21 juin 1997

Journal officiel du Lémania Coccinelle Club

Paraît 5 fois l'an / Tirage 220


 Retour à la page d'accueil du site du Lémania Coccinelle Club

Prochaine parution : octobre 1997


Sommaire


Editorial
Alsacox 97
Château-d'Oex 97
Décoration de la halle Landi
Changement de programme
Remerciements
Nouveaux membres
Sortie d'Yverdon
10e Super VW National
Sortie karting
Solution de l'énigme précédente
Enigme du mois
Recherche cabriolet pour mariage
La trousse de secours
En pensée avec...
Calendrier 1997


 



Editorial

“Faire bon coeur contre mauvaise fortune”, voilà un proverbe qui, semble-t-il, a été adopté par les membres du Lémania Coccinelle Club. En effet, malgré des conditions météorologiques défavorables, les personnes inscrites aux deux premières sorties de l’année ont été fidèles aux rendez-vous. Que ce soit aux Salines de Bex ou à la sortie Karting, personne, à deux exceptions près, n’a renoncé. Une attitude très “fair-play” qui, d’une part récompense à sa juste valeur le travail réalisé par les organisateurs des dites sorties et d’autre part prouve l’excellente ambiance qui règne dans le club! Olivier

Retour au sommaire


Alsacox 97

Comme chaque année, je me permets une nouvelle fois de solliciter votre participation à l’un des plus agréables meetings de la saison, j’ai nommé l’Alsacox, édition 97. Celui-ci aura lieu comme d’habitude dans le Haut-Rhin en dessus du village de Soutzeren. Je vous signale que cette sortie est chaque fois appréciée par un nombre croissant de participants. L’accueil, l’organisation et le super rallye du dimanche sont là quelques points forts de ce week-end qui se déroulera les 23 et 24 août prochain.

Pour les moins frileux, il est tout à fait possible de dormir gratuitement sous tente. Pour les autres, l’auberge du Pont, située à cinq minutes à pied sera un milieu idéal où l’accueil est sympathique, y compris au niveau des prix (réservation au 0033/3.89.77.35.23).

Petits conseils : - prendre des habits chauds, les soirées étant assez fraîches, même à cette période
- ne pas “bourrer” sa Coccinelle de crus vaudois, le vin alsacien servi tout au long du week-end étant amplement suffisant.

Rendez-vous : 9 heures au restoroute de la Gruyère. Départ à 9h30 précises.

Renseignements complémentaires : Patrick Bezençon au 021/968.16.34

Retour au sommaire


Château-d'Oex 97

Comme promis dans l’écho n° 41, voici l’affiche de notre 7e meeting international VW à Château-d’Oex. A ce jour, plus de 1’000 fans de Coccinelle ont pu l’admirer grâce aux invitations distribuées dans les différents meetings auxquels nous avons participé durant le mois de mai. Comme les années précédentes, cette affiche, créée par notre graphiste Marc Feldman, a rencontré un vif succès.

La 7e édition de ce meeting s’annonce donc sous les meilleurs auspices. Vous avez reçu dernièrement le bulletin d’inscription pour venir travailler à Château-d’Oex. Nous nous recommandons donc vivement pour que vous nous le renvoyiez dans les délais. Notre meeting a pris une telle ampleur que nous avons besoin de tous nos membres. Même si ce n’est que pour une petite partie du week-end, votre aide nous est précieuse. Si vous avez lu l’article consacré à “Château-d’Oex 96” dans le dernier Super-VW-Magazine (n° 94), vous aurez pu constater combien notre meeting est apprécié.

Un des points relevés est la qualité de l’accueil. Ce compliment vous revient donc de droit. Cependant, pour que nous puissions défendre notre réputation, n’oubliez pas de vous inscrire!
Le programme de la manifestation ayant déjà été détaillé dans le dernier écho, nous n’allons pas y revenir si ce n’est pour préciser que la fête promet d’être belle. Une raison de plus pour ne pas manquer ce grand rendez-vous annuel! Olivier

Retour au sommaire


Décoration de la halle Landi

La grande halle Landi qui abrite notre meeting a, en temps normal, un aspect assez lugubre. Aussi pour l’égayer et lui donner un air de fête, nous la décorons, en posant un faux plafond. Un travail important quand on pense que la halle fait plus de 20 x 40 mètres! Jusqu’à présent cette décoration était principalement assurée par Samy Isoz, membre du CO. Cette année, pour lui prêter main-forte, nous allons organiser en août prochain, une journée de décoration. Celle-ci aura lieu le dimanche 17 août prochain dans la halle Landi à Château-d’Oex.

Programme de la journée :
09h00 : rendez-vous à Château-d’Oex dans la halle Landi (entrée du village)
- pose du faux plafond
- installation du bar
- préparation de la halle
12h30 : grillades (grill à disposition). Chacun amène son repas
14h00 : reprise des travaux
17h30 env. : fin des travaux

Nous espérons vivement que vous serez nombreux à venir nous aider et à passer une très agréable journée. Merci de vous inscrire au moyen du bulletin d’inscription ci-joint jusqu’au 1er août prochain.

Retour au sommaire


Changement de programme

Suite à un contre-temps indépendant de sa volonté, Cédric Perrier, organisateur de la sortie du 6 juillet prochain a dû se résoudre à la repousser de 15 jours. Celle-ci se déroulera donc le 20 juillet. Programme et bulletin d’inscription en page 8 et 9.
Cette modification de programme permettra ainsi aux “mordus” des meetings de participer soit à celui de Laax soit à celui du VW-Club Seeland à Orpund près de Bienne qui ont tous deux lieu les 5 et 6 juillet prochain.

Retour au sommaire


Remerciements

Le patron du restaurant “Chez Danic” où les participants à la sortie des Salines de Bex ont pris le repas de midi, nous a adressé ses plus vifs remerciements pour le paiement ultra rapide de la facture du repas. Il faut dire que ces remerciements sont mérités, car le travail du caissier Alain Guignard n’a pas été facile. Payer une facture sans bulletin de versement ni références bancaires et qui plus est en France, il faut le faire! Merci Alain pour ton travail toujours aussi efficace!

Retour au sommaire


Nouveaux membres

C’est toujours avec plaisir que nous accueillons de nouveaux membres.
Alors bienvenue à :

M. Stéphane Grand

M. Jean-Luc Venturi - Coccinelle verte de 1962

Retour au sommaire


Sortie d'Yverdon

Programme

9h : Rendez-vous dans le parc du service des autos, sortie Yverdon-Sud

9h30 : Départ pour une petite balade + visite de l’atelier Marti Design (spécialisé dans la décoration de casques pour champions : ski - F1)

10h45 : Suite de la balade + visite de l’exposition Mystic (spécialisé dans la création de T-Shirts)

11h45 : En route pour l’apéro sur la place Pestalozzi à Yverdon

12h15 : En route vers un endroit sympa pour le repas de midi (en repassant par le lieu de rendez-vous pour récupérer les retardataires)

Amenez votre pique-nique, un grill sera à votre disposition (allumé et prêt à servir à votre arrivée). Possibilité de souper à prix raisonnable. Inscription le jour même, à midi.
Boissons à prix modiques en vente sur place.

Après avoir bien mangé et bien bu, une visite surprise vous attend dans la région!

En cas de problèmes de dernière minute : tél. 079/213.25.24 (uniquement le jour de la sortie).

Retour au sommaire


10e Super VW National

Après avoir séjourné deux ans dans le magnifique parc du château d’Ancy-le-Franc, malheureusement transformé en champ de boue par une pluie persistante, le Super-VW- National s’est, pour son 10e anniversaire, déplacé dans le sud-ouest de la France, à Lège-Cap-Ferret, au bord de l’océan Atlantique, avec l’espoir de bénéficier de conditions météorologiques plus clémentes. Ce nouveau site a également l’avantage pour Super-VW-Magazine, organisateur de ce grand rassemblement VW, d’être situé à 5 kilomètres à peine de ses bureaux! Par contre pour nous, Suisses, la distance a, par rapport à Ancy-le-Franc, plus que doublé! Malgré les quelque 1’000 kilomètres séparant Vevey de Lège-Cap-Ferret, une délégation du Lémania Coccinelle Club s’est quand même rendue à cet important meeting.

C’est ainsi que 4 Coccinelles et 10 membres du Lémania se sont retrouvés le mercredi 7 mai dernier au restoroute de la Côte juste après Rolle pour vivre 4 jours inoubliables.

Carnet de bord d’un long week-end VW placé sous le signe de l’amitié !

Mercredi 7 mai, 17h. : Les 4 Coccinelles sont alignées côte à côte sur le parking du restoroute de la Côte, prêtes à accomplir un périple de quelque.... 2’000 km! Malgré des prévisions météorologiques pessimistes, le temps est au sec et il y a même de généreux rayons de soleil. A 17h15, la petite caravane se met en route. Grâce à la nouvelle autoroute de contournement, Lyon est “avalé” comme une lettre à la poste. Juste avant St-Etienne, nous essuyons cependant notre première averse. Ce ne sera malheureusement pas la dernière. Suite à un fort ralentissement à l’entrée de St-Etienne, Nâ-Nâ (Bernard Cevey) s’est payé la frayeur de sa vie. Parti en acquaplaning, il se voyait déjà dans l’arrière de la Coccinelle de Pelou (Eric Guex). Heureusement, St-Christophe veillait !

Vers 21 heures, nous quittons l’autoroute pour trouver de quoi manger et dormir. A Montrond-les-Bains, nous dénichons un magnifique hôtel au tarif plus que modeste ainsi qu’un petit restaurant qui nous a permis de très bien manger et de passer une très agréable fin de soirée.

Jeudi 8 mai, 8h30 : Après un bon petit déjeuner, nous voilà repartis pour les ... 500 derniers kilomètres dont la majorité sans autoroute, à travers le massif central. De descentes en montées, nous avançons à un bon rythme. Le temps est toujours au sec, mais les nuages deviennent de plus en plus menaçants. Pendant la pause de midi (encore un bon petit restaurant!), nous profitons de téléphoner à Alain Kursner, membre du club habitant à Arcachon, situé à quelques encablures du meeting . Pour la petite histoire, signalons qu’Alain s’est inscrit au club au tout début 1992 pour garder le contact avec la région qui a marqué son enfance. Les lecteurs de la première heure du journal Super-VW-Magazine s’en souviennent puisqu’Alain et sa Coccinelle split de 1951 ont fait la une du numéro ... 2. Malheureusement, il est absent. Nous laissons toutefois un message sur son répondeur afin qu’il nous rejoigne au meeting. A 14 heures, le ventre plein, nous reprenons la route pour la dernière étape. Malheureusement, la pluie refait son apparition. Elle ne nous quittera pratiquement plus jusqu’à l’arrivée.

Après être passés au Casino Le Miami pour enregistrer nos voitures, nous mettons le cap sur Claouey où Nicola Sampogna et son amie ont réservé un mobilhome. Vu les conditions météo, Nâ-Nâ, Pelou et moi-même décidons de faire de même et de renoncer à planter la tente. Malheureusement, la plupart des campings affichent complet! Avec beaucoup de chance, nous trouvons cependant à Ares une caravane et un mobilhome encore disponibles. Ouf, nous allons pouvoir passer la nuit au sec! Après s’ être installés, notre flair nous a aiguillés sur une pizzeria où, une nouvelle fois, nous n’avons pas été déçus!

Vendredi 10 mai, 8h. : Une pluie violente salue notre réveil! Heureusement, celle-ci ne va pas s’accrocher et, vers 9h30 le soleil reprend le dessus. Nicola et Aurélia nous ayant rejoints, nous mettons, vers 10h30, le cap sur Lège-Océan. Après 3 à 4 kilomètres de route, nous entrons dans une superbe forêt domaniale. C’est là que le Super-VW-National a trouvé refuge. Après avoir emprunté les petites routes qui sillonnent le site, nous parquons nos voitures et installons le drapeau du club! Le reste de la journée sera consacré à déambuler à travers le site, à admirer les nombreuses voitures présentes, à dénicher la pièce rare dans le swap-meet malheureusement moins bien fourni que d’habitude ou encore à faire du “lèche-vitrine” chez les très nombreux exposants présents. D’autre part, nous avons également eu l’occasion de faire enfin connaissance avec Gunter, le “big boss” du grand magasin de pièces VW BBT, installé en Belgique. C’est à lui que l’on doit la présence l’an dernier à Château-d’Oex du superbe dragster américain de Rick Sadler. Cette année encore, Gunter nous apporte sa précieuse aide dans l’organisation et la promotion de notre meeting. Grâce à lui nous avons pu nouer des contacts avec le Vans Club de Bruxelles (présent à Lège-Océan avec de superbes voitures dont un cabriolet de 58 de toute beauté), qui viendra tenir un stand en août prochain à notre meeting de Château-d’Oex dans le cadre de “Clubs sans frontières”.
Pour ne pas perdre l’habitude, la soirée s’est terminée dans un bon restaurant du coin!

Samedi 11 mai : Même si le soleil se fait timide, c’est au sec que débute la journée. Après le déjeuner, la petite délégation du Lémania se scinde en deux groupes. Alors que Nâ-Nâ, Pelou, Julien et Olivier se rendent directement sur les lieux du meeting, Simone, Ginette, Aurélia, Fanny, Nicole et Nicola s’en vont faire du tourisme en allant au marché de Cap Ferret, situé sur la pointe de la presqu’île. Là, ils ont l’excellente idée d’acheter des victuailles pour le repas de midi. Un pique-nique si copieux et succulent qu’on se relèverait la nuit pour en manger!


Pelou et Julien distribuant des invitations pour Château-d'Oex

Samedi 11 mai, 17h30 : les bonnes choses ayant une fin, il est l’heure de prendre le chemin du retour . L’animation étant fort dense à cette heure, il nous faut près d’une 1/2 heure pour sortir de l’enceinte du meeting. Par chance, nous croisons Alain Kursner juste à la sortie du site. Etant retenu par son travail, il n’a pas pu venir plus tôt. Dommage que l’on ait pas pu faire plus ample connaissance, mais ce n’est sûrement que partie remise.

Comme à l’aller, nous évitons Bordeaux avec ...maestria en empruntant la rocade qui n’est autre que l’autoroute de contournement. Par contre, contrairement aux jours précédents, le gîte pour la nuit n’est trouvé qu’après quelques tâtonnements burlesques!

Dimanche 12 mai, 8h. : changement de décor au réveil, il pleut! Une pluie qui va nous accompagner jusqu’aux portes de Clermont-Ferrand où nous nous arrêtons pour un dernier repas ...gastronomique.

Dimanche 12 mai, 15h30 : émoi dans la petite caravane VW du Lémania, Nicola s’arrête sur la bande d’urgence de l’autoroute, câble des gaz cassé! Heureusement, Pelou prévenant, en a un de réserve. Après moins d’un quart d’heure de réparation, (voir la photo de couverture) nous pouvons repartir pour les quelque 300 derniers kilomètres.

Dimanche 12 mai, 20h. : après un périple de près de 2’000 kilomètres, nous arrivons à nouveau au restoroute de la Côte. La boucle est bouclée! Et c’est avec peine que nous prenons congé les uns des autres, heureux malgré tout car, si le soleil tant espéré s’est fait plutôt discret dans le ciel, il n’a cessé de briller, 4 jours durant, dans nos coeurs.
Olivier


Les 4 voitures du club présentes au meeting.

Retour au sommaire


Sortie karting

Décidément, la malchance semble nous coller à la peau depuis le début de cette année, car après une semaine de grand beau, c’est la pluie et le froid qui nous ont accompagnés durant notre sortie “karting”, agendée au dimanche 1er juin. Malgré une pluie persistante qui laissait craindre le pire, à 2 exceptions près, toutes les personnes inscrites (plus de 50 personnes réparties dans 24 voitures) étaient présentes à 9h45 au 2e rendez-vous à la douane de Vallorbe. Après un bon petit café, la longue caravane multicolore de Coccinelles s’est mise en route en direction de “l’Espace Sbarro” à Pontarlier.

La visite de cette exposition nous a permis d’admirer les folles réalisations issues du génie créatif de Franco Sbarro ainsi que plusieurs prototypes construits par les étudiants de son école.
La Filipinetti, 3ème réalisation d’importance réalisée par Franco Sbarro dans le milieu des années 60 n’est pas passée inaperçue et pour cause, elle est basée sur un châssis et une mécanique de VW type 3!

Après une bonne heure de visite, nous avons repris la route, toujours sous la pluie, en direction du circuit de karting de Septfontaines à Levier où un repas grillade était prévu. Si certains n’ont pas hésité à braver le mauvais temps et à installer le grill, d’autres ont préféré aller s’attabler dans une bonne auberge située à proximité du circuit. Et tout le monde s’est retrouvé en début d’après-midi pour le karting. Le ciel ayant provisoirement fermé ses vannes, la piste s’est mise à sécher progressivement diminuant par là le nombre de ... sorties de piste! Pendant plus de deux heures, chacun a pu donner la pleine mesure de son talent. Si aucune course n’a été programmée, la lutte n’en a pas moins été vive entre certaines personnes!

Finalement, malgré les mauvaises conditions météorologiques, la journée s’est très bien déroulée, personne n’ayant regretté son déplacement.


La Filipinetti, construite sur un châssis de VW type 3

En marge de la sortie karting

- en panne d’essuie-glace, Jean-Luc Peter n’a pas hésité à frotter son pare-brise avec une ... pomme afin d’augmenter la visibilité.- quand on n’a pas de tête, on a des jambes! C’est ce qu’à dû se dire Nâ-Nâ en constatant à la douane de Vallorbe qu’il avait (et ce n’est pas la première fois!) oublié de mettre ses plaques!

- à l’Espace Sabarro, VW est bien représenté. Outre la Filipinetti construite sur la base d’un type 3, on a pu admirer un châssis de Karmann-Ghia, un moteur 1500 et une voiture de course Formule V de 1969. Au niveau des pièces, Jean-Luc Peter a même reçu gratuitement un moteur d’essuie-glace 12 volts alors que Patrick Montoliu a déniché des boulons de roues propres aux Splits!

- le grill d’Olivier Guignard, fait main sur la base d’un demi-tonneau, a été dénommé “l’anti social”, car il est prêt tellement rapidement qu’il ne laisse plus le temps de prendre tranquillement ...l’apéro!

- notre arrivée sur le circuit de karting n’a pas passé inaperçu. Le tenancier de la buvette a même “lâché” ses clients quelques instants pour venir admirer nos Coccinelle. Normal, pour un fan de Coccinelle possédant lui-même une “bête à bon dieu”! Olivier

Retour au sommaire


Solution de l'énigme précédente

Sur les 7 réponses reçues (il y a progrès!), une était exacte. Seul Jean-Luc Peter a, en effet, trouvé que le levier de traction installé sur le tableau de bord de la split servait à actionner un lave-glace pneumatique. Cet accessoire aussi original qu’utile était fabriqué par Eisemann. Vous trouverez à la page ci-contre le schéma de montage complet de ce lave-glace Eisemann SP 2A pour VW.

Grâce à sa bonne réponse, Jean-Luc recevra, à choix, un article de la boutique et participera, à la fin de l’année, au tirage au sort pour gagner un abonnement d’une année au Super-VW-Magazine.

Lave-glace Eisemann SP2A pour VW

Retour au sommaire


Enigme du mois

A quoi cette silhouette vous fait-elle penser ? A une Coccinelle bien sûr! Cependant, si l’on ne considère que la courbe située au-dessus du pointillé, cela peut également représenter le graphique des statistiques de production de la Coccinelle, année après année. Dès la fin de la guerre, la production n’a cessé d’augmenter, celle-ci prenant même l’ascenseur en 1949 avec l’apparition du modèle “De Luxe” et le début des exportations. Après une progression continuelle, la production connut vers le milieu des années 70 une chute de 40% due au lancement de la Golf. A partir de ce moment, la production n’a cessé de diminuer progressivement. Cependant, à la fin des années 80, la production reprit un peu de vigueur avec la réouverture de l’usine brésilienne.

Question :

En quelle année la production a-t-elle atteint son record?

La bonne réponse se trouve parmi les 5 propositions suivantes :

a) 1969
b) 1970
c) 1971
d) 1972
e) 1973

Réponse à envoyer à l’adresse du club (LCC, case postale, 1800 Vevey 1) jusqu’à la parution du prochain écho.

Retour au sommaire


Recherche cabriuolet pour mariage

Avec la belle saison, les demandes de location d’une VW Coccinelle cabriolet pour un mariage ne manquent pas. Pour pouvoir répondre positivement à toutes les demandes, nous aimerions savoir quels sont les propriétaires d’une VW Coccinelle cabriolet susceptibles d’assurer un tel service.

Il faut savoir que la location de la voiture se fait avec chauffeur (le propriétaire) et que l’on est toujours libre d’accepter ou de refuser une demande. D’autre part, même si le but premier est de faire plaisir aux jeunes mariés, le prix de la location permet d’amortir quelque peu l’entretien de la voiture. Quand on peut joindre l’utile à l’agréable... Merci donc aux personnes intéressées de bien vouloir retourner le coupon-réponse ci-dessous. Nous pourrons ainsi établir un carnet d’adresses et orienter directement les demandeurs vers la bonne porte.

Pour tous renseignements complémentaires (tarifs, décoration de la voiture, etc.), n’hésitez pas à contacter notre président Olivier Guignard au tél. n° 021/943.44.38.

Retour au sommaire


La trousse de secours

Bien que d’une robustesse proverbiale, la Coccinelle n’en est pas moins à l’abri d’un petit pépin. La cassure du câble des gaz de la Coccinelle de Nicola Sampogna lors de notre voyage au Super-VW-National l’a prouvé. Aussi, il est prudent d’avoir dans sa voiture un minimum d’outils et de pièces de rechange. Pour vous aider à constituer votre trousse de secours, voici ce que chaque Coccinelle devrait avoir dans son coffre avant d’entreprendre un voyage d’une certaine distance :

Outils

- 1 clé à bougie
- 1 clé de 10, 13, 17
- 1 tournevis n° 4
- 1 tournevis en croix
- 1 cric
- 1 pince
- 1 clé à roue en croix

Pièces de rechange

- 1 courroie de dynamo
- 1 câble de gaz
- 1 câble d’embrayage
- 1 jeu de fusibles
- 1 jeu d’ampoules

 

Retour au sommaire


En pensée avec...

Le 1er juin dernier Gérard Odier a eu la douleur de perdre son beau-père. Le club lui adresse ainsi qu’à toute sa famille ses sincères condoléances.

Retour au sommaire


Calendrier du club 1997

31 janvier Assemblée générale 1997 au restaurant de la Tour Rouge à Villeneuve
23 février Tournoi de badminton au CESSEV
27 avril Visite des salines de Bex
3 - 4 mai Meeting d'Annecy
8 - 11 mai 10e Super VW National à Lége-Cap-Ferret
1er juin Sortie "karting" + visite de l'espace Sbarro à Pontarlier
15 juin Rallye du club
20 - 22 juin Meeting à Budel en Hollande
20 juillet Sortie du club à Yverdon
23 - 24 août Alsacox
17 août Décoration de la halle Landi
29 - 31 août 7e meeting int. VW à Château-d'Oex
21 novembre Souper de fin d'année au restaurant des Colombettes à Vuadens

Retour au sommaire