3 novembre 1993

Journal officiel du Lémania Coccinelle Club

Paraît 5 fois l'an / Tirage 180


 Retour à la page d'accueil du site du Lémania Coccinelle Club

Prochaine parution : décembre 1993


Sommaire


Editorial
Souper du 3 décembre
Château-d'Oex 93
Avis de recherche
Slalom de Bière
Chaux-de-Fonds
Alsacox 93
Ah ce bon vieux châssis VW !
Mannheim 1993
Les gestes qui font plaisir
Surprenant
Rappel cotisations
La boutique du club
Les couleurs d'origine, partie 9
Calendrier 93

 


Editorial

Décidément, notre sortie d’automne semble “bannie” des Dieux. Pour la deuxième année consécutive nous avons du l’annuler en raison des conditions météorologiques défavorables. Dommage, car autant le musée plein air de Ballenberg que le chemin emprrunté pour s’y rendre (col du Jaun) doivent être magnifiques par un beau temps d’automne ! Deux c’est assez, trois c’est trop ou jamais deux sans trois, voilà le problème que le comité aura à résoudre lors de l’établissement du calendrier 1994.

Cependant, même tronquée, 1993 restera une grande année. Au niveau des sorties du club, le rallye organisé pour la première fois ce printemps a connu un vif succès. Il sera vraisemblablement reconduit l’année prochaine. Le nombre de meetings VW organisés à l’étranger comme en Suisse est impressionnant. Notre présence à ces différents rassemblements de Volkswagen l’est tout autant puisque nous avons pu relever la participation d’un ou de plusieurs membres du club à plus de 12 meetings !

Enfin, la 3ème édition de notre meeting international VW de Château-d’Oex dont l’envol, en première mondiale, d’une Coccinelle en état de marche restera le fait marquant, a remporté un succès extraordinaire (voir à l’intérieur de cet écho).

Prochainement, le comité devra se pencher sur l’élaboration du programme 1994 (calendrier, buts des sorties, etc). A ce propos, si vous avez des remarques ou des suggestions à nous faire part, n’hésitez pas à nous envoyer un petit mot à l’adresse du club (Lémania-Coccinelle-Club, case postale 533, 1800 Vevey) ou à prendre contact avec le président Olivier Guignard (tél. 021/943.44.38). Le programme n’en sera que plus attractif !

Sur ce, bonne lecture et au vendredi 3 décembre pour la soirée fondue.
Olivier

Retour au sommaire


Souper du 3 décembre

Si notre sortie d’octobre a du être annulée en raison des mauvaises conditions atmosphériques, cela ne sera pas le cas pour notre souper du vendredi 3 décembre prochain. En effet, celui-ci, qui mettra un point final à la saison 1993, se déroulera... par n’importe quel temps au café-restaurant de l’Hautigny, rte de Châtel-St-Denis, au Monts-de-Corsier (voir le plan au verso de la feuille d’inscription).

Et si le mauvais temps que nous connaissons actuellement devait durer, cela ne serait même pas désagréable, puisqu’une succulente fondue est prévue au menu. Pour ceux qui ne “supportent” pas la fondue, il y aura la possibilité de savourer un steak de cheval. Enfin, pour le dessert, le restaurateur nous propose une spécialité maison, à savoir une tarte “tatin” (se mange tiède) agrémentée d’une boule de glace vanille (slup!).

Du côté animation, vous aurez l’occasion de découvrir ou de revoir la magnifique cassette-vidéo de notre meeting de Château-d’Oex. Une vraie merveille ! Et n’oubliez surtout pas d’amener vos photos des différents meetings de l’année auxquels vous avez participé ou de vos vacances passées en... Coccinelle.

Afin de faciliter l’organisation de ce souper, nous vous prions de répondre dans les meilleurs délais.

Programme de la soirée

19h30 : apéro

20h15 : souper, puis soirée récréative et film vidéo

Retour au sommaire


Château-d'Oex 93

1991 : 466 VW
1992 : 566 VW
1993 : 1'002 VW

A eux seuls, ces quelques chiffres suffisent à qualifier la 3ème édition de notre meeting international VW de Château-d’Oex : fantastique !

La recette de cet extraordinaire succès populaire est très simple : une organisation sérieuse, des prix attractifs, un endroit de toute beauté, une météo favorable et... beaucoup, beaucoup de travail avant et pendant le meeting. Pour que tout se déroule à la perfection, Martial Obéron, le dynamique président du comité d’organisation a consacré, en moyenne, plus de deux heures de travail par jour et ceci pendant près d’une année, alors que sur l’ensemble du week-end, près de 100 bénévoles ont été mis à contribution. Impressionnant ! Mais quand on voit le résultat, le jeu en vaut vraiment la chandelle.

Pour s’en convaincre, il suffit de regarder la superbe cassette vidéo réalisée par M. Jean-Pierre Christen, cinéaste professionnel. Tous les points forts du meeting ont été mis sur bande avec beaucoup de bonheur. Heureusement d’ailleurs, car l’image est beaucoup plus explicite que la parole. Assis devant ma feuille blanche, je ne sais pas par où commencer tant il y a à dire sur ce week-end de folie.
Cependant, l’envol, en première mondiale, d’une montgolfière munie, en guise de nacelle, d’une Coccinelle en état de marche, restera comme l’un des grands moments de ce meeting. Après avoir passé plus de 250 heures à préparer la voiture (renforcement du châssis, installation des brûleurs et peinture complète), Martial a eu le plaisir d’assister le pilote et de s’envoler ainsi au-dessus de Château-d’Oex. Un envol qui a tenu en haleine une foule énorme amassée sur le terrain situé derrière la halle de l’UCAR.

Comme l’an dernier, la balade a également rencontré un vif succès avec la participation de près de 800 véhicules. Pour les personnes stationnées au bord de la route, cela représentait un spectacle haut en couleur d’une bonne heure ! Cependant, le moment le plus impressionnant et le plus angoissant pour les responsables du parking sur le terrain du meeting a été le retour de la balade. Il y avait tellement de voitures qu’on ne savait plus où les parquer. Les deux terrains mis à notre disposition étaient déjà archi-combles qu’il y avait encore, sur la route des Mosses, une longue colonne de VW en attente ! Finalement, pour “caser” tout le monde ou presque - une petite centaine de VW ont dû se résoudre à aller parquer dans le village- nous avons été obligés, non sans mal, d’agrandir, sur le terrain située derrière la halle de l’UCAR, la partie qui nous était réservée.


Un des lauréats de notre "Best of Show"

Après avoir battu le record du monde de contenance dans une Coccinelle en 1991 (20 personnes) et dans un bus VW en 1992 (49 personnes), nous avons, le dimanche en début d’après-midi, épinglé notre 3ème record du monde ! En effet, en “installant” 31 personnes adultes dans un Fridolin -sorte de camionnette hybride fabriquée avec l’avant d’une VW 1500 (type 3) et l’arrière d’un mini-bus- nous avons effacé des tabelles l’ancien record détenu par un club genevois avec 29 unités.


Et un record de plus !

Enfin, grâce au concours d’Amag-import, qui une nouvelle fois nous a apporté son soutien inconditionnel, nous avons pu exposer à Château-d’Oex le plus vieux cabriolet du monde. Venu en droite ligne du musée VW de Wolfsburg, ce magnifique cabriolet de 1938 a fait la joie des 20’000 personnes présentes tout au long de ce week-end consacré à la gloire de la Coccinelle !

Les dessous du meeting

- Pour la préparation du terrain, nous avons pu compter sur l’aide efficace et précieuse d’une dizaine de membre du Calli-VW-Club de Sens près de Paris, et ceci pendant... une semaine ! En effet, après avoir participé au meeting d’Alsacox le week-end précédant Château-d’Oex, ils sont venus directement dans le pays d’En-Haut nous offrir leurs services. Installation des buvettes, mise en place des panneaux, préparation de la halle, balisage du terrain et 2 jours passés à... faire les foins (à Château-d’Oex, pour pouvoir disposer de certains terrains, il faut savoir mettre la main à la pâte), tel a été leur programme de la semaine. Et tout cela bénévolement. Chapeau bas Messieurs les membres du Calli-VW-Club !

- Les beaux-parents de Martial avaient prévu de venir en “touristes” à notre meeting. Finalement, ils ont tous les deux travaillé d’arrache-pied tout au long de la manifestation pour que tout se déroule sans accroc. De quoi donner quelques complexes à certains de nos membres !

- Nous avons eu l’honneur d’accueillir à Château-d’Oex le grand directeur d’Amag-Import ainsi que M. Wirsch, directeur-conservateur du musée Volkswagen à Wolfsburg.

- Plusieurs magazines automobiles spécialisés ont couvert notre manifestation : Super-VW-Magazine, VW-Scène, Auto-Passion et Auto-Illustrierte.

- Notre meeting a également joué à... l’agence matrimoniale. En effet, nous avons pu remarquer, tout au long du week-end, quelques couples se former. Affaire à suivre !

- Le niveau des voitures présentes à Château-d’Oex était particulièrement élevé avec une belle proportion d’anciennes. Nous avons même pu accueillir un magnifique cabriolet Hebmuller de 1950.

- Si pour le 99,8 % des personnes, le meeting s’est terminé le dimanche soir aux environs de 18h, quelques membres ont prolongé le... plaisir jusqu’au lundi soir afin de remettre tout en ordre. Un travail ingrat, mais néanmoins nécessaire. Merci pour eux !

- Lors de ce meeting, nous avons lancé, en collaboration avec l’école vaudoise de carrosserie, un sacré défi : repeindre la Coccinelle d’un participant en 24 h. La voiture choisie, une split découvrable de 1952, appartenant à un jeune français, a donc été démontée dans la halle de l’UCAR avant d’être amenée dans la carrosserie Yersin pour le gros oeuvre. Malheureusement, les délais n’ont pu être respecté, le travail s’avérant beaucoup plus conséquent que prévu. Résultat des courses, nous avons dû organiser, le dimanche soir, le rapatriement du jeune français, puis celui de sa voiture, enfin terminée, quelques jours plus tard. Merci à Olivier Dido, Pascal Richina et Martial Obéron qui nous ont permis de sauver la face.

- Si l’envol de la Coccinelle a été un moment fabuleux, la suite ne l’est pas moins. En effet, après avoir accompli son exploit, notre Coccinelle-ballon a pris le chemin de Wolfsburg où elle sera exposée dans le musée VW ! Voilà une récompense extraordinaire pour notre club et pour Martial Obéron, l’artisan de ce projet.

Château-d’Oex en chiffres

Nombre de voitures enregistrées : 1’002

Nombres de voitures aperçues à Château-d’Oex : près de 1’100

Nombre de personnes (participants et spectateurs) : plus de 20’000

Nombre de t-shirts vendus : près de 1’100

Nombre de personnes ayant participé au bon déroulement du meeting : env. 100


Le cabriolet 1938 du musée VW

Nos sponsors

Cette année, nous avons pu compter sur l’aide financière et matérielle de 6 sponsors : AMAG-Import, Esso, Them Sigle Pin’s, Python Design (t-shirt), Super-VW-Magazine, et le Blick & Auto-Illustrierte. Qu’ils en soient très chaleureusement remerciés, car sans leur présence, notre tâche serait beaucoup plus ardue, sinon impossible. A cela, il ne faut pos oublier les 30 annonceurs qui nous ont permis de réaliser un très beau livvret de fête.
Olivier

Retour au sommaire


Avis de recherche

Lors du meeting de Château-d’Oex, après avoir terminé son service à l’une des buvettes installées dans la halle de l’UCAR le vendredi soir, Patrick Bezençon a oublié de reprendre son couteau suisse personnel. Manque de chance, celui-ci, en os brun, était un cadeau de son grand-père et a, de ce fait, une certaine valeur sentimentale.

Aussi, c’est avec plaisir et... soulagement que Patrick recevrait toutes informations lui permettant de retrouver son précieux couteau. Contact : Patrick Bezençon tél. 021/963.84.59

Retour au sommaire


Slalom de Bière

Deux membres de notre club, Nino Fabbri (le boss de Puissance Cox) et Marcel Hurni ont participé les 3 et 4 juillet derniers au 28ème slalom automobile de Bière. Au volant de leurs Coccinelle reconditionnées (moteur de 2 litres pour Nino et de 1,8 pour Marcel, boîte de vitesse avec de nouveaux rapports, freins à disque sur les quatre roues entre autres modifications), ils ont fait bonne figure.

A l’instar des “bolides” participant à la Käfer-Cup ou à la Super-VW-Coupe, ils ont démontré qu’une Coccinelle bien préparée pouvait être aussi efficace que spectaculaire !
Relevons encore, pour la petite histoire, que leurs Coccinelle ainsi modifiées ont passé avec succès la visite à la Blécherette ! Aussi, si vous rêvez vous aussi d’un surcroît de puissance tout en restant dans la légalité, vous pouvez sans autre demander conseil à Puissance-Cox à Prilly.
Olivier


Nino Fabbri en pleine action

Retour au sommaire


Chaux-de-Fonds

Une fois de plus, le Lémania était dignement représenté. En effet, sans s’être concertées (ce qui est regrettable, car rouler en caravane est toujours sympa), ce sont 7 Cox du Lémania qui se sont retrouvées à la Chaux-de-Fonds le 15 août dernier lors du meeting organisé par le Cox Ice Club de cette localité.

Réunissant environ 150 voitures, cette réunion très sympa était marquée par de nombreuses animations inédites. La plus spectaculaire d’entre elles consistait à effectuer un parcours chronométré au volant d’une Cox dont certaines commandes étaient inversées : la boîte à vitesses comportait 4 marches arrière et une marche avant et pour tourner à gauche, il fallait tourner le volant à droite et vice-versa. Autant vous dire que de nombreux conducteurs se sont fait la frayeur de leur vie. Ceux d’entre eux qui se sont essayés à ce petit jeu pourront vous le confirmer.

Si l’on compare notre meeting de Château-d’Oex à celui de la Chaux-de-Fonds, il est évident que l’emplacement choisi par le Cox Ice Club sur le parking du Jumbo n’est pas merveilleux, mais il offre au moins aux organisateurs un restaurant Manora ouvert le dimanche, ce qui facilite grandement l’organisation.

Je n’entrerai pas dans le détail en énumérant les types de véhicules présents, puisque ce sont pratiquement toujours les mêmes que l’on retrouve lors des concentrations.
En bref, meeting très sympa, nombreuses discussions et contacts placés sous le signe de l’amitié et d’une passion commune, tout cela sous un soleil qui s’était associé au Cox Ice Club pour que cette réunion soit une réussite.

Après une belle journée, le retour s’est fait sans encombre à trois Cox, dont une Karmann, avec arrêt à la foire à la brocante de la Vue-des-Alpes.
Gérard Odier

Retour au sommaire


Alsacox 93

Le club Alsacox organisait pour la troisième fois un meeting “Cox” dans la région de Munster. Quelques membres du Lémania ont donc décidé de se rendre dans cette région. Départ fixé le samedi 28 août 1993 à 9h. au restauroute de la Gruyère.

Un nombre impressionnant de véhicules étaient prêts au départ, soit en tout 3 Coccinelle... On peut se demander une nouvelle fois où se trouvait le reste des membres du club; ont-ils eu peur que le froid et la pluie abîment leur rutilante mécanique ?

La pluie ne cessa de tomber jusqu’à la frontière française, puis un timide soleil nous invita à prendre la direction de Munster. Arrivés sans incident dans cette localité, il ne nous restait plus qu’à accomplir quelques kilomètres pour atteindre les hauts du pittoresque village de Soultzeren, où se déroulait le meeting organisé par nos amis alsaciens.

L’accueil fut des plus chaleureux. Par la suite, nous nous sommes rendus dans la charmante ville de Munster. Les magnifiques ruelles pavées, les habitations typiques à colombage et la présence des nombreuses cigognes étaient là pour nous rappeler que la participation à une sortie Cox permet également de découvrir de nombreux horizons.

Le reste de la journée et la soirée se déroula sur le lieu du meeting. Dès 17h, la pluie retomba de plus belle et le froid était bien présent. Heureusement, le bon vin du pays nous réchauffa vite le corps... et l’esprit !

Les plus courageux dormaient sous tente; les autres, dans une petite auberge située à quelques centaines de mètres.

Le lendemain matin, en présence d’un magnifique soleil, tout le monde attendait fébrilement le départ du rallye. Le tracé de ce dernier nous a permis de sillonner une région fort riche en châteaux, forêts et villages. Un questionnaire sur la bête à Bon Dieu et l’Alsace et ainsi que 2 épreuves techniques faisaient partie du jeu. Pour la petite histoire, il ne faut pas omettre de préciser que notre ami Martial a gagné pour la 3ème fois consécutive cette épreuve. Chapeau !

Durant le reste de la journée, nous avons pu admirer une centaine de VW. Tous les modèles étaient présents, des Cal-look aux restaurées, en passant par les Buggy et les types 3.
En conclusion, nous avons vécu un magnifique week-end dans un climat de franche camaraderie. Les quelques membres présents n’ont vraiment pas regretté d’avoir fait le déplacement. C’est sûr, l’année prochaine, on y retournera, même s’il neige... et tant pis pour les absents, qui auront tort une fois de plus.
Nathalie et Patrick

Retour au sommaire


Ah ce bon vieux châssis VW

Les qualités du châssis VW n’ont pas seulement “attisé” l’esprit créatif des carrossiers (comme on l’a soulevé dans l’écho n° 19) mais également celui des constructeurs d’engins agricoles.

En vacances dans la région de Zinal, j’ai été attiré, lors d’une petite promenade, par un drôle d’engin dont les phares ne m’étaient pas inconnus ! En allant y regarder d’un peu plus près, je me suis aperçu qu’il n’y avait pas que les phares qui étaient empruntés à la Coccinelle. Ainsi, ce véhicule destiné au travail de la vigne et dont on peut installer sur le pont une scie entraînée par le moteur, a été construit sur la base du châssis VW en 1965 par la carrosserie Baumann.

Le volant, les phares, les roues de... 16 pouces, quelques interrupteurs du tableau de bord ainsi que la boîte de vitesse proviennent également de la Coccinelle. Par contre, le propriétaire actuel de ce véhicule agricole a, dans un souci d’économie, remplacé le moteur d’origine VW par un Maag!
Olivier


Merci le châssis VW !

Retour au sommaire


Mannheim 93

“C’est l’histoire d’un mec...” aurait dit Coluche. Effectivement, c’est l’histoire d’un mec qui s’est laissé entraîner par une poignée de coccineux vers l’Allemagne, et plus précisément à Mannheim, pour la plus gigantesque foire aux pièces d’Europe. On m’en avait beaucoup parlé ces derniers temps et, maintenant que j’entrevois la fin de la resto de ma “62 bleue”, je me suis dit qu’après tout, pourquoi ne pas aller y jeter un coup d’œil ?

Nous étions trois au départ de Vevey, dans le bus orange de notre cher président Olivier qui, remarquez au passage la prouesse technique, rentrait de Prague à 15h50 (départ pour Mannheim fixé à 16 h.) ! Nous sommes arrivés à Mannheim vers 22 h., en compagnie de Martial qui nous a rejoints en route.

Ne tenant plus en place, nous sommes allés tourner autour du terrain de la manifestation. Quel spectacle ! Des bus, pour la plupart split, quelques Cox, des vieilles Mercedes, plus un tas de véhicules hétéroclites, destinés à être vendus le lendemain, ou simplement à loger des clients potentiels.

Nous nous couchons tôt pour être en forme dès 6h, heure de lever avec p’tit déj. incorporé (merci Patrick !). A 7h. nous sommes devant la caisse. Il faut attendre 8h30 pour que la vente des billets commence. Mais malheur à celui qui arrive après 7h30 : il devra faire la queue dans une cohue indescriptible pour pouvoir entrer. Heureusement, j’étais avec des vieux routiers (sympas) qui ne se laissent plus prendre bêtement à ce genre de piège.

Nous entrons enfin. LA CAVERNE D’ALI BABA, mais en mieux équipé. Des centaines de stands, des milliers de mètres carrés d’exposition, des dizaines de voitures complètes et quelques milliards de pièces VW. Chacun y trouve son compte, qui un accessoire d’époque quasi introuvable, qui le fameux petit machin qui lui manquait justement sur son carbu depuis quatre ans, etc.

Le plus difficile, c’est de caser tous nos achats dans le bus pour le retour. En neuf heures, j’en ai pris plein la vue, et j’ai une année pour me remettre (ainsi que pour regretter de n’avoir pas ramené cette radio extractible qui traînait là-bas, au fond à gauche, mais ça, c’est une autre histoire)...

Tout ceci pour vous dire que Mannheim, il n’existe pas des mots assez forts pour vous décrire ce que c’est. Il faut venir et se rendre compte par soi-même. Même celui qui pense qu’il n’a besoin de rien rentrera les bras chargés de pièces (voire une auto complète…).

Alors à l’année prochaine, pour la 19ème édition (deuxième week-end d’octobre).
Arnaud Wiessmann

Retour au sommaire


Les gestes qui font plaisir

Un des rôles d’un club tel que le nôtre est de se rendre service !

Un principe que Samuel Isoz a parfaitement bien compris. Propriétaire, comme moi, d’une Coccinelle cabriolet, il lui manquait, comme moi, une des deux poignées latérales de maintien fixées au toit.

Partant du principe qu’il est préférable d’avoir la paire sinon rien, il n’hésita pas à me faire cadeau de sa poignée. Un geste généreux qui fait extrêmement plaisir, surtout quand l’on sait qu’aujourd’hui on a plutôt tendance à tout faire payer et si possible au prix fort !
Olivier Guignard

Retour au sommaire


Surprenant

Lu dans "Le Matin" du mercredi 20 octobre dernier :

"Des policiers d'Erbach (Allemagne) ont engagé hier une course poursuite avec une Coccinelle roulant à la vitesse record de 180 km/h. Une fois le bolide rattrapé,  ils  ont eu la
surprise de découvrir, sous le capot de ce modèle vieux de 22 ans, un moteur de Porsche 911".

Retour au sommaire


Rappel cotisations

La fin de l'année arrivant à grands pas, il est... temps  pour les quelque 30 membres qui n'ont pas encore payé leur cotisation 1993 de se mettre à jour. Au cas où vous auriez perdu votre bulletin de versement, voici les coordonnées de notre compte bancaire :


Banque centrale coopérative S.A.
4002 Bâle
CCP 40 - 8888 - 1, en faveur de

Lémania-Coccinelle-Club
PA M. Herbert Wey
compte n° : 432.936.300082-3

Retour au sommaire


La boutique du club

En veilleuse depuis l’année dernière, notre boutique de Club reprendra ses droits l’année prochaine où plusieurs actions vous seront proposées. En attendant 1994, voici les articles actuellement disponibles :


Jeu de cartes au logo du club : frs   4.--

Disque de stationnement au logo du club :    frs   3.--

T-shirt du club (couleur unique blanc chiné, taille S, M, L, XL)        frs 20.--

Pin's "Château-d'Oex 93" (13 couleurs)        frs 10.--

Affiche de Château-d'Oex 93 frs   3.--

Cassette vidéo de Château-d'Oex 93  frs 45.--

Retour au sommaire


Les couleurs d'origine, partie 9

A suivre...

Retour au sommaire


Calendrier du club 1993

12 février Assemblée générale 1993 à Lavey-les-Bains
4 - 5 avril Happy Cox à Avignon
16 mai 1er rallye du club
23 mai Participation du club au meeting de Dulliken
12 - 13 juin Participation du club au meeting de Monza
3 - 4 juillet Sortie du club à Morbier dans le Jura français avec participation au meeting des 4 Types
18 juillet Sortie du club au meeting de Fribourg à Villars-sur-Glâne
22 - 25 juillet Participation du club au Super VW National au Mans
15 août Participation du club au meeting de la Chaux-de-Fonds
28 - 29 août Participation du club à l'Alsacox 93
28 - 29 août Stand à la bourse d'échange de Payerne
3 - 5 septembre Château-d'Oex 93
3 octobre Sortie du club
9 octobre Participation au Veterama de Mannheim
3 décembre Souper fondue

Retour au sommaire