1er octobre 1997

Journal officiel du Lémania Coccinelle Club

Paraît 5 fois l'an / Tirage 210


 Retour à la page d'accueil du site du Lémania Coccinelle Club

Prochaine parution : décembre 1997


Sommaire

Editorial
Souper de fin d'année
Château-d'Oex 97
En marge de Château-d'Oex 97
Cassette vidéo Château-d'Oex 97
Rallye du club
VW Classic 97
En pensée avec...
Solution de l'énigme précédente
Enigme du mois
Vives les vacances
Projet insolite
Après la Coccinelle, la 911
Carnet rose
Nouveaux membres
Calendrier 1997


Editorial

Réputé pour débuter sous la pluie et terminer sous le soleil, la 7ème édition du meeting international à Château-d’Oex n’a pas failli à la tradition. A la différence près toutefois que la pluie a duré plus longtemps que “la normale”, le ciel ne fermant ses vannes que le samedi en fin d’après-midi. En contre-partie, la météo du dimanche a tout simplement été extraordinaire. Nous avons bénéficié, ce jour-là, d’un véritable temps de carte postale, d’une netteté incroyable! Depuis la création du meeting en 91, jamais nous n’avions été gratifié d’un soleil aussi éclatant.

Corollaire à cela, il a régné à Château-d’Oex ce jour-là quelque chose de “magique” où, malgré une très forte affluence (1’400 voitures enregistrées officiellement, record battu, et plusieurs milliers de spectateurs), l’ambiance est toujours restée très chaleureuse.

“Grâce” à la pluie du début du meeting, nous avons pu mesurer avec plaisir la côte d’amour dont jouit notre meeting. En effet, en dépit de ce temps maussade, les voitures sont arrivées en masse. Ainsi, pour la première fois, nous avons franchi le cap des 1’000 voitures le samedi déjà et ...sous la pluie! Comme l’a relevé un participant allemand dans le livre d’or, qu’il pleuve ou qu’il fasse beau, la concentration est toujours magnifique!

La nouvelle organisation du C.O. assurant une meilleure répartition des responsabilités durant le meeting m’a permis de vivre celui-ci pleinement et profiter ainsi du spectacle présenté. Collectionneur de cartes postales où figure au moins une Coccinelle (ou un dérivé), j’ai pu, en flânant dans l’aire du swap-meet augmenter ma collection de quelque ....160 nouvelles cartes! Découverte qui a constitué, pour moi, la cerise sur le gâteau d’un week-end extraordinaire.

Alors, de tout coeur, un immense merci à tous ceux qui ont contribué par leur dévouement à faire de ce 7ème meeting international VW à Château-d’Oex une réussite totale!
Olivier

Retour au sommaire


Souper de fin d'année

Le traditionnel souper de fin d’année marquant la fin de la saison aura pour cadre, cette année, le chalet des Colombettes à Vuadens (au-dessus du village), entre Châtel-st-Denis et Bulle. Il se déroulera le vendredi soir 21 novembre prochain. Au menu, 3 choix possibles : 1) la soupe du chalet avec une assiette de crudité en entrée (16,50 francs) 2) la fondue (10.--) 3) l’assiette valaisanne (18.--). Comme dessert (pour ceux qui le désirent) 2 choix : 1) une tarte au fruit (5,50) 2) une meringue (8.--).

Le rendez-vous est fixé à 19h30 pour l’apéritif alors que le repas sera servi à partir de 20h30. Afin de faciliter l’organisation de ce dernier rendez-vous de l’année, qui se veut des plus conviviaux (n’oubliez pas vos photos ou trouvailles de l’année), nous vous prions de bien vouloir nous retourner le bulletin d’inscription ci-joint pour le samedi 8 novembre, dernier délai.

Retour au sommaire


Château-d'Oex 97

Que la fête fut belle! Malgré la pluie qui a persisté jusqu’en fin d’après-midi du samedi, le 7ème meeting international VW à Château-d’Oex a connu un énorme succès populaire. Sûrement un des plus beaux, sinon le plus beau que nous ayons vécu depuis la première édition en 1991.
Avec 1’400 voitures enregistrées officiellement, le record de participation établi en 1995 (1275 voitures) a été pulvérisé de 125 unités! Au niveau des spectateurs également, nous avons enregistré, le dimanche, une affluence record.

Difficile, après une telle réussite de rester impartial. Pour ne pas tomber dans un chauvinisme exagéré, je vais relater cet événement en laissant d’une part la parole à nos hôtes par livre d’or interposé et d’autre part en m’arrêtant quelque peu sur l’organisation de celui-ci.

Château-d’Oex, côté jardin
- Le Cox’Ain Club vous remercie de votre aimable invitation. Merci pour l’ambiance, l’animation et l’encadrement, en espérant renouveler l’expérience très bientôt. Merci pour cette idée de stand pour les clubs.

- Bravo à tous les bénévoles qui ont fait un super travail et qui ont fait que ce soit un super-méga-génial week-end. Je reviens l’année prochaine avec ma Cox! Jenny

- Super meeting. Comment faites-vous pour avoir autant de succès!??? Conseillez-nous! Cox Eclair

- L’apéro à Rougemont était très ....dur !!! Vivement l’édition 98 et l’édition 99, ... 2000, ...2010. Le seul reproche, c’est le Monsieur micro qui parle pas assez et qui est surtout trop sérieux... KGB

- Au nom de BBT, Bob, le Vans Club de Belgique, un grand merci à Olivier et le club. Vraiment super cool, la plus belle concentration du monde. Sûrement à l’année prochaine avec à nouveau une coupe BBT. Merci pour tout.

Château-d’Oex, côté cour
L’organisation de notre meeting se décompose en 4 phases successives.

Phase 1 : la “gestation” du meeting

Pour les membres du C.O., la préparation du meeting commence au mois d’octobre déjà, époque où les grandes lignes du meeting sont définies (choix du thème, des animations, du parcours de la balade, etc). Quelques centaines d’heures et 10 mois plus tard, le C.O. est prêt à recevoir la grande foule.

Phase 2 : la mise en place de l’infrastructure

Cette année, la mise en place de l’infrastructure a commencé le dimanche 17 août déjà avec la décoration de la halle Landi et l’installation du bar. Puis dès le lundi 25 août, Jean-Claude Morier de la commune de Château-d’Oex et Samy Isoz (merci Samy d’avoir, une nouvelle fois, consacré une semaine de tes vacances à la mise en place de notre meeting) ont entamé la préparation des terrains, la mise en place des tables dans la halle Landi et l’installation des buvettes et de la cantine. Pendant ce temps, Olivier Guignard s’est chargé de monter depuis St-Sulpice les deux caravanes Barclay destinées au stand Lémania et au bureau de change ainsi que toute la signalisation routière louée au centre de gendarmerie au Mont-s/Lausanne. A partir de jeudi, les premiers membres du clubs sont arrivés et se sont occupés à baliser les terrains pour le parking des voitures, à monter les tentes pour l’espace club et les entrées du public, à délimiter les emplacements réservés pour les stands et le swap-meet, à préparer les cornets destinés aux participants et j’en passe! Tout ce travail se fait dans une certaine effervescence, car tout doit être prêt pour vendredi midi.

La construction du bar
Le président ne cache pas sa joie devant les panneaux
réalisés par Michel Ramseier

Phase 3 : la gestion du meeting

Dès le vendredi après-midi, il devient de plus en plus difficile de contenir l’arrivée des participants, chacun espérant recevoir le numéro 1. Aussi, c’est avec une bonne heure d’avance sur l’horaire prévu, que Nâ-Nâ et son équipe ont enregistré les premiers participants. Dès cet instant et jusqu’à la clôture du meeting le dimanche en fin d’après-midi, quelque 180 bénévoles, C.O. compris, auront oeuvré sans relâche à la réussite de la manifestation.

Phase 4 : la mise en ordre des terrains et bâtiments

Des quatre phases, c’est sûrement celle-ci la plus ingrate, car survenant à la fin du meeting, au moment où la décompression et la fatigue se font le plus sentir. Mais, c’est également une phase importante, car de la qualité de remise en ordre des installations mises à notre disposition dépend l’image de marque de notre club! Le dimanche soir, aux environs de 21 heures, le gros du travail de reddition était terminé et les terrains nettoyés. Cependant, pour que tout soit parfaitement en ordre, quelques membres ont encore consacré le lundi. Ainsi, ce n’est que le lundi soir, après avoir rendu visite à tous les paysans concernés par notre manifestation que celle-ci est (mis à part le bouclement des comptes) définitivement clôturée.
Si, cette année, sur l’ensemble de la manifestation, tout s’est très bien déroulé, il y a encore quelques points à améliorer. Je pense spécialement à la mise en place de l’infrastructure et à la remise en ordre des installations où l’on devrait pouvoir compter sur la collaboration d’un plus grand nombre de membres.

Vu et entendu à Château-d’Oex

- Un jeune Français de 17 ans n’a pas hésité à faire tout seul le trajet Bourges - Château-d’Oex en train pour participer à son premier meeting. Passion, quand tu nous tiens!

- Pierry et Christophe Cottier du garage VW de Rougemont nous ont réservé une superbe surprise. Avec l’aide d’un jardinier local, ils ont entièrement recouvert une Coccinelle d’herbe. Une réalisation qui a tenu la vedette durant tout le week-end. Si cette voiture “écologique” n’a pu être primée (Pierry et Christophe faisant partie du club), elle mérite amplement les honneurs de la couverture de cet écho, et en couleur!

- Afin de bien marquer les 3 entrées réservées au public, Michel Ramseier, responsable des entrées “public” a réalisé de superbes panneaux en bois. Un travail apprécié à sa juste valeur.

- Les participants à la balade du dimanche matin ne sont pas prêts de regretter de s’être levés de bonne heure. Avec le temps qu’il a fait le dimanche, le spectacle offert par le paysage et les Coccinelles était tout simplement extraordinaire.

- Bien que sous-exploité, beaucoup de participants ont apprécié l’espace-club aménagé au centre du terrain 1. Même remarque pour l’apéritif à Rougemont offert par l’office du tourisme de la localité.

- Des Portugais, en retour de vacances passées en Italie, n’ont pas hésité à faire le détour par Château-d’Oex pour venir nous apporter les salutations de leur club. Initialement, ils voulaient venir à Château-d’Oex avec leurs Coccinelles datant de la fin des années 50, mais suite à un changement de date de leurs vacances, ils ont dû, à regrets, renoncer à leur projet.

- Comme annoncé plus haut, 180 bénévoles nous ont apporté leur aide. Cela faisait extrêmement plaisir de voir toutes ces personnes habillées du t-shirt orange réservé au staff se dépenser sans compter pour la réussite de notre meeting. Et dire que sur tous ces gens, près de 80 ne sont pas membres du club.

- Petit clin d’oeil à tous les membres du club présents à Château-d’Oex sans pour autant s’être engagé dans le staff : participer et travailler au meeting ne sont pas (ou plus) deux choses incompatibles!

- Pour la première fois cette année, il était possible d’acheter des petits déjeuners. Pour 5 francs, on recevait 1 croissant, deux tranches de pain, 2 barquettes de confiture et 1 de beurre, 1 petit fromage et 1 boisson chaude (café, thé ou chocolat). Autant dire qu’à ce prix, Samy et son équipe n’ont pas chômé les samedi et dimanche matins!

- Cette année plus que les années dernières, Arnaud Wiesmann, responsable du “show and shine” n’a pas eu la tâche facile, tant le nombre de belles voitures étaient impressionnant. Le coin des anciennes était particulièrement garni avec en vedette une rare Coccinelle cabriolet datant de 1949, fraîchement restaurée par son propriétaire bernois.

- Le musée de Wolfsburg, que nous accueillons toujours avec beaucoup de plaisir, nous a amené cette année un superbe coupé Stoll réalisé sur une base de Coccinelle split de 1952.

- Présente pour la troisième année consécutive, la Coccinelle-diligence a rencontré toujours autant de succès. Même remarque pour le grimage de Coccinelle sur le visage des enfants et des... adultes.

- La coupe offerte par BBT était, de par sa taille, impressionnante. Encore plus impressionnant était le sourire du vainqueur, un allemand propriétaire d’une ovale d’une finition incroyable, munie d’une technologie dernier cri et d’un moteur de 214 ch la propulsant à quelque 230 km/h!

Retour au sommaire


En marge du meeting

Notre Président, Olivier Guignard est devenu, l'espace de quelques heures, l'inventeur génial du "moteur à air chaud"
Pour la petite histoire, la tradition veut que le dimanche soir, après les premiers travaux de remise en ordre des terrains, qu'une petite équipe mange sur place avant de rentrer à la maison.
Olivier reste naturellement avec nous pour partager ce repas, en étant convaincu de ne pas faire tard, car le lendemain la première leçon de gym débute à 08h00.

Rapport de police

00h05
Il prend le départ pour la plaine, avec la remorque de la maison BAT attelée au bus.

00h15
Mon natel sonne!! Olivier en panne aux Moulins
«Je ne sais pas ce qui se passe mon bus fume blanc et n'avance plus»

00h20
Départ de l'équipe de choc avec Jean-Claude Morier pour entreprendre les «premiers secours».
Sur le chemin, une odeur de turbo diesel nous monte au nez.

00h25
Rencontre avec Olivier, un peu pâle à côté de son convoi exceptionnel».
«Je ne sais pas ce qui se passe, j'ai pourtant fait le plein avant de partir, car j'étais à sec (le bus oui, mais lui pas)!»

00h30
Diagnostic: Bravo Olivier, tu as mis 52 litres de Diesel à la place de la benzine!!
«oh me...quel c. ., qu'est-ce que je dois faire, je dois encore livrer la remorque à St-Sulpice et les cours»commencent à 08h00".

Jean-Claude Morier, avec son humour habituel : "il ne te reste qu'à trouver un moteur diesel"

00h45
Remorquage du bus au point de départ pour purger les 52 litres de diesel.

01h15
3 litres dans le récipient et arrivée de l'équipe à Pelou, Michel Suzin en tête.

01h45
Estimation de durée de la purge: 3h.
Que faire pendant ce temps, compte tenu que tous les établissements de Château d'Oex sont fermés.
Pas de problème, Pelou a toujours une solution "on va boire un verre d’Ollon".

02h50
25 litres dans le récipient et 2 litres de Ollon.
Nous avons droit, en prime, à un spectacle humoristique avec Michel Suzin et Patrick Tschallär.

04h00
50 litres dans plusieurs récipients et quelques bouteilles d’ Ollon.
Nous refaisons le plein de benzine afin que notre Président puisse repartir direction Vevey via St-Sulpice.

04h15
Départ en fumée blanche et en fanfare d'Olivier.

06h15
Arrivée d'Olivier à la maison!

L'histoire ne nous dira jamais ce que les étudiants de la première heure de gym auront fait ce lundi 1 er septembre.

Une chose est sûre: il planera encore longtemps cette odeur de diesel dans le pays d'Enhaut.
Et qui sait, peut-être qu'Olivier a trouvé le nouvel additif atomiseur volatile qui permettra le dopage du prochain champion du monde de VTT !!!

Pour le comité de soutien de la promotion du diesel J.-L. Peter

Après sa «bourde», Olivier n’était pas très fier, d’autant plus que la purge du réservoir de son bus a pris près de 3 heures! Qu’à cela ne tienne,
les pîtreries de Michel Susin et Patrick Tschallär lui ont redonné le sourire!

Jean-Luc Peter montrant à Olivier comment faire
le plein sans se tromper !

Départ en fumée d'Olivier à 4h15 !

Retour au sommaire


Cassette vidéo Château-d'Oex 97

Château-d’Oex 97” a , à nouveau, fait l’objet d’un reportage vidéo. Réalisée par Audio Technic Vidéo de Morges, cette cassette vidéo rappellera d’excellents souvenirs à tous ceux qui ont participé à cette grande fête de la Coccinelle et permettra à tous les “malheureux” absents de vivre ...en différé les meilleurs moments de ce grand meeting VW.
Si vous êtes intéressés à acquérir cette cassette vidéo, vendue au prix de 35 francs + 5 francs de frais de port (pour la Suisse), n’oubliez surtout pas de renvoyer le bulletin de commande ci-joint.

Retour au sommaire


Rallye du club

Le dimanche 15 juin, à 9 heures, pilotes et copilotes, petits et grands, s’étaient donné rendez-vous à Yverdon pour le traditionnel rallye du club.
A peine arrivés que, déjà les premiers équipages partaient pour une destination mystère, à découvrir grâce à un rébus. Ce dernier n’étant pas très difficile, on pensait déjà que la partie serait facile. C’était sans compter sur l’esprit gentiment tordu de nos “GO” Marie-France et son équipe. Si au 1er poste à Echallens, au musée du blé et du pain, “Josiane” nous attendait avec un café et un croissant, c’était pour mieux compter les ruches, pêcher des objets en sagex, répondre à quelques questions de derrière les fagots, rapporter des objets insolites (un bas, une verre de terre, un préservatif, une pomme-de-terre et une pince à linge), visiter l’abbaye de Romainmôtier, trouver le musée du fer de Vallorbe, découvrir une “belle” qui ne peut pas nous tenir dans ses bras à la Sarraz, remplir un texte cohérent avec des noms de villages du canton de Vaud, faire un tour sans détour et se retrouver à Orbe au temps des Romains, trouver 2 poules qui n’en sont pas et qui flirtent avec 2 poissons, faire la noce à Thomas et enfin, jouer avec des quilles tellement petites que 2 doigts suffisaient.
L’heure avançant et les premières “grenouilles” se faisant entendre, c’est avec joie que le grill fut prit d’assaut. Comme toujours le repas fut un moment privilégié, car les albums de photos, les conseils entre amis rivalisaient avec les dernières anecdotes et les éclats de rire.
La remise des prix, moment toujours très attendu car les prix sont toujours extraordinaires, a récompensé chaque équipage. Comme quoi, l’important c’est de participer.
Un grand merci à Marie-France et à toute son équipe d’avoir organisé ce rallye qui avait un goût de reviens-y. Ce fut en tous points parfait, car même le soleil était de la partie. L’année prochaine? Ce sont les frères Gomez qui s’y sont collés. Alors révisez déjà vos Walt Disney et vos mathématiques, car ils comptent sur vous !
Doriane et famille

Classement

1. Patrick Montoliu
2. Paco Gomez
3. Olivier Guignard
4. Laurence Marmier
5 ex. Bernard Equey
5 ex. Sylvie Gomez
7. Eric Guex
8. Arnaud Wiesmann
9 ex. Natanaël Fernandez
9 ex. Steve Mury
9 ex. Alain Saugy
12 ex. Cédric Perrier
12 ex. Frédéric Thumelin
14. Jean-Luc Peter
15. Bernard Cevey
16. Michel Brehm
17. Alain Guignard
18. Jean-Luc Venturi
19. Laurence Humbert

Retour au sommaire


VW Classic 97 (Californie)

Voyage à Los Angeles et au VW Classic 97 organisé par Frédéric Cross de la boutique Beetle Shop à Paris

Mardi 3 juin : nous voilà partis en direction de Paris. Rendez-vous chez Beetle Shop, superbe boutique tenue par Frédéric, un vrai passionné de modèles réduits Cox et dérivés. Petite visite express de Montmartre et départ à Roissy pour prendre notre avion, direction Los Angeles. Arrivés au milieu de la nuit, nous prenons possession de nos voitures de location et via le motel que Frédéric avait choisi avec soin. La journée fût particulièrement longue, 9 heures de décalage avec la Suisse, et nous étions contents de pouvoir enfin nous coucher.

Mercredi 4 juin : après une petite nuit de sommeil, notre petit groupe composé de 4 français et de 2 suisses dont 1 fille, est prêt pour visiter la boutique de Gene Berg. Nous recevons un superbe accueil de Mme Berg, son fils et son équipe qui nous font faire le tour des ateliers. Premiers moments d’émotion, premiers achats également. L’après-midi, balade à Venice Beach où nous faisons du shopping dans une ambiance très cool. Le soir, grosse bouffe sympa dans un grand restaurant. Là-bas, tout est grand!

Jeudi 5 juin : direction la boutique Vintage Parts à Burbank où l’on est reçu chaleureusement. Après quelques commandes et achats de pièces, nous voilà repartis sur la route d’Universal Studio pour un après-midi de délire avec des attractions décoiffantes.

Vendredi 6 juin : une partie de l’équipe passe la matinée à Disney Worl et l’autre à faire du shopping. Rendez-vous chez Johnny’s Speed & Chrôme où les achats reprennent de plus belle. La suite du programme se passe chez West Coast Metric (WCM), qui organise une grande fête pour ses 20 ans. Nous avons la chance d’y être invités, grâce à Frédéric qui est distributeur pour la France.
Nous restons sans voix dans ce superbe dépôt et surtout devant la somptueuse collection du Big Boss qui n’a vraiment pas la grosse tête et qui est très sympa. Beaucoup de merveilles, une superbe Schwimm et une Kübel d’époque avec tous ses accessoires, même une planche à voile peinte gris vert avec la croix allemande sur la schwimm (fous ces californiens!), un superbe bulli, deux Karmann, un cabrio et une berline, une split, une Cox 1300 avec sa remorque qui est un arrière de cox tronqué, une 1302 état d’origine, quelques bus, des Cox aussi superbes les unes que les autres, des Baja Bug dont celui de Gene Berg, des sands bugguies, une Cox rallongée, version pullman, des modèles réduits et le clou de sa collection, une 356 coupé de 65 jamais immatriculée, état plus que neuf et à vendre! On ne révélera pas le prix, car il pourrait vous faire dresser les cheveux! Et un superbe cabrio 356 de 65 restauré à la perfection. Entre les deux 356 trône notre future Beetle maquette offerte par la maison mère à WCM. Après cette merveilleuse visite, nous sommes invités au barbecue Meyer-Manx et toute la grande famille californienne des amateurs de Cox et dérivés ainsi que quelques invités du monde entier, revendeurs WCM avec qui nous passons une soirée californienne inoubliable.

Samedi 7 juin : Soto meet à Harbord city, arrivée à 8 heures pour admirer des bus superbes et fouiner au swap-meet où nous trouvons quelques jolies pièces et accessoires difficiles à trouver en Europe ou alors à des prix de fous. Suite du programme, Toys and Show, petite bourse de modèles réduits, jeux, gadgets, mais à des prix très élevés. L’entrée 5 $, l’arnaque complète! La fin de l’après-midi se passe aux ateliers de Gene Berg pour assister au départ du Gene Berg rallye. On y voit beaucoup de Cox, bus et buggies, avec des moteurs préparation Berg, bruyants mais puissants. Nous pouvons également apprécier de voir la gent féminine californienne conduire les Cox. Retour à l’hôtel où nous contemplons le butin de la journée. Demain matin, les plus téméraires de notre équipe se lèveront très tôt pour se rendre au meeting Pomona où les bonnes affaires se font à l’ouverture, c’est-à-dire à 5 heures. On y trouve des Porsche 356 et 911, des Cox et bus et des voitures à l’eau.

Dimanche 8 juin : c’est le grand jour, déjeuner, puis départ pour le VW Classic d’Irvine. Nous arrivons sur les lieux à 8 heures et devons payer 12$ par personne, sans T-shirt ou stylo, c’est très cher! Nous oublions cela rapidement en voyant la grandeur du meeting et toutes les pièces que l’on y trouve. Le swap-meet est grandiose et nous y trouvons beaucoup de pièces à marchander. Les voitures sont absolument superbes, d’une finition exemplaire, classées par année et par catégorie. Nous sommes éblouis devant les dragsters qui ont droit à un bon coin du meeting. L’animation est excellente, on peut entendre de la bonne musique (nettement mieux qu’à Château-d’Oex où le speaker nous prend la tête durant 48 heures!), ainsi qu’un groupe rock assez délire. Dans l’après-midi, le speaker (un membre du D.K.P., rescapé de la première vague Cox des années 60) nous invite à nous rassembler pour élire la miss du meeting. 7 jeunes femmes nous font à tour de rôle une petite démonstration de leur charme devant une foule déchaînée, ambiance très chaude! (nos jolies filles de l’arc lémanique y auraient sûrement fait un tabac!). Après ce spectacle amusant, une autre surprise nous attend, quelques voitures nous font une série de burn-out à en rêver la nuit, avant que le service d’ordre n’intervienne. 16 heures, la remise des prix terminée, tout le monde reprend gentiment le chemin du retour, la tête pleine de souvenirs.

Lundi 9 juin : nous profitons de notre dernière journée à Los Angeles pour nous balader à Hollywood avant de reprendre l’avion.
Un best remerciement à Frédéric Cross, de Beetle Shop à Paris, grâce à qui ce rêve est devenu réalité! Un projet est en cours pour l’année prochaine, avis aux amateurs et amatrices!
Alex

P.S. si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à contacter Frédéric Cross, The Beetle Shop in Paris, 28 rue Eugène Carrière, 75018 Paris, tél. 0033 1 53 41 88 30 ou Alexandre Sanguinetti, distributeur WCM, garage Populaire, 1023 Crissier, tél.021/634 14 18

Retour au sommaire


En pensée avec...

Claire Guignard, membre sympathisant et épouse d’Alain Guignard, notre caissier, a eu la douleur de perdre dernièrement son papa. Le Lémania Coccinelle Club s’associe à sa peine et lui adresse ses plus sincères condoléances.

Retour au sommaire


Solution de l'énigme précédente

Comme pour le jeu précédent, 7 personnes ont répondu à la question “en quelle année la production a-t-elle atteint son record?”Sur ces 7 réponses, 3 ont mentionné avec raison l’année 1972. C’est en effet en 1972 que l’usine VW a produit le plus de Coccinelle.

Voici d’ailleurs les chiffres de production année par année annoncés par l’usine VW *

* Ces chiffres diffèrent quelque peu de ceux publiés dans certains livres spécialisés (La Cox, une voiture en or, par exemple). Cependant, dans tous les livres consultés, l’année record au niveau de la production reste 1972.

Retour au sommaire


Enigme du mois

Au milieu des années 50, Bosch proposait aux propriétaires de Coccinelle toute une panoplie d’accessoires électriques, des phares antibrouillard aux klaxons deux tons, en passant par le robinet de batterie. On pouvait également doter son moteur d’une deuxième dynamo (voir schéma ci-dessous).

Question :

A quoi pouvait donc bien servir cette deuxième dynamo?

La bonne réponse se trouve parmi les 3 propositions suivantes :

1) Pour éviter les chutes de tension
2) Pour passer de 6 à 12 volts
3) Pour utilisation d’un équipement émetteur-récepteur

Réponse à envoyer à l’adresse du club (LCC, case postale, 1800 Vevey 1) jusqu’à la parution du prochain écho.

Retour au sommaire


Vive les vacances

A en juger par le nombre de cartes postales reçues ces 3 derniers mois, les vacances ont été excellentes pour un bon nombre d’entre vous. Si certains se sont contentés de rester en Suisse ou dans les pays limitrophes, d’autres n’ont pas hésité à “sauter” l’océan Atlantique. Nous avons, en effet, reçu des salutations du Mexique, de la Californie, de Dublin, de France, d’Autriche, de Hollande et de Suisse. Un grand merci à tous ceux qui n’ont pas oublié le Lémania même pendant leurs vacances!

Retour au sommaire


Projet insolite

En “vacances militaires” à Thoune, Frédéric Thumelin nous a envoyé une photo de la base de son futur “cal-look” : rabaissé, jantes EMPI 5 branches et couleur qui "flasche".....
Bonne fin d’école de recrue et à bientôt! Recrue Frédéric Thumelin, ER mec chars/arm, 282 CP II, caserne, 3602 Thoune

Retour au sommaire


Après la Cox, la Porsche 911

En janvier 1991, Auto-Moto avait, pour fêter la sortie de son 100ème numéro, organisé une grande enquête destinée à élire la voiture du siècle. Le jury réuni par Auto-Moto s’étendait du Japon à l’Australie en passant par le Brésil Au total, trente-sept pays et les 5 continents étaient représentés. La Coccinelle, avec 22 voix sur cent avait remporté le titre envié de voiture du siècle devant la Ford T et la Citroën DS 19 (voir écho n° ...8).

La Porsche 911, symbole de la voiture de sport, a suivi l’exemple de sa “cousine” puisqu’en juin dernier, un sondage effectué auprès d’une quinzaine de journaliste spécialisés l’a désignée, à une très forte majorité, comme la voiture sport du siècle parmi les 100 marques proposées

e classement est le suivant : 1. Porsche 911, 39 points; 2. Ferrari 250 GT, 25 pts; 3. Ferrari 250 GTO, 24 pts; 4. Lamborghini Miura, 13 pts; 5. Lotus Seven, 12 pts; 6. McLaren F1 et Mercédès 300 SL, 12 pts; 8. Jaguar Type E, 9 pts.

Retour au sommaire


Carnet rose

Patrick et Nathalie Bezençon ont offert une superbe surprise à leur fille Coralie. Il s’agit d’un petit frère qui s’appelle Romain. Il est né à Vevey le 20 juin dernier à 21h57. Mesurant 50 cm et pesant 3,750 kg, celui-ci est en pleine forme, de même que la maman. Le club s’associe à la joie de la famille Bezençon et leur souhaite plein de bonheur.

Retour au sommaire


Nouveaux membres

Bienvenue à :

Mme Elena Goldini, Grand-Rue 36 - Coccinelle 1303 L cabriolet, blanche, 1973

M. Max Girardo - Coccinelle jaune de 1972

M. et Mme Steve & Vanessa Crausaz-Bochsler - Coccinelle framboise de 1973

M. François Recordon - Bus camping vert-blanc de 1978

M. Willy Zbinden - Karmann-Ghia noir-blanc de 1969

M. Stéphane Grand

Retour au sommaire


Calendrier du club 1997

31 janvier Assemblée générale 1997 au restaurant de la Tour Rouge à Villeneuve
23 février Tournoi de badminton au CESSEV
27 avril Visite des salines de Bex
3 - 4 mai Meeting d'Annecy
8 - 11 mai 10e Super VW National à Lége-Cap-Ferret
1er juin Sortie "karting" + visite de l'espace Sbarro à Pontarlier
15 juin Rallye du club
20 - 22 juin Meeting à Budel en Hollande
20 juillet Sortie du club à Yverdon
23 - 24 août Alsacox
17 août Décoration de la halle Landi
29 - 31 août 7e meeting int. VW à Château-d'Oex
21 novembre Souper de fin d'année au restaurant des Colombettes à Vuadens

Retour au sommaire