Mans et que deux autres se déplaceront pour participer d'une part à une rencontre organisée par un club du Jura Français aux Combettes (souvenirs chers à certains...) et d'autre part au rallye de Soultzeren organisé par Alsacox en... Alsace, une semaine avant notre meeting de Château-d'Oex . Alors n'oubliez pas : le 029 4 54 37 vous renseignera sur ce qui se fait de mieux pour passer le week-end de votre choix au milieu de Volkswagen.

Retour au sommaire


Meetings annoncés

Retour au sommaire


Adresses professionnelles

 

Retour au sommaire


Nouvelle liste de pièces détachées

Retour au sommaire


Infos - dernières

RECHERCHE CABRIOLET
David Emch, membre actif, est à la recherche d'une Coccinelle cabriolet pour le mariage d'un de ses amis. Celui-ci aura lieu dans la région  d'Yverdon  le samedi 3 juillet prochain.  Alors, si vous possédez un cabriolet et que vous êtes libre ce jour-là, n'hésitez pas à prendre contact avec David au n° de tél. 021/877.76.66.
Vous offrirez ainsi un magnifique cadeau de mariage aux jeunes époux tout en passant une très belle après-midi.

L'OCCASION DU MOIS !
A vendre VW-Coccinelle 1200 de 1975 avec seulement 14'000 km d'origine (garantis). Couleur blanc - crème. ETAT DE NEUF!
Prix en raaport avec l'objet!
S'adressez à Mme Annette Bigler, Ringstrasse 6, 2560 Nidau
Tél. 032/51.63.30  (en cas d'absence, il y a un répondeur où vous pouvez laisser votre message!).

Retour au sommaire


Calendrier du club 1993

12 février Assemblée générale 1993 à Lavey-les-Bains
4 - 5 avril Happy Cox à Avignon
16 mai 1er rallye du club
23 mai Participation du club au meeting de Dulliken
12 - 13 juin Participation du club au meeting de Monza
3 - 4 juillet Sortie du club à Morbier dans le Jura français avec participation au meeting des 4 Types
18 juillet Sortie du club au meeting de Fribourg à Villars-sur-Glâne
22 - 25 juillet Participation du club au Super VW National au Mans
15 août Participation du club au meeting de la Chaux-de-Fonds
28 - 29 août Participation du club à l'Alsacox 93
28 - 29 août Stand à la bourse d'échange de Payerne
3 - 5 septembre Château-d'Oex 93
3 octobre Sortie du club
9 octobre Participation au Veterama de Mannheim
3 décembre Souper fondue

 

Retour au sommaire