Journal officiel du Lémania Coccinelle Club

Paraît 5 fois l'an / Tirage : 250

Echo n° 55

7 août 1999


 Retour à la page d'accueil du site du Lémania Coccinelle Club

Prochaine parution : octobre 1999


Sommaire

Editorial
Week-end à Ottenbach
Alsacox 99 (F)
12e Super VW National
Rallye du Club
Meeting du Cox Bô Club
Meeting de Meaudre (F)
"Spécial 10 ans"
Château-d'Oex 99
Solution de l'énigme pécédente
Enigme du mois
Salutations d'ailleurs
Nouveaux membres
En pensée avec ...
Gymnaestrada et Coccinelle
Notice d'instruction de 1949
Calendrier du club 1999

 

Editorial

A la fin juin, en relevant le courrier après une dure journée de travail, une lettre de la Blécherette attire mon attention. Tiens, encore une expertise en vue, ça commence à bien faire! Mais en ouvrant celle-ci, ce n'est pas d'une convocation à une expertise qu'il s'agit, mais d'une amende pour excès de vitesse! D'un coup, mon taux d'adrénaline a pris l'ascenseur jusqu'à ce que je constate que mon excès de vitesse n'était que de 8 km/h, marge d'erreur déduite. 8 petits km/h de trop pour une facture de... 120 francs tout de même.

Ma première réaction a été de tempester contre la gendarmerie. Placer un radar à 9h00 du matin juste à l'entrée de St-Légier, une petite centaine de mètres après le panneau des 50 km/h et à la fin d'une double voie, c'est plus de la prévention des finances de l'Etat que de la prévention routière! Puis en constatant que mon excès de vitesse avait été fait avec ma bonne vieille Coccinelle, largement trentenaire, et à la montée s'il vous plaît, un sentiment d'admiration m'a envahi. Bravo "choupette", tu ne te débrouilles encore pas trop mal. D'un coup, l'amende a mieux passé !
Olivier

Retour au sommaire


Week-end à Ottenbach (12 - 13 juin 99)

Après une autoroute semée de travaux, nous avions rendez-vous avec notre cher vice-président pour la visite de la plus grande collection de Coccinelles miniatures au monde. Effectivement Rolf (le proprio) possède 4'501 voitures, toutes plus sympas les unes que les autres. Petite visite guidée, deux ou trois verres plus tard nous reprenions la route direction Peterstrasse!!

Feuilletés, croissants, chorizo, démonstration de la pompe à vin pour certains et entraînement de houla-up pour d'autres, le tout dans une ambiance Lémania. Discussions et éclats de rire nous firent gentiment arriver à l'heure du repas. Là encore, grillades, pinard et moustiques (ah, ils sont tenaces et n'aiment pas les Romands). Petite disco organisée par les enfants, Dalida était de la partie avec son fameux Gigi l'Amoroso.

Puis vint le moment de vérité..., qui va aller se coucher?... je ne vous en dis pas plus, ceci restera dans nos mémoires. Ah, j'oubliais de vous parler du fameux clairon de Jean-Luc, il en a bavé et le mot est faible. Après avoir bien soufflé dedans, notre Alain "National" était tout rouge et le clairon mouillé (stp Alain pour l'année prochaine prend des cours, merci). Bonne nuit.

Le lendemain matin, c'est à grandes hurlées que nous fûmes réveillés... (le clairon avait, paraît-il, disparu???). C'est par une chaleur torride que nous sommes allés prendre le déjeuner et quel déjeuner : tartines, bircher, oeufs, viandes froides, café, etc... MERCI CLAUDINE.

C'est là que l'on entend parler de poissons sur le dos, de lapins, etc..., pour la suite adressez-vous aux petz.

Bon, la Reuss, parlons-en de celle-là..., trop de courant, trop d'eau, donc pas de descente, direction la piscine, bain de bulles, bain turc et natation au rendez-vous, le tout en deux heures. Dernier verre sur la terrasse (nous avons appris qu'en suisse allemand, coca-cola se dit Heineken!) et là, qui va écrire l'article pour l'écho. Bonne question... Il paraît que c'est aux nouveaux membres? Désignée d'office par Jean-Luc et n'ayant que le choix d'accepter. J'espère n'avoir pas été trop longue, mais suffisamment claire pour motiver les membres à réserver pour l'année prochaine.

La journée s'est terminée dans un restaurant à Ottenbach, puis l'heure des "au revoir et des mercis" est arrivée.

Je pense en avoir suffisamment dit pour une première (et dernière) fois un énorme MERCI à la famille Peter pour l'accueil et l'organisation, c'était sympa.

A l'année prochaine avec, j'espère, une descente de la Reuss réussie.

Véro (fille de Nâ-Nâ)

Retour au sommaire


Alsacox 99

Comme annoncé dans le dernier écho, le club participera au 9e meeting de l'Alsacox qui se déroulera le dimanche 22 août prochain. Comme le veut désormais la tradition, nous partirons le samedi déjà, afin de profiter de la magnifique région qu'est l'Alsace. Voici le programme :

Samedi 21 août

10h00 : Rendez-vous au restoroute de la Gruyère

puis balade en Alsace

Dimanche 22 août

Dès 9h00 : participation au meeting avec, entre autre, le rallye touristique

17h00 env. : retour

Les personnes non inscrites peuvent bien évidemment se joindre à la caravane du club. Cependant, elles doivent prendre elles-mêmes leurs dispositions pour la nuit de samedi à dimanche. L'organisateur met un camping gratuit à disposition. Pour information le club dormira à l'hôtel "Perle des Vosges" à Muhlbach, près de Munster, tél. 0033.3.89.77.61.34 (peut-être qu'il reste encore quelques places!). Pour toute information complémentaire, veuillez vous adresser à notre "ministre" des loisirs, Mme Ginette Guex (tél. 021/862.72.54).

Retour au sommaire


12e Super VW National

Rassurez-vous, ce n'était pas dangereux de participer du 12 au 16 mai au 12e Super VW National à Lège-Cap-Ferret dans le sud-ouest de la France. Et onze membres du club n'ont pas craint d'affronter la distance nous séparant du lieu du meeting : 2'200 km aller et retour pour votre serviteur qui vient du Jura, probablement autant pour Jean-Luc Peter, exilé dans le nord.

Première journée mercredi 12 mai

Trois cabriolets, une berline et un bus transportant des outils et un balai s'étaient donné rendez-vous mercredi à 17 heures au restoroute de la Côte entre Lausanne et Genève. C'est là que nous avons rencontré par hasard une famille bernoise passionnée de Coccinelles, qui n'ayant pas de but précis pour le week-end, a décidé de nous accompagner jusqu'au meeting ! C'est finalement vers 18h15 après avoir attendu les retardataires bloqués dans les bouchons que nous sommes partis en direction de la frontière.

Après avoir essuyé une formidable averse, programmée pour tester l'étanchéité de nos cabriolets, nous voilà arrivés à Montrond-les-Bains où notre G.O. Ginette, que nous remercions chaleureusement pour sa peine, nous avait réservé des chambres à l'hôtel de la Loire. Premier repas gastronomique pour clore la journée. Notons en passant que Montrond-les-Bains possède un casino que nous n'avons pas pu fréquenter, Olivier ayant oublié sa cravate et ses souliers vernis.

Deuxième journée jeudi 13 mai

Après avoir acheté des fraises au marché, nous voilà partis pour une longue étape qui nous conduira à travers les volcans d'Auvergne (deuxième repas gastronomique), les oies du Périgord, les vignobles bordelais (Olivier n'a pas remarqué que nous avons traversé St-Emilion, sinon il se serait arrêté) jusqu'au bord du bassin d'Arcachon. Nous rejoignons le camping (le même qu'il y a 2 ans) ou mobilhome et caravane nous avaient été réservés.

Sous la pluie cette fois-ci, nous partons à la recherche d'une petite auberge pour le troisième repas gastronomique. Première dégustation d'huîtres pour Florian et ambiance très chaleureuse.

Troisième journée vendredi 14 mai

Après un petit déjeuner à la française, nous voilà partis pour le meeting. Le site est magnifiquement situé au bord de l'océan et les Coccinelles sont éparpillées dans une forêt de pins. Nous découvrons de magnifiques réalisations, de belles anciennes, des bus à faire rêver, d'autres avec des sonos qui réveilleraient n'importe qui, même Florian qui profite toujours d'un petit moment d'accalmie pour faire un somme. Vers deux heures, toute l'équipe s'embarque pour un baptême 4X4 dans les dunes de sable (réservé aux estomacs bien accrochés, mais super sympa).

Vers quatre heures, nous voilà partis pour une excursion au Cap Ferret, sauf Olivier qui voulait aller visiter les nouveaux bureaux de Super VW Magazine. Vous ne nous ferez pas croire qu'il s'intéresse à des bureaux et à des ordinateurs ! Non, le petit cachottier avait, comme par hasard, rendez-vous avec le photographe : sa voiture bientôt dans Super VW Magazine ! (ndlr : c'est fait !).

Arrivés au Cap Ferret, rien ne vaut un p'tit coup de blanc sur les dunes (du vaudois bien sûr). La journée se termine par un quatrième repas gastronomique. Olivier nous avait rejoint auparavant catastrophé : ses freins ne marchaient plus ! Evidemment, cela faisait 10 ans qu'il n'avait pas changé le liquide de frein : rappelez-vous l'écho n° 53, page 8 : "il convient de prendre quelques précautions qui sont valables pour tous ceux qui roulent beaucoup en Coccinelle, contrôle rigoureux de toutes les parties vitales de la voiture, etc...".

Quatrième journée samedi 15 mai

Première partie de la journée à distribuer des invitations pour Château-d'Oex. Comme nous avons reçu un cours de marketing par Jean-Luc, nous avons été très persuasifs en invitant les gens et il est probable que nous aurons plusieurs centaines de personnes en plus à notre meeting cette année.

Pendant la deuxième partie de la journée, passée à visiter les stands, rechercher des pièces rares pour nos voitures, j'ai profité avec Florian de faire un petit plongeon dans l'océan (12 degrés). Après que Nâ-Nâ ait purgé les freins d'Olivier, départ vers 17 h. pour le Périgord. Arrêt dans un très chouette petit hôtel où nous attendait un cinquième repas gastronomique (le foie gras du Périgord).

Cinquième journée dimanche 16 mai

Longue étape de retour sans problème (sixième repas gastronomique) pour arriver vers 19h. au restoroute de la Côte où nous nous séparons après quelques jours inoubliables passés ensemble.

Marc Bonvallat

Rencontre avec Alain Kursner et son Ovale de 1953
Sympa la balade sans les dunes !

Retour au sommaire


7e rallye du club

Mon premier est un pronom possessif; mon deuxième est une négation avec un léger défaut de prononciation; mon troisième est une expression de dégoût; mon quatrième est un pronom relatif; mon tout est un adjectif caractérisant ce qu'a été le 7e rallye du club : ma - (g)ni - fi - que !

Parfaitement organisé par Patrick et Doriane Montoliu et Hamidé Aïta, ce rallye du club réunissant 19 équipes a bénéficié d'un soleil généreux, une chance après la série de mauvais temps que l'on a connue.

Sachant Patrick spécialiste des anciennes Coccinelles (la restauration de sa Split 52 arrive d'ailleurs bientôt à terme), bon nombre de concurrents avaient pris la peine de "s'armer" d'une quantité d'ouvrages traitant de la question. Peine perdue, car de questions ou d'énigmes se rapportant à la Coccinelle, il n'y en eût point !

Profitant avec beaucoup de bonheur du 10e anniversaire du club, les organisateurs ont axé tout le rallye autour du... Léman, origine de notre club. Ainsi, questionnaires, jeux et énigmes se rapportaient tous à notre bleu Léman. Une initiative très appréciée par l'ensemble des participants, car ainsi les experts du "boulon d'origine" n'avaient pas au départ une longueur d'avance sur les "novices". Autre initiative à relever, le mini-rallye organisé à l'intention des enfants. Ainsi, à chaque étape, dans le cadre des jeux proposés, ces derniers pouvaient se mesurer entre eux, donnant lieu à la fin de la journée à un classement enfant.

De la Tour-de-Peilz, point de départ de ce rallye, les participants ont eu l'occasion de parcourir les routes du Chablais vaudois et valaisan. Ainsi, après un arrêt au Swiss Vapeur du Bouveret (sympa l'idée de faire faire aux participants un tour en train afin de trouver l'étape suivante), ce rallye nous a conduit au stand du Früt au-dessus de Puidoux, via Vouvry, Aigle, Montreux et Puidoux-Gare. Si les énigmes nous permettant de découvrir les villes étapes n'étaient pas trop compliquées, encore fallait-il les déchiffrer jusqu'au bout! Ainsi, certains, trop sûrs d'eux à l'image de Pelou ou Jean-Luc, se sont perdus sur les hauteurs de Montreux, manquant du même coup la course de pédalo proposée à Montreux et surtout l'apéro à l'arrivée !

Comme toujours, la partie récréative avec le dîner-grillade s'est déroulée dans une très sympathique ambiance, certains profitant de celle-ci et du beau temps pour jouer les prolongations en soupant encore sur place.

Au niveau des résultats, la victoire finale est revenue à l'équipe... féminine de la famille O. Guignard, au grand dam des représentants du sexe dit "fort" qui ont dû se contenter de la 3e place.

Olivier

Retour au sommaire


Meeting du Cox Bô Club

Le 1er meeting du Cox Bô Club organisé les 19 et 20 juin dernier à Bôle près de Neuchâtel a connu une belle réussite avec la présence de plus de 100 Coccinelles et dérivés. Bien organisé, prix restaurations très compétitifs. Top 10, un premier prix à notre ami valaisan Philippe pour sa Split Standard de 1950, magnifique!

Dimanche en fin de journée, notre ami et président du Cox Bô Club, clôture le meeting à bord d'une montgolfière. Beaucoup, beaucoup d'émotion! Bravo Alexandre.
Pelou


La magnifique Split de notre ami valaisan Philippe

Retour au sommaire


Meeting de Meaudre / Grenoble

Meaudre, petit village très typique du Vercors à 1'000 m. d'altitude, comme Château-d'Oex, a accueilli, l'espace d'un week-end un magnifique meeting de Coccinelles. Quelle ne fût pas notre surprise en arrivant samedi, de voir installés devant leur tente de camping, Annie et Samy qui venaient finir leurs vacances dans cette magnifique région.

Le meeting : plus de 200 Coccinelles et dérivés, ambiance très sympathique; le samedi soir Valaisans, Neuchâtelois et Vaudois se retrouvaient autour d'une grande table pour déguster une copieuse fondue Bacchus; merci Claude pour nous avoir offert la viande.

Pour le retour, bonne initiative des organisateurs, une bouteille d'eau minérale était offerte à chaque participant.
Pelou


Le souhait de bienvenue de Samy et Annie

Retour au sommaire


Spécial 10 ans

Les meetings

De toutes les raisons amenant un passionné de VW Coccinelle à s'inscrire dans un club, la participation à des meetings n'est peut-être pas la plus importante, mais sûrement la plus complète. Entendez par là que tous les ingrédients qui "font" un club s'y trouvent réunis : rencontres avec d'autres passionnés, échanges d'expériences (bonnes ou mauvaises), découvertes de nouveaux horizons, entraide et assistance technique, soirées "grillades", et j'en passe.

Depuis sa fondation, le Lémania Coccinelle Club a toujours accordé une grande importance aux rencontres de VW Coccinelles. Ainsi, depuis 10 ans, le club a été représenté dans plus de quarante meetings différents. Quelques fois par l'intermédiaire d'un seul membre, le plus souvent par plusieurs voitures. A ce niveau, le record de participation a été réalisé au meeting de Sion en 1997 où le club a été présent avec pas moins de... 31 voitures!

Au fil des ans, certains meetings, à l'instar du Super VW National (10 participations en 12 éditions), l'Alsacox et le meeting d'Annecy (100 % de participation à tous les deux), sont devenus incontournables pour le club, à tel point qu'ils figurent en bonne place dans le calendrier du Lémania. D'autres meetings ont acquis la sympathie de certains membres qui n'hésitent pas à y retourner chaque année. Le grand meeting de Spa en est un bon exemple.

Mais qu'est-ce qui fait donc le succès de ces meetings, pour qu'année après année des dizaines ou des centaines de passionnés n'hésitent pas à parcourir plusieurs centaines de kilomètres pour se retrouver. Difficile d'y répondre, car les motivations sont souvent bien différentes d'une personne à l'autre. Cependant, l'amitié et le plaisir de passer un bon moment ensemble sont l'âme des meetings. Et depuis 10 ans que l'on parcourt les routes de l'Europe, on n'a jamais été déçu, même si parfois l'organisation de certains meetings laissait à désirer. Les meetings font partie intégrante du mouvement VW, alors longue vie aux meetings.

Olivier


Les meetings : l'occasion de passer un bon moment entre amis

Retour au sommaire


Château-d'Oex 99

L'été bat son plein, Vevey vit dans l'allégresse de sa 4e et dernière fête des Vignerons du siècle et Château-d'Oex... se prépare à accueillir pour la 9e fois les Coccinelles de toute l'Europe. Si l'organisation générale est en place, les 3 petites semaines nous séparant du jour J ne sont pas de trop pour régler tous les derniers petits détails. La préparation et la décoration de la halle Landi aura lieu, comme annoncé dans le dernier écho, le dimanche 15 août prochain. Déjà un grand merci à tous ceux qui se sont déjà inscrits pour venir nous prêter main-forte. Et comme on n'est jamais de trop dans ce genre de préparatifs, les personnes non inscrites sont également les bienvenues. Le repas de midi étant offert aux personnes présentes, les personnes non inscrites voudront bien lancer un petit coup de fil à Ginette (021/862.72.54) afin qu'elle puisse en tenir compte lors de ses achats.

En ce qui concerne le meeting proprement, si la participation des membres comme bénévoles est honorable, elle pourrait être nettement meilleure. Comme attendu, c'est le dimanche après-midi et en soirée (vendredi soir et samedi soir) que la situation est la plus délicate! Alors si vous ne vous êtes pas encore inscrits et que vous êtes disponibles, dépêchez-vous de nous retourner votre bulletin d'inscription ou prenez contact avec notre responsable du personnel, M. Christian Vernier au 021/964.44.43.

"Dessine-moi une Coccinelle", tel est le thème du meeting de cette année. Le concours de dessins destinés à décorer la halle Landi a rencontré un très vif succès. Nous en avons ainsi reçu plus de 600 (38 en cat. I, 218 en cat. 2, 223 en cat 3 et 151 en cat. 4). Ceux-ci seront tous affichés pendant le meeting dans la halle Landi qui ne manquera pas d'allure. La sélection des meilleurs dessins n'a pas été facile pour les 6 membres du jury.

En espérant que la météo soit avec nous pendant ces 3 trois jours de fête, le Lémania Coccinelle vous souhaite une cordiale bienvenue à Château-d'Oex. Et que la fête soit belle !

Olivier

 


Le Lémania Coccinelle Club souhaite à tous ses membres
une cordiale bienvenue à Château-d'Oex

Retour au sommaire


Solution de l'énigme précédente

L'énigme proposée dans le dernier écho a dû en décourager plus d'un, car seules 7 personnes ont tenté leur chance. A la question "A quel détail peut-on affirmer que le cabriolet représenté sur la publicité n'est pas un modèle 73 comme mentionné sur celle-ci, mais un modèle 75 ou ultérieur", 4 personnes ont répondu correctement : "parce que les clignotants avants sont placés dans le pare-chocs et non sur l'aile". En effet, dès le 1er août 74 (année modèle 75), les clignotants avants ont été intégrés dans le pare-chocs (sauf pour les modèles américains qui ont gardé les clignotants sur le dessus de l'aile, mais avec des modèles beaucoup plus gros). Bravo à Eric Guex, Jean-Luc Peter, Bertrand Tschanz et Laurent Spühler.

Retour au sommaire


Enigme du mois

De par sa structure, carrosserie boulonnée sur le châssis et sa robustesse légendaire, la VW Coccinelle a, dans les années cinquante, inspiré (avec plus ou moins de bonheur) de nombreux carrossiers indépendants. Parmi ceux-ci, Rometsch a été l'un des plus connus. Fondée par Friedrich Rometsch en 1924 à Berlin, cette carrosserie était surtout spécialisée dans la construction de taxis. Elle réalisa d'ailleurs un taxi Coccinelle avec 4 portes qui a remporté un joli succès malgré une majoration de prix d'environ 2'000 DM. Au début de 1950, Rometsch, sortit l'élégant roadster dessiné par le jeune et talentueux Johannes Beeskow, illustré ci-dessous. Cette voiture, tout dans le style de la Porsche 356 Speedster, a également été proposée en coupé.

Retour au sommaire


Salutations d'ailleurs

C'est le temps des vacances et des cartes postales. Nous avons ainsi reçu des salutations de Marianna et Nino Stadler-Crosa de Grèce, de Pelou, Ginette, Anne, Samy et le Cox Bô Club (Alex et Katia) du meeting de Meaudre en France, de la famille Bonvalat de l'île d'Oléron (France) en... bus VW, de Ginette et Fanny d'Ibiza, de Delphine et d'Oliver de Göteborg, et de la famille Olivier Guignard de Sicile.

Retour au sommaire


Nouveaux membres

Bienvenue à :

Alessandra Reginelli, Coccinelle vert métallisé de 1997

Retour au sommaire


En pensée avec...

Olivier Chapuisat qui a eu la douleur de perdre dernièrement son papa. Le Lémania Coccinelle Club s'associe à sa peine et lui adresse ainsi qu'à toute sa famille ses sincères condoléances.

Retour au sommaire


Gymnaestrada et Coccinelle

Grande fête de la gymnastique, la Gymnaestrada a été créée en 1953. Se déroulant comme les J.O. tous les quatre ans, elle applique à merveille la devise de ces derniers "l'important n'est pas de gagner, mais de participer", car à la Gymnastrada, de compétitions, il n'y en a pas! Ainsi, pendant une semaine, plus de 20'000 gymnastes du monde entier se retrouvent pour présenter aux autres gymnastes et au public des démonstrations caractérisant l'évolution de la gymnastique de leur pays. Regroupant des gymnastes des deux sexes de tous âges (de 7 à 77 ans pour reprendre une expression chère à Tintin), l'ambiance est extraordinaire. Au total, cela représente plus de 350 productions différentes. Si tout n'est pas parfait, le spectacle est cependant fabuleux.

Cette année, la 11e gymnaestrada s'est déroulée en Suède, à Göteborg du 4 au 11 juillet dernier. Parmi les quelque 26'000 gymnastes, figuraient deux membres du Lémania Coccinelle Club : Delphine Vallon et Olivier Guignard. Et quelle ne fut pas leur surprise de voir que leur passion commune, la VW Coccinelle, participa, tout comme eux, à la cérémonie d'ouverture. En effet, après l'entrée des gymnastes dans le magnifique stade de Göteborg, une impressionnante démonstration de motards a mis en scène une Coccinelle blanche. Et si le fait d'y rouler dessus (d'arrière en avant) a quelque peu fait mal aux yeux de Delphine et d'Olivier, force est d'avouer que la voiture était fort bien préparée (elle n'a nullement souffert du passage des motos) et que le spectacle présenté était de qualité.
Olivier


La Coccinelle en vedette à Göteborg

Retour au sommaire


Notice d'instructions de 1949

Depuis le début, chaque Coccinelle vendue était accompagnée d'un petit manuel d'instructions donnant de précieuses indications quant à son utilisation et à son entretien. Pour les voitures importées en Suisse, avant que ce manuel ne soit réalisé directement au siège de Volkswagen à Wolfsburg, c'est Amag, l'importateur officiel, qui était chargé de son édition. Alain Kursner, notre membre d'Arcachon, nous a transmis un exemplaire de cette notice d'instruction datant de 1949!

Les personnes intéressées à acheter une copie de ce petit manuel (32 pages au format A5, dont un peu plus du tiers en couleur) sont priées de s'adresser à Olivier Guignard, tél. 021/943.44.38. Ce manuel sera vendu au prix coûtant des photocopies. Et merci à Alain Kursner pour la mise à disposition de ce précieux document.

Retour au sommaire


Calendrier du club 1999

24 janvier Présentation de la New Beetle chez Amag Lausanne
6 février Assemblée générale
7 mars Sortie à ski à la Lécherette
27 - 28 mars Oldtimer & Teile Markt de Berne
25 avril Sortie karting "Grand Prix du Lémania"
1 - 2 mai Meeting de Doussard, Annecy, France
16 mai Grand Prix de l'EPFL à Ecublens
12 - 16 mai 12e Super VW National à Lège-Cap-Ferret (F)
30 mai Rallye du club
12 - 13 juin Sortie à Ottenbach (descente de la Reuss à la nage)
19 - 20 juin 1er meeting de Bòle
26 - 27 juin Meeting de Bad Camberg
26 - 27 juin Meeting de Méaudre
7 - 8 août Rencard Cox à Cernay
15 août Décoration de la halle Landi à Château-d'Oex
21 - 22 août Alsacox
21 - 22 août Meeting de la Chaux-de-Fonds
27 - 29 août 9e meeting international VW à Château-d'Oex
11 - 12 septembre Meeting de Cap d'Agde
19 septembre Concentr'à Sion
9 octobre Journée 10e anniversaire du Lémania Coccinelle Club
20 novembre Souper de fin d'année à Yverdon -Les Citrons Masqués