20 octobre 1998

Journal officiel du Lémania Coccinelle Club

Paraît 5 fois l'an / Tirage 230


 Retour à la page d'accueil du site du Lémania Coccinelle Club

Prochaine parution : décembre 1998


Sommaire

Editorial
Souper de fin d'année
Meeting d'Oslon
Meeting de Montdorf-les-Bains
Meeting de Spa-Francorchamps
Alsacox 98
Château-d'Oex 98
Vu et entendu à Château-d'Oex
7e Concentr'à Sion
Solution de l'énigme précédente
Enigme du mois
Boutique
Pour ma bibliothèque
Salutations venues d'ailleurs
Nouvelles du site internet
Nouveaux membres
Invitation au musée de l'aviation
Calendredi 1998 du club


Editorial

50e numéro! Pratiquement 10 ans de bons et loyaux services pour notre Echo dont le n° 1 est paru une semaine après la fondation du club en octobre 1989! Pour un club comme le nôtre, qui regroupe des membres des 4 coins de la Romandie, de... Suisse allemande et même de l’étranger, il est primordial de pouvoir disposer d’un bulletin de société. Trait d’union entre nos membres et amis, mémoire vivante de notre club, l’Echo est fier de son passé, s’efforce d’assurer un présent de qualité et rêve de futures pages pleines de succès.

Ce 50e numéro tombe à point pour fêter le magnifique succès remporté par notre 8e meeting international VW à Château-d’Oex. Alléché par une météo de rêve, le public est venu en masse dans le pays d’Enhaut, qui a connu un week-end de folie! Si la météo a joué un rôle important dans l’énorme succès populaire remporté par notre meeting, il convient cependant de souligner le rôle primordial joué par les bénévoles. Sans eux, beau ou pas beau, notre meeting ne pourrait avoir lieu! Et, de ce côté, on peut dire que le Lémania Coccinelle Club a de la chance, beaucoup de chance. Jugez plutôt : sur les quelque 180 bénévoles inscrits, une seule personne a fait faux bond sans s’excuser alors que deux personnes ont dû déclarer forfait pour maladie (hospitalisation). Cela représente donc une participation de... 98,33 % !

Enfin, vous trouverez dans ce 50e numéro, plusieurs actions au niveau de notre boutique. N’oubliez pas, si vous désirez commander un ou plusieurs articles, de renvoyer votre commande dans les délais. Après, vous n’aurez plus que vos yeux pour... pleurer ! Sur ce, bonne lecture.
Olivier

Retour au sommaire


Souper de fin d'année

Qui n’a jamais entendu parler d’André Marti Design? Dans son atelier d’Yvonnand, cet artiste, grand admirateur des sportifs d’élite, fait les plus beaux casques du monde. Ainsi, nombre de pilotes de F1 et de descendeurs ont confié à André Marti le soin de personnaliser leur casque. Cette année, en préambule à notre traditionnel souper de fin d’année qui aura lieu le samedi 21 novembre prochain, nous vous proposons une petite visite dans cet atelier mythique. Le rendez-vous est fixé à 16h. au service des autos à Yverdon (juste à la sortie de l’autoroute). Les personnes qui ne peuvent se libérer le samedi après-midi pourront nous rejoindre le samedi soir dès 19 heures directement au restaurant de l’Ange à Yverdon. Pour le souper, vous avez le choix entre 4 menus :

1) la traditionnelle... fondue (19.--)

2) une entrecôte parisienne avec garnituere de légume + 1 dessert (25.--)

3) une fondue chinoise ou bourguignonne (32 francs)

4) des filets de perche (24 francs)

Voici le programme de cette dernière sortie de l’année :

16 h.: rendez-vous à Yverdon sur le parking du service des autos (juste à la sortie de l’autoroute)

17h.: visite de l’atelier Marti Design à Yvonnand
19h.: Rendez-vous au restaurant de l’Ange à Yverdon (Rue Clendy 25, direction Yvonnand)

Dès 19h30: Souper et soirée récréative.

N’oubliez pas d’apporter vos photos et trouvailles de l’année!

Merci de vous inscrire au moyen du bulletin de la page 14 jusqu’au samedi 14 novembre prochain.

Retour au sommaire


Meeting d'Oslon

Malgré la pluie et pour la grande joie de sa présidente Mireille Montillot, ce sont plus de 130 Cox et dérivés qui se sont présentés à l’entrée du 2e meeting organisé par le Coxibelle 71.

Au programme, bourse aux pièces, jeux divers, modèles réduits, vin d’honneur, démonstration de buggies et auto-cross, Top 20, soirée D.J. jusqu’à l’aube et bien entendu une magnifique balade dans la Bresse (environ 50 km).

Accueil et ambiance chaleureux d’un petit meeting où nous avons eu la joie de remporter 3 prix au Top 20, dont le 1er pour Cédric, bravo Cédric! Participation du Lémania Coccinelle Club, 3 Cox, Nânâ, Simone, Cédric, Delphine, Pelou, Ginette, toujours les mêmes!
Pelou

Retour au sommaire


1er Meeting de Montdorf-les-Bains

Magnifique meeting organisé les 17, 18 et 19 juillet dernier par le Käfer Club Lëtzebuerg pour ses dix ans. Plus de 500 Coccinelles et dérivés, un grand choix de pièces neuves et d’occasion, présentation de la New Beetle, tombola (1 Cox à gagner), animations diverses.

Un petit détachement du Lémania composé de Laurence Humbert, Nicola Sampogna et sa copine, Cédric Perrier et Delphine Vallon, Jean-Luc, Claudine, Sandrine et Mélanie Peter, Eric et Ginette Guex ont pris la route le vendredi après-midi 17 juillet pour arriver à... 1 heure du matin à Mondorf!

Samedi, inscription des hommes au concours “les plus belles jambes”. Pelou, gardien de vaches à la Lécherette, 76 ans! fut disqualifié vu son âge avancé! Jean-Luc émerveilla toutes les dames, y compris madame la Bourgmestre, oh quelles belles jambes! Malheureusement, manque de points au classement, il tomba dans la piscine. Delphine eut, quant à elle, plus de chance : elle a gagné un vol en montgolfière, baptême de l’air, champagne, rien ne manquait.


Un peu de pub pour Château-d'Oex, merci Delphine!

Dimanche, un petit plaisantin avec sa Clodette volait le parasol de Cédric, retrouvé heureusement en fin d’après-midi. Lundi, après avoir passé chez le petit plaisantin et sa Clodette pour l’apéro, nous sommes rentrés par l’Alsace rendre une petite visite à notre animateur Michel Susin. Nous en avons profité pour lui donner un petit coup de main en lui déblayant les cailloux autour de sa villa.
En fin de compte, une superbe sortie que tous les participants ont beaucoup appréciée.
Pelou

Retour au sommaire


Meeting de Spa-Francorchamps

Vive les moules frites pensait-on le vendredi matin au premier lieu de rencontre à Pratteln près de Bâle.

Déjà 7h00, nous saluons la présence de Marc Bonvallat, de la famille Vega et notre cher Président Olivier et Julien, à noter, en cabriolet.

Nous n’avons pas dû attendre longtemps avant la première anecdote du voyage. Ainsi Olivier, toujours prêt pour faire plaisir aux gens, nous informe que nous sommes invités par la maison BBT (vendeur d’accessoires bien connu). Ils se trouvent pas bien loin de Spa, env. 200 km. Génial l’idée, nous pensions bien qu’une petite pause entre Bâle et Spa serait la bienvenue. Mais entre Bâle et Spa il n’y a pas de BBT ! ! L’entreprise se situe bien à 200 km de Spa, mais dans l’autre sens, au bord de la mer du Nord, près d’Anvers. Pas de problème, un petit détour de 400 km n’a jamais fait de mal à une cox. Merci Oliv...

C’est ainsi que nous partons à 4 voitures avalant les kilomètres d’autoroute via Strasbourg, col de Saverne, où votre serviteur s’est fait une peur bleue en éclatant « sa » roue arrière gauche. Plus de peur que de mal, mais deux conseils techniques :

1. Ne jamais rouler 14 ans avec les mêmes pneus

2. Toujours contrôler la pression d’air dans la roue de secours

Merci encore aux collègues pour l’assistance technique et pardon pour le temps perdu !


Grosse frayeur et beaucoup de chance pour Jean-Luc!

Nous continuons donc direction Luxembourg, quand soudain la cox jaune vanille dépasse la colonne d’une vitesse fulgurante, et arrivant à ma hauteur nous pouvions lire «Nous n’avons presque plus d’essence». Message compris. Mais est-ce qu’une berline consommerait plus qu’un cabriolet ?

Après 9 heures de route, nous arrivons enfin chez BBT. Quel plaisir d’humer l’air du Nord, de voir le magnifique bus limousine et le schwimmwagen qui viendront à Château d’Oex. Nous avons aussi eu la chance de visiter l’entreprise où il ne manque aucune pièce neuve ou d’occasion pour les cox et dérivés. Même l’atelier de rénovation des moteurs ferait baver Nino Fabbri.

Nous remercions encore l’équipe de BBT pour leur accueil chaleureux et continuons direction Spa où nous attend une des plus grandes concentrations de cox et dérivés européennes.
Spa-Francorchamps se situe dans les Ardennes, en pleine campagne. Ce site est mondialement connu pour son circuit de courses automobiles.

Les organisateurs peuvent ainsi profiter d’une partie des installations et infrastructures.

Impressionnant de voir les terrains de camping mis à disposition des presque 1’400 participants. Je ne vous dis pas l’état des toilettes (par comparaison, Château d’Oex c’est propre! Salut Patrick !).

Par chance, nous dormions dans l’hôtel le plus près du meeting, tous dans la même chambre, pour des questions d’économie ou de réservation tardive. Mais la convivialité fût excellente, comme d’habitude.

Vendredi soir l’ambiance était chaude sous la cantine où un catch féminin était organisé.

Samedi, démonstration de coccinelles «dragster» à moteurs hyper gonflés sur l’aire de départ du circuit, grande bourse aux pièces neuves et d’occasion, possibilité de tourner sur le circuit et d’admirer les coccinelles parées pour le Top 15.

Samedi soir, grand défilé de « dessous féminins », se traduisant en français médical (merci Docteur Marc Bonvallat) par un spectacle de charmantes dames nues montrant leurs plus belles formes anatomiques.

Ceci à faire craquer plus d’un bouton de pantalon, n’est ce pas Julien. Et les autres...

Bref, soirée très, très chaude dont seuls les Belges ont le secret. Pour Samy, Pelou, Nânâ et Alain : non, nous ne pouvons pas organiser la même chose à Château d’Oex ! !

Le temps passe vite, nous sommes déjà dimanche et devons songer à repartir direction la Suisse, avalant les kilomètres sous une pluie interminable.

Spa est une concentration à la hauteur des grandes manifestations européennes, peut-être trop grande, où l’ambiance mécanique des courses prend une grande place. A déconseiller aux romantiques, mais à conseiller aux « fous » de mécaniques.
Jean-Luc Peter

Retour au sommaire


Alsacox 98

Devenu une sortie incontournable du Lémania Coccinelle Club, le meeting de l’Alsacox s’est déroulé le dimanche 23 août dernier à Soultzeren. Selon une habitude maintenant bien établie, c’est le samedi matin déjà que nous nous sommes retrouvés au restoroute de la Gruyère. Pour cette première journée, Ginette Guex, notre “ministre” des loisirs, avait concocté un programme fort alléchant : dégustation des fameux vins d’Alsace dans le superbe village d’Eguisheim suivi de tartes flambées, visite du village, puis souper dans la montagne en compagnie de Michel Susin, le régional de l’étape et par ailleurs animateur de notre meeting de Château-d’Oex.

A 9h30, dès l’arrivée des derniers participants, la petite caravane du Lémania (environ dix voitures) s’est ébranlée en direction de Bâle où un 2e rendez-vous avait été fixé afin de permettre à Jean-Luc Peter, notre “exilé”, de se joindre à nous. A signaler la petite variante accomplie par Pelou qui, pour avoir oublié ses... plaques, s’est payé le luxe d’un petit détour par Penthaz! Après un voyage sans histoire, tout le monde s’est retrouvé autour d’une table, prêt à déguster toute une palette de vins d’Alsace. Un moment apprécié à sa juste valeur, car si le soleil avait de la peine à faire sa place dehors, il était par contre bien présent dans nos... gosiers! Les tartes flambées qui ont suivi ont permis à chacun de combler avec plaisir un certain vide au fond de l’estomac. Après un petit tour dans le magnifique village d’Eguisheim, mis à profit par certains pour s’approvisionner en liqueurs ou autres alcools, nous avons repris la route en direction de Soultzeren afin de prendre possession de nos chambres d’hôtel. Malheureusement, le temps incertain que l’on avait connu jusque-là, s’est mis à tourner carrément au vinaigre. Ainsi, c’est sous une pluie battante et dans un brouillard à couper au couteau que nous avons repris la route pour rejoindre un petit restaurant perdu dans la montagne. Heureusement que Michel Susin était là pour nous guider. Inutile de vous dire que l’arrêt prévu au col pour admirer le paysage et les nombreux chamois a été supprimé! Mais si les conditions atmosphériques étaient épouvantables dehors, la chaleur était bien présente à l’intérieur du magnifique restaurant alpestre. Avec un menu typiquement alsacien, nous avons passé une agréable soirée dans une superbe ambiance. Une mention spéciale à Samy et Annie qui ont réussi à nous retrouver dans ce coin perdu, au milieu de la soirée (eh oui, il y en a qui travaillent aussi le samedi!).

A notre réveil, le dimanche matin, une surprise de taille nous attendait : le soleil était à nouveau présent. Une agréable surprise qui nous a permis de rejoindre le meeting dans la bonne humeur et bien décidés à faire des étincelles lors du traditionnel rallye. Un rallye toujours aussi plaisant qui nous a permis de découvrir une nouvelle partie de cette magnifique région. Cependant, il convient de signaler que si le rallye en lui-même est toujours aussi magnifique, il est dommage que la correction des questionnaires soit folklorique, certaines réponses étant comptées justes chez certains et fausses chez d’autres! Après l’apéritif offert qui mettait un terme au rallye, tous les participants ont rejoint, en caravane, la place de fête pour le repas de midi et les animations de l’après-midi. Lors de la traditionnelle course de capot, Cédric Perrier et Julien Guignard ont remplacé l’équipe vedette du Lémania (Jean-Luc et Olivier) avec pas mal de bonheur puisqu’ils ont terminé à la 2e place, à un cheveu des vainqueurs. Lors du concours de démontage et remontage d’une roue, Cédric Perrier a, cette fois, fait exploser le chronomètre : moins de 50 secondes!
A la remise des prix, le Lémania Coccinelle club a été à de nombreuses reprises à l’honneur. Outre la 2e place de Cédric et Julien dans la course de capot et la victoire de Cédric dans le concours de démontage et remontage d’une roue, Olivier Guignard a une nouvelle fois remporté le rallye avec en plus la présence de Claudio Melita et Jean-Luc Peter dans les 6 premiers. Au niveau du Show and Shine enfin, Jean-Luc Peter (cabriolet), Alain Saugy (type III et IV) et Claudio Melita (berline d’origine) ont vu leur voiture primée!
Après un dernier verre, la délégation du Lémania Coccinelle Club a repris le chemin du retour, heureux d’avoir passé à nouvau un superbe week-end.
Olivier

 

Retour au sommaire


Château-d'Oex 98

Baigné par un soleil omniprésent, le 8e meeting international VW à Château-d’Oex a été celui de tous les records. Record de participation avec 1’403 voitures enregistrées officiellement et succès populaire avec la présence d’une foule considérable de spectateurs (1’000 entrées payantes de plus que les années précédentes). Avec une telle ferveur populaire, Château-d’Oex a vécu 3 jours d’enfer dans une ambiance des plus chaleureuses. Afin de relater cette grande fête de la VW Coccinelle le plus objectivement possible, nous vous proposons, ci-dessous, sous la plume de “gédé”, l’article paru dans le journal du Pays d’Enhaut.

"Une réussite totale! Plus beau que ça, on ne peut avoir!"

Résumant aussi l'avis de ses collègues, ce constat optimiste émane de Samuel Isoz, dit Samy, le «local» de l'organisation. Oeuvrant au sein du comité du Lémania Coccinelle Club (7 membres, 14 au CO du meeting) depuis 5 ans, le Damounai ne cache, ne peut cacher sa joie à l'issue de cette 8e fête dédiée aux Cox et dérivés. Des réunions une fois par mois, l'année durant, des contrats à négocier, des sponsors à choyer, des tracasseries administratives à gérer, etc., lourde tâche pour le CO, le succès, immense cette année, récompensant cette tonne d'efforts. Placé sous le thème de l'artisanat local, le meeting 98 a enregistré 1’403 voitures et attiré 12'000 spectateurs, 200 bénévoles environ veillant au confort des nombreux visiteurs intéressés.

"En Glacière"... A part la bise persistante, le terrain Landi n'a jamais aussi mal porté son nom, la convivialité, l'ambiance y régnant du vendredi au dimanche, soleil à l'appui, proprios et conducteurs ne cessant de lustrer leur carrosserie chérie, échangeant pièces mécaniques, goûtant au bien-être de l'atmosphère du Haut-Pays vert. Venus en voisins européens (70%) et de toute la Suisse, certains très jeunes, les fanas de la COX étaient là pour se faire voir et entendre, pacifiquement. La région en résonne encore... pour le plaisir de nombreux commerçants, cafetiers et hôteliers. Présente en plusieurs exemplaires, la «New Beetle» n'a pas raté son effet, la petite nouvelle attirant tous les regards (100'000 acheteurs potentiels en Europe!..), quelques puristes et passionnés Cox ne la considérant cependant pas comme telle. Des goûts et des couleurs...


Tout au long du week-end, il a régné une super ambiance!

Répondant à l'invitation des organisateurs, quelques artisans locaux firent montre de leur savoir-faire. Exposition très courue. Lors de la courte partie officielle, comité d'organisation et représentant des autorités municipales se félicitèrent de la saine et fructueuse collaboration existant, gage de succès. La balade du samedi après-midi causa quelques frayeurs à Samy, chef de file. Sonnant le départ de Château-d'Oex, il ne fut suivi que par une dizaine de voitures. Honte et consternation!.. Pour se retrouver quelques minutes plus tard environ 250 véhicules (800 passagers) au centre de Rougemont, dans une chaude ambiance, à l'apéro offert par l'Office du tourisme. Ouf!..

La balade dominicale a réuni plus de 400 Cox et dérivés, proposant un parcours «très sauvage» aux centaines de participants, les amenant à la découverte du Pays-d'Enhaut, de Château-d'Oex à Château-d'Oex, via La Lécherette, l'Hongrin, Les Allières, Montbovon et les Moulins. Enchantés qu'ils furent!

Démonstrations de motos «Super-Bike», voitures télécommandées, top 15 récompensant les plus belles voitures, musée VW de Wolfsburg, Coccinelle-diligence, maquillage, bourse de pièces d'occasion, soirées disco, démonstrations d'aérobic et de taekwando, etc., les animations ne manquèrent pas durant ce super week-end, d'autres manifestants sportifs ayant également choisi la fin août pour honorer la station de leur présence, les marcheurs notamment, samedi, à l'occasion de la 1ère étape du Tour de Romandie à la marche Château-d'Ox-Vers-l'Eglise et les coureurs cyclistes, dimanche, du 2e groupe de la première «Classique Pascal Richard» reliant Saanen.

Nostalgiques, les Cox et dérivés se réuniront à nouveau au Pays-d'Enhaut l'an prochain. La 10e, c'est pour l'an 2000! A bientôt.
gédé, journal du Pays d’Enhaut

Retour au sommaire


Vu et entendu à Château-d'Oex

- Cette année, BBT, le célèbre magasin belge de pièces VW, nous a réservé une incroyable surprise en nous amenant un samba bus hors du commun (voir photo ci-dessous). Réalisé à partir de 3 bus de 59, celui-ci, mû par un moteur de 2l., ne mesure pas moins de 6 m. de long. Aménagé en salon, ce superbe bus samba serait idéal pour nos assemblées de comité!

- Amené également par BBT, un magnifique schwimmwagen a suscité la curiosité auprès du nombreux public.

- Certaines personnes ne manquent vraiment pas de culot. Ainsi, le samedi soir, une personne est venue me demander dans la halle Landi si je n’avais pas un grill à lui prêter, car il avait, avec ses amis, acheté sa viande et oublié de prendre un grill! Dans le même ordre d’idée, une autre personne m’a demandé si je n’avais pas de... l’ananas, le seul ingrédient qui lui manquait pour faire des cocktails!

- On voit de tout à Château-d’Oex. Ainsi, le dimanche, vers 5h30 du matin, alors occupé à remettre la halle Landi en ordre, Jean-Luc a surpris un couple en train de faire l’amour juste à côté du camion... poubelle!

- Cette année, l’apéro de Rougemont, offert par l’office du tourisme du lieu a connu un immense succès. A tel point que l’on s’est vite retrouvé à court de... liquide!

- Avec la sortie de la New Beetle, les avis sont très partagés quant à son appartenance ou non à la grande famille de la Coccinelle. Tête d’affiche de notre meeting, nous en avons profité pour organiser un grand sondage à ce sujet. Ainsi, chaque participant a reçu un bulletin de vote lui permettant de donner son avis. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les gens, comme c’est le cas lors des grandes votations, causent beaucoup, mais agissent peu! Sur plus de 1’500 bulletins de vote distribués, seuls 90 ont trouvé le chemin des urnes! Difficile donc de tirer des conclusions d’un tel sondage même si la balance a penché assez nettement en faveur du non (70 personnes ont voté non contre 20 pour).


Cette année, New Beetle et Coccinelle ont fait bon
ménage. Qu'en sera-t-il à l'avenir ?

- Clin d’oeil à l’histoire, la New Beetle a été la vedette de notre meeting (présente sur l’affiche, le pin’s et le t-shirt). Une situation pour le moins périlleuse, tant il est vrai que la New Beetle n’a pas fini de faire couler beaucoup d’encre quant à son acceptation ou non dans la famille de la Coccinelle. Si au niveau de l’affiche, l’enjeu n’était que... moral, par contre au niveau du t-shirt , l’aspect financier n’était pas à négliger. Allions-nous vendre autant de t-shirts que l’année dernière? Finalement, même si la grande majorité ne considère pas la New Beetle comme membre de la famille des Coccinelle, la présence de celle-ci sur le t-shirt n’a nullement influencé la vente de ceux-ci. Cette année, pas moins de 2’100 t-shirts (sans compter le staff) ont trouvé preneur, soit une bonne centaine de plus que l’année dernière. Ouf! Pour la petite histoire, relevons toutefois qu’un participant a refusé le t-shirt à cause de la présence de la New Beetle!

- Le nouveau parcours de la balade (Château-d’Oex, la Lécherette, le barrage de l’Hongrin, les Allières, Montbovon, Rossinières par la route du Revers, Les Moulins et Château-d’Oex) a rencontré un vif succès. Ce parcours, très sauvage, a permis à nos hôtes, de découvrir le pays d’Enhaut sous un nouvel angle.

- le musée de Wolfsburg nous a fait une nouvelle fois l’honneur d’être présent à notre meeting, non pas avec une ou deux voitures comme par le passé, mais avec une exposition de modèles réduits construits artisanalement. Une exposition cadrant parfaitement avec le thème du meeting. Et, pour le plaisir de plusieurs membres du comité d’organisation, le Dr Wiersch, directeur du musée VW, n’a pas oublié de prendre dans ses bagages un petit tonneau de... bière brassée à Wolfsburg!

- animés par un groupe de Château-d’Oex, les bals “disco” du vendredi soir et du samedi soir ont rencontré un énorme succès. Le samedi soir, le pont de danse n’a pas désempli jusqu’à... 4h15 du matin et ce n’est qu’à 5h45 que l’on a pu fermer péniblement la halle pour... la rouvrir une demi-heure plus tard!

Retour au sommaire


7e Concentr'à Sion

Il est 8h30, je me demande si je vais partir, car le temps n’est pas au beau fixe mais, il ne pleut pas. A 9h00, je me décide à prendre le chemin du meeting. 9h45, j’arrive sur place. A l’entrée on me donne le programme de la journée et la désormais traditionnelle bouteille de Fendant. Première surprise, je ne suis que la 23e voiture. Je me parque dans les premières rangées juste derrière les exposants. Je remarque un attroupement inhabituel vers une tente, je m’approche pour y voir plus clair. Devinez donc ce qu’il y avait sur ce stand, je vous le demande. Une New Beetle bien sûr. Celle-ci était exposée par le Garage Olympique. On pouvait l’approcher et même y prendre place, ce que je me suis empressé de faire après dissipation de la foule! Toutefois sur le stand d’à côté, une autre New Beetle était exposée par la carrosserie 88 de Sion. Celle-ci allait subir les assaut du tunning sous peu.

Il est pas loin de midi lorsque je croise Bernard et Simone Cevey, alors que j’étais en train d’admirer quelques beaux véhicules. A midi, je me décide à «casser la croûte» entre deux gouttes de pluie. Je prends une portion de frites fraîches, les pommes-de-terre étaient pelées à la demande, ainsi que mon pique-nique. A 14h00 le concours du mangeur de gâteau le plus rapide est lancé. Le but: manger une tourte Forêt Noire en un minimum de temps et sans les mains, spectacle garanti. Après ce concours, je repars prospecter un peu car depuis midi les voitures arrivent en nombre. C’est alors qu’en passant dans les allées, je dénombre pas moins de 3 Karmann Type 34 tous plus beaux les uns que les autres ainsi qu’une Coccinelle à plateau. Peu de temps après, alors que je me trouvais près de ma voiture, je vois Bernard Equey et sa 1303 qui arrivent. Tout compte fait, je n’étais pas le seul représentant du club. Il n’est pas loin de 16h00, le soleil arrive, quand je me dirige vers la sono pour être aux avants postes pour le Top 10 et le concours de sono embarquée. Tout à coup le propriétaire de la Cox parquée à côté de ma 411 vient me chercher au pas de course en me disant que j’avais été sélectionné dans le Top 10, je n’en croyais pas mes oreilles. Je me mets donc en file indienne avec les autres véhicules sélectionnés et attend mon tour. Je peux vous garantir que quand j’ai passé devant le public c’était un instant de grande émotion. Je sais également que le prix du public a été attribué à l’un des 3 Type 34 exposés. Après cela, je décide de prendre le chemin du retour, en tirant un bilan très positif de cette journée absolument super malgré quelques caprices du temps. A l’année prochaine.
Alain


Magnifique 356 vue à Sion

Retour au sommaire


Solution de l'énigme précédente

Que la question de l’énigme se complique un peu et voilà que les rangs des prétendants à la bonne réponse s’éclaircissent singulièrement! Les membres du Lémania Coccinelle manqueraient-ils ainsi de culot pour se jeter à l’eau même s’ils ne sont pas certains de la bonne réponse? Toujours est-il que seuls 10 courageux ont tenté leur chance avec un taux de réussite de... 40%!

Bravo à Eric Guex, Alain Guignard, Alain Saugy et Jérémie Wolleb qui ont répondu correctement à la question “comment appelle-t-on, dans le jargon populaire, les petits clignotants latéraux se fixant à la place des flèches de direction”. Des 5 solutions proposées, c’est “oreilles d’éléphant” qu’il fallait répondre. Jérémie Wolleb a même pris la peine d’illustrer très joliment sa réponse.

 

Retour au sommaire


Enigme du mois

Avec près de 22 millions d’exemplaires vendus, la Coccinelle détient depuis 1972 le record mondial de production. Pas étonnant, dès lors, que la Coccinelle soit universelle. On la retrouve partout dans le monde, même dans les endroits les plus reculés.

Question : Dans quel pays se trouve la Coccinelle présente sur la photo ci-dessous ?

a) Népal
b) Jamaïque
c) Tibet
d) Thaïlande
e) Turquie

Cette énigme est la dernière de l’année comptant pour l’attribution du premier prix, soit un abonnement d’une année au journal Super-VW-Magazine. Si vous n’avez pas encore participé à ce jeu, c’est le dernier moment pour le faire. Le délai est fixé au 20 novembre. L’heureux gagnant sera désigné par tirage au sort, lors du souper de fin d’année du 21 novembre prochain. Rappelons que tous les participants au jeu de l’énigme auront d’office une voix à laquelle viendra s’ajouter autant de voix que de réponses exactes trouvées.

Retour au sommaire


Boutique

Ce mois-ci, vous allez être gâtés! Nous vous proposons toute une pléiade d’articles qui, espérons-le, vous combleront. Tous les prix indiqués ci-après, ne comprennent pas les frais de port. Nous vous prions d’indiquer sur le bulletin de commande figurant à la page 15 si vous désirez venir chercher les articles commandés chez Olivier Guignard à Blonay ou si vous préférez les recevoir par la poste. Il est clair que les articles commandés peuvent également être remis à l’occasion d’une prochaine sortie.

Action sweat-shirt
Comme les années précédentes, nous vous proposons plusieurs modèles de sweat-shirts avec le motif du meeting de Château-d’Oex 98. Attention, ces sweat-shirts ne sont disponibles que sur commande et il n’y aura pas d’autres actions proposées. Alors si vous désirez en commander, n’oubliez pas de renvoyer le bulletin de commande figurant à la page 15. Sauf imprévu, ces sweat-shirts seront disponibles juste avant Noël. Les prix annoncés ne comprennent pas les frais de port. Enfin, la couleur de l’inscription restera, en principe, dans le ton du sweat-shirt (ex. : bleu clair pour les sweat-shirts marines).

Description des modèles proposés
Voici un bref descriptif des modèles proposés.

Modèle London
Sweat-shirt classique de Switcher avec une bande élastique à la taille et au poignet. Col rond. 65% coton/35% poly. Prix avantageux de 38 francs, inscription comprise.

Modèle Liverpool
Sweat-shirt avec col et fermeture éclair, taille droite avec petite ouverture en V de chaque côté. 65% coton/35% poly. Prix : 48 francs, inscription comprise.

Modèle Boston
Jaquette avec col et 2 poches. Bande élastique aux poignets et à la taille. 65% coton/35% poly. Prix : 54 francs, inscription comprise.

Modèle Oxford
Polo à longues manches avec col blanc à boutons. 100% coton. Prix : 48 francs, inscription comprise.

Modèle Victor
T-shirt avec col en V. 100% coton. Prix : 25 francs, inscription comprise.

Vidéo “Château-d’Oex 98”
Cette année, une nouvelle équipe de professionnels a réalisé un reportage vidéo de notre meeting de Château-d’Oex. Omniprésent tout au long du week-end, le caméraman n’a rien perdu du meeting. Il a même réalisé des vues aériennes à bord d’un hélicoptère. Si nous n’avons pas encore vu les images de cette vidéo (elle sera disponible en principe à partir de la mi-novembre), celle-ci promet beaucoup. Que vous vouliez garder un souvenir de ce week-end inoubliable ou découvrir “Château-d’Oex 98”, n’hésitez pas à passez commande de cette vidéo, vendue au prix de 35 francs (sans les frais de port).

Casquettes
Les casquettes annoncées sont enfin disponibles. De couleur écru, réglables au moyen d’une bande velcro, elles comportent le logo ci-dessous (en couleur) brodé sur le devant. Prix : 15 francs.

Couteaux suisses
Cette année, nous avons fait faire des couteaux suisses aux couleurs du club. Ces véritables couteaux suisses (Victorinox) frappés de la Coccinelle et de l’edelweiss sont disponibles en rouge ou en bleu et avec ou sans l’inscription “Meeting international VW - Château-d’Oex”, sur l’autre face . Prix : 20 francs.

Verres à vin blanc
Nous avons toujours en stock des verres à vin blanc aux couleurs du club. Il existe deux versions différentes : a) avec le logo du club, imprimé en bleu. Prix : 10 francs le paquet de 6 verres.
b) avec le même logo que les casquettes, en couleur. Prix : 15 francs le paquet de 6 verres.

Sacs “frigo”
Les petits sacs frigo (37 x 22 x17 cm) sont également toujours disponibles. Frappés du même logo que les casquettes mais en une seule couleur, ils sont très pratiques pour emporter votre pique-nique. Prix : 10 francs.

Retour au sommaire


Pour ma bibliothèque

Les éditions J + R de Lausanne nous ont adressé une offre portant sur 2 livres consacrés à la Coccinelle :

A) La Coccinelle dans tous ses états de Keith Seume. Beau livre de 166 pages au format A4 avec de nombreuses photos en couleurs et en noir et blanc, dont voici les différents chapitres : comment reconnaître tous les modèles, de la Split à la Super Coccinelle; comment choisir, acheter et restaurer une Coccinelle; comment améliorer tenue de route et freinage; comment disposer d’un moteur plus puissant; comment transformer une Cox en Cal Look, Baja, Buggy ou Roadster. Prix du livre : 25 francs, franco de port.

B) Les VW Coccinelle, versions originales, le guide du restaurateur des modèles européens de 1945 à 1978 de Laurence Meredith. Très beau livre de 128 pages consacré à l’évolution, année après année, de la Coccinelle. De très belles photos en couleurs viennent enrichir ce livre dont voici un bref aperçu : le guide de l’authenticité à 100% pour l’amateur de Coccinelle; toute la production européenne détaillée de 1945 à 1978; plus de 250 photos en couleurs spécialement réalisées pour cet ouvrage; nombreuses illustrations de détail de carrosserie, intérieurs et moteurs; description détaillée des cabriolets construits par Karmann; un texte écrit après des recherches minutieuses et décrivant tous les équipements et spécifications d’origine. Prix du livre : 45 francs, franco de port.

Retour au sommaire


Salutations venues d'ailleurs

Après le meeting de Château-d’Oex, plusieurs membres du comité d’organisation ont pris des vacances bien méritées. C’est notamment le cas de Ginette et Eric Guex (Pelou) et Simone et Bernard Cevey (Nânâ) (ensemble en Espagne) et de la famille Patrick Bezençon (également en Espagne) qui nous ont adressé de cordiales salutations.

Retour au sommaire


Nouvelles du site internet

8 mois après l’ouverture de notre site internet, il est intéressant de dresser un petit bilan. Avec plus de 8’000 visites, le taux de fréquentation peut être qualifié de bon. Cela représente plus de 30 visites quotidiennes. Cependant, plus encore que le taux de fréquentation, ce sont les réactions suscitées par notre site qui nous ont procuré le plus de satisfaction. Nous avons, en effet, reçu de par le monde de très nombreux messages de félicitations.
Depuis le 15 février, date d’ouverture de notre site, pas moins de 200 e-mail sont arrivées dans notre boîte aux lettres électronique, dont... 55 demandes d’inscription au club! Le plus étonnant est que ces demandes d’inscription proviennent de personnes domiciliées aux 4 coins du monde (Afrique du Sud, Allemagne, Angleterre, Autriche, Belgique, Chili, Canada, Colombie, Espagne, Etats-Unis, France, Hongrie, Inde, Irlande, Italie, Malte, Maroc, Mexique, Pologne, Suisse, Thaïlande, Turquie et Yougoslavie).
Cependant, il ne faut pas se leurrer, il s’agit plus de curiosité que de véritables demandes d’inscription. Sur toutes ces demandes d’inscription, mis à part celles émanant de Suisse, seules deux ont été confirmées par le paiement de la cotisation (1 de Belgique et 1 d’Italie). Qu’à cela ne tienne, notre site suscite l’intérêt et c’est là le principal.

Retour au sommaire


Nouveaux membres

Suite au meeting de Château-d’Oex, nous avons le plaisir d’accueillir pas moins de 8 nouveaux membres actifs et 4 membres sympathisants. Bienvenue à :

Carlos Cerqueira - Coccinelle rouge de 1972

Fiorella et Silvio Benech - Coccinelle gris perle de 1981

Véronique Koeb- bus orange de 1974

Claudio Da Campo - Coccinelle cabriolet vert métallisé

Marie Oedman - Coccinelle cabriolet noir de 1977

Markus Baertschi - Coccinelle découvrable bordeaux de 1959

Stéphanie Montandon - Coccinelle rouge de 1982

Félix Rehsteiner - Karmann-Ghia blanche de 1966

Eric Michellod - Buggy Apal jaune de 1973 en préparation

Didier Michellod - Coccinelle grise de 1970, en cours de restauration complète

Véronique Roy

José Lorca et Laura Di Cugno

Retour au sommaire


Invitation au musée de l'aviation

Samedi 14 novembre 98, journée portes ouvertes au musée d’aviation romande à Arnex s/Orbe de 11h à 17 h. Entreé Libre.

Retour au sommaire


Calendrier du club 1998

31 janvier Assemblée générale 1998
15 février Tournoi de badmionton et tennis de table au CESSEV
28 - 29 mars Oldtimer & Teile Markt à Berne (BEA)
26 avril Visite de la vigne Farinet suivie d'une balade en Valais
8 - 10 mai Meeting d'Annecy à Doussard
7 juin Rallye du Lémania
19 - 21 juin 50 ans d'Amag à Birrfeld avec soirée chez Jean-Luc Peter à Ottenbach
12 juillet Meeting de Villars - sur - Glâne
17 - 19 juillet 1er meeting de Montdorf-les-Bains au Luxembourg
30 juillet - 1er août Bug Show à Spa - Francorchamps
16 août Décoration de la halle Landi
22 - 23 août Alsacox
28 - 30 août 8e meeting int. VW à Château-d'Oex
13 septembre Concentr'à Sion
Novembre Week-end de remerciement Châterau-d'Oex 98 à l'hôtel Alpina à Château-d'Oex
21 novembre Souper de fin d'année à Yverdon (restaurant de l'Ange)

Retour au sommaire